Edition du 01-12-2021

Produits de diagnostic: Roche investit plus de 200 millions d’euros dans la production en Allemagne

Publié le mercredi 12 décembre 2012

Le groupe pharmaceutique Roche a annoncé mercredi un nouvel investissement, d’un montant supérieur à 240 millions de francs suisses (plus de 200 millions d’euros), dans son centre de biotechnologie situé à Penzberg près de Munich, Allemagne. La construction du bâtiment de production « Diagnostics Operations Complex II » (DOC II) engendrera la création de 50 emplois supplémentaires. Le nouveau bâtiment devrait entrer en service en décembre 2014.

Cet investissement intervient sur fond d’une demande mondiale toujours aussi soutenue de réactifs utilisés pour les tests de diagnostic immunologique dans les laboratoires et les hôpitaux. Ces tests jouent un rôle clé dans le diagnostic et le traitement de maladies qui, pour certaines, mettent en jeu le pronostic vital, telles que l’infarctus du myocarde, l’insuffisance cardiaque, l’hépatite ou le cancer.

« L’investissement consenti pour répondre à la demande mondiale de tests immunologiques illustre le succès de la stratégie de Roche en matière de médecine personnalisée (…) », commente notamment Roland Diggelmann, COO de la Division Roche Diagnostics.

Les capacités de production actuelles de réactifs et de tests de contrôle vont être étendues grâce au bâtiment DOC II. La surface brute au sol sera de 26 000 mètres carrés. Le nouveau bâtiment sera composé de trois parties: un bâtiment de laboratoire central de six étages avec sous-sol et centrale technique sur le toit ainsi que deux halles de production limitrophes dotées chacune d’une surface exploitable.

Située en Haute-Bavière, la ville de Penzberg accueille le plus grand centre de recherche, développement et production biotechnologiques du groupe Roche en Europe, où travaillent près de 5000 collaborateurs. C’est le seul site où les deux divisions du groupe – Pharma et Diagnostics – mènent des activités de recherche, développement et production. Les réactifs pour tests diagnostiques et les substances pharmaceutiques fabriqués à Penzberg à l’aide des biotechnologies sont transformés sur d’autres sites Roche du monde entier en produits pour diagnostic in vitro et divers médicaments. Les nombreuses synergies dégagées sur le plan scientifique par Diagnostics et Pharma au site de Penzberg favorisent la stratégie globale du groupe en termes de médecine personnalisée dès les premières étapes des projets de recherche. Le développement de tests pour biomarqueurs, en particulier, doit aider la médecine personnalisée à proposer dans le futur des traitements plus ciblés et bien tolérés, dotés d’une meilleure innocuité et d’une plus grande efficacité.

Source : Roche








MyPharma Editions

Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Publié le 1 décembre 2021
Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Sanofi a annoncé la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Origimm Biotechnology GmbH, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d’antigènes issus de bactéries à l’origine de maladies de la peau, comme l’acné.

AB Science : recrutement du 1er patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

Publié le 30 novembre 2021
AB Science : recrutement du 1er patient dans l'étude de phase 2 évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

AB Science a annoncé le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19.

Pherecydes Pharma renforce sa propriété intellectuelle avec le premier brevet accordé pour ses phages anti-Staphylococcus aureus en Israël

Publié le 30 novembre 2021
Pherecydes Pharma renforce sa propriété intellectuelle avec le premier brevet accordé pour ses phages anti-Staphylococcus aureus en Israël

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord de l’office israélien des brevets pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Staphylococcus aureus et fait un point sur le calendrier de développement de ces phages.

Erytech obtient un brevet aux Etats-Unis pour l’utilisation de la méthioninase suivie de l’asparaginase dans les tumeurs solides

Publié le 30 novembre 2021
Erytech obtient un brevet aux Etats-Unis pour l’utilisation de la méthioninase suivie de l’asparaginase dans les tumeurs solides

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé l’obtention du brevet américain 11,141,468, relatif aux traitements de tumeurs solides par l’administration de méthioninase et d’asparaginase. Le portefeuille de propriété intellectuelle d’Erytech comprend désormais au total 16 familles de brevets mondiales incluant plus de 310 brevets et 45 dépôts.

Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Publié le 29 novembre 2021
Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Sanofi vient d’annoncer un nouveau partenariat stratégique pluriannuel avec BioLabs Global, un réseau d’incubateurs ouvert aux start-ups à haut potentiel acteurs dans la santé et implantées dans des écosystèmes d’innovation majeurs en Europe.

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents