Edition du 08-05-2021

Cardio3 BioSciences : feu vert pour son étude clinique de phase III CHART-1 en Espagne

Publié le jeudi 3 octobre 2013

La société de biotechnologie Cardio3 BioSciences, qui développe des thérapies régénératives, protectrices et reconstructrices pour le traitement des maladies cardiaques, a reçu de la part de l’Agence Espagnole des Médicaments et Produits de Santé (AEMPS), l’autorisation de lancer l’étude CHART-1 pour son traitement-candidat C-Cure® en Espagne.

L’Espagne est le sixième pays à avoir autorisé cette étude unique au monde après le Royaume-Uni, la Belgique, Israël, la Serbie et la Hongrie. Actuellement, le recrutement des patients s’effectue dans 11 centres de renommée internationale. Pour rappel, les premiers patients de l’étude ont été traités en juin 2013.

CHART-1 (Congestive Heart failure Cardiopoietic Regenerative Therapy) est la première étude mondiale de phase III approuvée en médecine régénérative à utiliser des cellules souches adultes différenciées en cellules progénitrices cardiaques (dites cardiopoietiques) pour le traitement de l’insuffisance cardiaque d’origine ischémique.

“Cette approbation va permettre aux institutions médicales espagnoles de démarrer le recrutement des patients pour l’étude CHART-1, et de rejoindre d’autres investigateurs renommés déjà actifs dans cette étude. Six centres sont déjà sélectionnés. Nous sommes ravis de collaborer avec Cardio3 BioSciences dans le cadre de cette étude novatrice dont l’objectif est d’évaluer les bénéfices du traitement C-Cure®, un traitement unique utilisant des cellules cardiopoïetiques pour le traitement de l’insuffisance cardiaque d’origine ischémique. Les résultats de l’étude clinique de phase II publiés dans le JACC début de cette année mettent en évidence la promesse d’une technologie innovante pour favoriser la réparation tissulaire du coeur en insuffisance et offre la possibilité d’un nouveau traitement radicalement différent pour nos patients”, commente le Professeur Francesco Aviles, Investigateur Principal de l’essai en Espagne.

Le Dr Christian Homsy, PDG de Cardio3 BioSciences, ajoute : “L’autorisation de notre étude CHART-1 en Espagne nous permet de faire progresser notre traitement-candidat phare, C-Cure®, conformément à notre plan de développement. Nous sommes convaincus que cette thérapie unique a le potentiel de révolutionner le traitement de l’insuffisance cardiaque, une pathologie grave et fréquente ”.

L’étude CHART-1 est une étude prospective, multicentrique, randomisée, contrôlée, en double aveugle (patients et évaluateurs), comparant le traitement C-Cure® à une procédure de contrôle. L’étude porte sur un minimum de 240 patients présentant une insuffisance cardiaque chronique symptomatique avancée. Le paramètre principal évalué dans cette étude est un score combinant la mortalité, la morbidité, la qualité de vie, la distance de marche à 6 minutes, la structure et la fonction du ventricule gauche 9 mois après traitement. Cette étude internationale se déroulera également dans d’autres Etats Membres de l’Union Européenne et en dehors, après l’obtention des autorisations nationales nécessaires et la sélection et l’engagement des sites.

Source : Cardio3 BioSciences








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents