Edition du 17-10-2018

Cellectis et l’Institut Pasteur reconnus par les Offices de brevets américains comme les inventeurs des Méganucléases

Publié le jeudi 6 février 2014

Cellectis, la société spécialisée dans l’ingénierie des génomes, a annoncé mercredi que le Bureau des brevets et des marques (USPTO), et la Cour d’appel du circuit fédéral (CAFC) des États-Unis ont indépendamment reconnu, au début de l’année, que Cellectis et l’Institut Pasteur étaient à l’origine de l’invention des méganucléases.

« La décision de ces deux offices américains récompense les efforts fournis par Cellectis au cours des dix dernières années pour défendre la paternité des inventions réalisées par ses chercheurs et ceux de l’Institut Pasteur », commente la société dans un communiqué.

Elle indique que « le 30 décembre 2013, la CAFC a annulé une décision infondée rendue par l’USPTO en mars 2012, qui avait invalidé trois brevets déposés par l’Institut Pasteur (US 7, 309, 605 ; US 6, 610, 545 et US 6, 833, 252) ». Ces brevets protégeaient globalement l’utilisation des méganucléases pour pratiquer l’ingénierie génétique des cellules vivantes. « L’USPTO avait considéré à tort que ces trois brevets ne résultaient pas d’une invention remplissant les critères d’activité inventive. En qualité de licencié exclusif de l’Institut Pasteur, Cellectis n’avait pas admis les faits et avait, en conséquence, demandé la révision de cette décision devant la Cour d’appel du circuit fédéral en 2012. Dans son récent jugement, la Cour a statué en annulant la décision de l’USPTO, la considérant « comme fondée sur des conclusions de faits non étayées par des preuves concrètes, et sur une analyse manifestement erronée, incluant un manque de considération des preuves objectives de non-évidence de l’Institut Pasteur». En conséquence, l’USPTO devra délivrer à nouveau ces brevets à l’Institut Pasteur ».

La société indique enfin que le 7 janvier 2014, l’USPTO a délivré à Cellectis un brevet additionnel portant sur les méganucléases dérivées de I-Crel (US 8, 624, 000). L’obtention de ce brevet a été précédée par un premier brevet émis le 10 septembre 2013 (US 8, 530, 214) ainsi que l’acceptation de deux autres les 6 et 26 décembre 2013 sur la base des demandes 13/422,902 et 13/556,206.

« Les quatre brevets obtenus protègent largement les inventions des chercheurs de Cellectis, notamment Arnould, Pâques et Duchateau, qui concernent la reprogrammation de méganucléases pour cibler et couper de nouvelles séquences d’ADN dans les génomes », indique-t-elle en conclusion.

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Publié le 16 octobre 2018
Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé avoir reçu le versement d’un montant initial de 16 millions d’euros au titre du prêt non-dilutif conclu avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) annoncé le 26 juillet 2018.

Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Publié le 16 octobre 2018
Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018* a été attribué le 16 octobre 2018 au Professeur Michel Sadelain, Directeur du centre d’ingénierie cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (New York).

Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Publié le 16 octobre 2018
Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Oncodesign et le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé aujourd’hui la présentation des résultats détaillés des deux premières étapes de leur étude clinique dans le cancer du poumon à l’occasion de la 31e édition de l’EANM1 qui se tient du 13 au 17 Octobre 2018 à Düsseldorf en Allemagne.

Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Publié le 16 octobre 2018
Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la dernière visite du dernier patient inclus dans l’étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment), ainsi que la deuxième analyse positive du Data Safety Monitoring Board (DSMB) concernant son étude de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy), ces deux études étant menées avec le lanifibranor.

Boehringer Ingelheim signe un accord préalable avec Dopharma pour la reprise de son site de Saint-Herblon

Publié le 16 octobre 2018
Boehringer Ingelheim signe un accord préalable avec Dopharma pour la reprise de son site de Saint-Herblon

Le projet de cession du site de Saint-Herblon (Loire-Atlantique) avait été annoncé en octobre 2017 suite à la présentation des orientations stratégiques de Boehringer Ingelheim Santé Animale. À cette occasion le groupe avait affirmé sa volonté de se recentrer sur les soins préventifs et innovants.

Pharnext : résultats positifs de Phase 3 pour PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Publié le 16 octobre 2018
Pharnext : résultats positifs de Phase 3 pour PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé les résultats positifs de son essai clinique pivot de Phase 3 (PLEO-CMT) évaluant deux doses du PXT3003 contre placebo sur 15 mois pour le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Advicenne : feu vert de Santé Canada pour étendre son essai pivot de phase III avec ADV7103

Publié le 16 octobre 2018
Advicenne : feu vert de Santé Canada pour étendre son essai pivot de phase III avec ADV7103

Advicenne, société pharmaceutique qui développe des produits thérapeutiques adaptés à l’enfant et à l’adulte pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé avoir reçu, de la part du Bureau des Essais Cliniques de Santé Canada, une Lettre de Non-Objection lui permettant d’étendre son étude pivot de phase III ARENA-2 dans l’Acidose Tubulaire Rénale distale (ATRd) au Canada.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions