Edition du 14-12-2018

Accueil » Cancer » Médecine » Recherche

Cancers de la prostate métastatiques: un bénéfice de la chimiothérapie associée à l’hormonothérapie

Publié le vendredi 18 février 2011

 Les résultats préliminaires de l’essai de phase III GETUG-AFU 15 mettent en évidence les bénéfices de l’association chimiothérapie-hormonothérapie par rapport au traitement par hormonothérapie seule chez les patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique hormonosensible.

Présentée par le Dr Gwenaëlle Gravis avec le Groupe des tumeurs urogénitales (GETUG) du Bureau d’études cliniques et thérapeutiques (BECT) de la Fédération nationale des Centres de lutte contre le cancer (FNCLCC), l’étude montre que l’association de la chimiothérapie (docétaxel) à l’hormonothérapie améliore significativement la réponse PSA et réduit significativement l’augmentation du taux de PSA à six mois chez ces patients.

Ces résultats ont fait l’objet d’une présentation orale et d’un poster dans le cadre de l’édition 2011 du Symposium sur les cancers génito-urinaires organisé par l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GU), à Orlando (USA) du 17 au 19 février. Ce congrès réunit les spécialistes de l’oncologie du monde entier pour échanger sur les nouvelles avancées dans les domaines de la prévention, du dépistage, du diagnostic et du traitement des cancers génito-urinaires.

 Avec 71 500 nouveaux cas et 8 790 décès estimés en 2010, le cancer de la prostate est le cancer qui présente le plus de nouveaux cas chaque année et constitue la quatrième cause de mortalité par cancer en France. L’antigène spécifique prostatique (PSA) est un marqueur tumoral. Il a récemment été montré que l’augmentation du taux de PSA après traitement a une forte valeur prédictive de décès chez les patients atteints de cancer métastatique de la prostate.

 Coordonné par le Dr Gwenaëlle Gravis (Institut Paoli-Calmettes, Marseille) et promu par la FNCLCC, en partenariat avec l’Association française d’urologie (AFU) et la Ligue contre le cancer, l’essai de phase III GETUG-AFU 15 a pour objectif principal de comparer le bénéfice sur la survie globale à 36 mois de la chimiothérapie associée à l’hormonothérapie contre l’hormonothérapie seule, chez les patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique hormonosensible. Ouverte en octobre 2004, l’étude a inclus  385 patients sur une durée de quatre ans. Les résultats préliminaires de cet essai avaient déjà fait l’objet de trois posters présentés lors de l’édition 2010 du congrès de l’ASCO et d’un poster présenté à l’édition 2010 de l’ASCO GU.

  Source :  Fédération nationale des Centres de lutte contre le cancer (FNCLCC)








MyPharma Editions

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Publié le 13 décembre 2018
Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Takeda, le laboratoire pharmaceutique japonais, et la New York Academy of Sciences viennent d’annoncer les lauréats du deuxième prix annuel « Innovators in Science » pour leur engagement et leur excellence dans la médecine régénérative.

DBV Technologies : des données à l’appui de l’induction de l’immunotolérance par la peau lors de l’ISDS 2018

Publié le 13 décembre 2018
DBV Technologies : des données à l'appui de l'induction de l'immunotolérance par la peau lors de l'ISDS 2018

DBV Technologies a annoncé qu’une présentation orale évaluant les différences du profil immunitaire de la peau d’individus sains selon les zones du corps avait été présenté par le Dr Ester Del Duca de l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï, lors du 3ème Sommet sur les maladies inflammatoires de la peau (Inflammatory Skin Disease Summit ou ISDS) à Vienne, en Autriche, du 12 au 15 décembre 2018.

Stallergenes Greer : plusieurs nominations au Conseil d’administration

Publié le 12 décembre 2018

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé le 12 décembre 2018 les nominations de Stefan Meister en tant que Président du Conseil d’administration, de Michele Antonelli en tant que membre du Conseil d’administration et Directeur général et de Elmar Schnee en tant que principal administrateur indépendant.

Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Publié le 12 décembre 2018
Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé la nomination, ce jour par le Conseil d’administration, de Bertrand de Castelnau en tant que Directeur Général. Bertrand de Castelnau succède à Michel Finance, dont le mandat prendra fin le 31 décembre 2018, et prendra ses fonctions à compter du 21 janvier 2019.

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Publié le 11 décembre 2018
Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Boehringer Ingelheim a annoncé lundi 10 décembre son intention de réorganiser ses activités en France. Présenté aux instances représentatives du personnel, ce projet répond à des enjeux majeurs pour finaliser l’intégration de Merial, deux ans après son acquisition, et pour demeurer compétitif dans un secteur de plus en plus contraint notamment en santé humaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions