Edition du 19-09-2021

Cancers : Invectys lance un essai clinique de Phase I pour son vaccin thérapeutique INVAC-1

Publié le mercredi 13 mai 2015

La biotech parisienne Invectys vient d’annoncer le début de la Phase I d’évaluation clinique de son candidat médicament d’immunothérapie INVAC-1. Ce vaccin thérapeutique innovant cible spécifiquement l’enzyme télomérase, qui est surexprimée dans la grande majorité des cellules cancéreuses et qui joue un rôle essentiel dans leur prolifération incontrôlée.

Cet essai a été initié dans 2 centres d’investigations cliniques de l’AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris), l’hôpital Saint-Louis et l’hôpital Georges Pompidou, chez des patients atteints de cancers à un stade avancé. Après les résultats montrant l’absence de toxicité lors des études précliniques, cette étude clinique de Phase I a pour objectif d’évaluer la non-toxicité, la tolérance, la sécurité d’emploi et la réponse immunitaire induite par INVAC-1 chez lespatients. Un objectif secondaire de l’essai est d’avoir une première évaluation de l’efficacité de ce nouveau vaccin thérapeutique par la mesure des réponses tumorales.

« Le début effectif de cette étude clinique de Phase I est une étape décisive dans le développement

le Dr Thierry Huet, Directeur de la Recherche et du Développement d’Invectys

Le Dr Thierry Huet, Directeur de la Recherche et du Développement d’Invectys

d’Invectys. Au vu des études précliniques et des premiers résultats cliniques encourageants, nous sommes très confiants dans le succès de cet essai et dans les nouvelles perspectives thérapeutiques qui peuvent s’ouvrir aux patients » commente le Dr Thierry Huet, Directeur de la Recherche et du Développement d’Invectys Le design de l’essai prévoit un total de 18 patients qui doivent être inclus progressivement sur la base de 3 cohortes traitées avec 3 doses croissantes d’INVAC-1, suivies d’une cohorte de confirmation à la dose qui sera considérée comme optimale selon les critères de tolérance et d’efficacité tels que définis dans les objectifs de l’étude.

La première cohorte de patients, correspondant au premier palier de dose, a été traitée avec succès. L’essai a démontré un bon profil de sécurité et de tolérance à cette dose. De plus, sur la base d’observations cliniques encourageantes et à la demande des investigateurs, le traitement des patients de la première cohorte est prolongé au-delà des 3 mois initialement prévus. A ce jour, le traitement des patients de la seconde cohorte, correspondant au second palier de dose, a été initié.

« Les résultats de cette première cohorte de patients traités au premier palier de dose montrent une bonne sécurité et une excellente tolérance » explique le Dr Rémy Defrance, Directeur Médical d’Invectys, qui précise « Les premières données pharmacodynamiques recueillies sont également très encourageantes ».

Pierre Langlade Demoyen, CEO et cofondateur d’Invectys

Pierre Langlade Demoyen, CEO et cofondateur d’Invectys (Photo : Invectys)

« Nous nous réjouissons de ces résultats très prometteurs qui démontrent le potentiel de notre vaccin thérapeutique et confirment que les investisseurs ont eu raison de nous faire confiance. Les 10 millions d’Euros de fonds levés depuis les débuts d’Invectys en 2010 nous permettent d’envisager les développements futurs avec sérénité, et nous nous attachons dès à présent à définir notre stratégie pour les études de Phase II à venir » se félicite Pierre Langlade Demoyen, CEO et cofondateur d’Invectys.

Parallèlement à la phase clinique en cours, Invectys a mis en place un programme non-clinique, destiné à accompagner le développement du produit jusqu’aux phases tardives aboutissant à l’autorisation de mise sur le marché (AMM). Ce plan de développement non-clinique a été validé par l’Agence Européenne du Médicament (EMA) lors d’une procédure de Conseil Scientifique.

Source : Invectys








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents