Edition du 20-10-2018

Cellectis et Servier vont collaborer dans le domaine de la thérapie cellulaire allogénique

Publié le mardi 18 février 2014

La société Cellectis, spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires immuno-adoptives à partir de lymphocytes T allogéniques ingénierés (allogeneic CAR T cell therapies), vient d’annoncer un accord de collaboration stratégique avec le laboratoire pharmaceutique Servier pour développer et commercialiser des candidats médicaments issus de cette technologie et ciblant des leucémies et des tumeurs solides.

Ce partenariat comprend le développement et potentiellement la commercialisation de UCART19, le premier candidat médicament en développement chez Cellectis. À ce jour, les lymphocytes T CD19 allogéniques ingéniérés apparaissent comme une réelle innovation thérapeutique pour le traitement de différentes formes de leucémies et lymphomes.

L’accord inclut également un programme de recherche, de développement et potentiellement de commercialisation pour cinq autres candidats médicaments ciblant le traitement de tumeurs solides. Pour ces programmes, Cellectis est responsable de la recherche et du développement de candidats médicaments jusqu’à la fin de la Phase I. Servier pourra exercer une option afin de se voir concéder une licence exclusive et mondiale pour chaque candidat médicament développé dans le cadre de l’accord. À la levée de chaque option, Servier prendra en charge la poursuite du développement clinique, l’enregistrement réglementaire et la commercialisation de chaque médicament.

Les conditions financières de cet accord prévoient le paiement d’un montant de 7,55 millions d’euros à la signature, et jusqu’à 105 millions d’euros pour chacun des six candidats médicaments potentiellement développés, répartis sous forme de jalons liés aux phases de développement et de commercialisation. De plus, Cellectis recevra des redevances sur les ventes des médicaments commercialisés.

« Cet accord de collaboration avec le Groupe de Recherche Servier constitue une réelle reconnaissance de la valeur de notre approche innovante du traitement du cancer. Cette collaboration assurera à Cellectis une source substantielle de revenus, donnant à notre société une assise pour se développer dans le domaine biopharmaceutique », a notamment déclaré le Docteur Mathieu Simon, Senior Vice-Président de Cellectis.

Le Docteur Jean-Pierre Abastado, Directeur du Pôle d’innovation thérapeutique en Oncologie de Servier, a souligné que « cette approche originale fondée sur les lymphocytes T et la thérapie cellulaire s’ajoute aux domaines d’innovation clinique en oncologie déjà investis par la recherche Servier, et trouvera sa place parmi nos programmes de développement d’immunothérapie par anticorps monoclonaux ciblés, notre inhibiteur d’histones désacétylases (HDAC), nos inhibiteurs de kinases, et enfin nos molécules aux propriétés spécifiques anti-angiogéniques ou pro-apoptotiques. »

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Publié le 19 octobre 2018
Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis positif concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché du vaccin contre la dengue de Sanofi et a recommandé son approbation en Europe.

Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-

Publié le 19 octobre 2018
Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-

Eli Lilly a annoncé que la Commission Européenne a octroyé le 27 septembre 2018 une autorisation de mise sur le marché à Verzenios® (abémaciclib) dans le traitement des femmes ayant un cancer du sein localement avancé ou métastatique avec récepteurs hormonaux positifs (RH+), et récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 négatifs (HER2-) en association avec un inhibiteur de l’aromatase (IA) ou avec le fulvestrant comme hormonothérapie de première intention, ou chez les femmes ayant été traitées antérieurement par hormonothérapie.

L’Institut Pierre Fabre de Tabacologie (IPFT) lance la 1ère édition du Prix de l’Innovation

Publié le 18 octobre 2018
L’Institut Pierre Fabre de Tabacologie (IPFT) lance la 1ère édition du Prix de l’Innovation

A partir du mois d’octobre 2018, l’Institut Pierre Fabre de Tabacologie débute sa campagne de recrutement pour son 1er Prix de l’Innovation. Ce concours a pour ambition de mettre en lumière et d’accompagner un projet innovant permettant d’améliorer la prévention et la prise en charge du sevrage tabagique, au profit des professionnels de santé ou des patients.

Les remboursements de soins du régime général à fin septembre en hausse de 2,3%

Publié le 18 octobre 2018
Les remboursements de soins du régime général à fin septembre en hausse de 2,3%

Selon le dernier point mensuel de l’Assurance maladie, les dépenses de soins de ville ont augmenté de 3,1% sur les neuf premiers mois de l’année et de 3,2% sur les douze derniers mois. Au cours des neuf premiers mois, le remboursement des médicaments délivrés en ville progressent de 3,2% (2,8% sur douze mois).

GenSight Biologics : des résultats positifs de l’étude de Phase III REVERSE avec GS010

Publié le 18 octobre 2018
GenSight Biologics : des résultats positifs de l’étude de Phase III REVERSE avec GS010

GenSight Biologics a annoncé aujourd’hui des résultats additionnels à 72 semaines de l’étude clinique de Phase III REVERSE, qui évalue la sécurité et l’efficacité d’une seule injection intra-vitréenne de GS010 (rAAV2/2-ND4) chez 37 patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) induite par la mutation 11778-ND4, et chez qui la perte d’acuité visuelle a débuté entre 6 et 12 mois avant le traitement.

Transgene : 1er patient traité de l’essai de Phase 1/2 de TG6002 dans les tumeurs gastro-intestinales avancées

Publié le 18 octobre 2018
Transgene : 1er patient traité de l’essai de Phase 1/2 de TG6002 dans les tumeurs gastro-intestinales avancées

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé le traitement du premier patient de l’essai de Phase 1/2 de TG6002 chez des patients atteints de tumeurs gastro-intestinales avancées telles que les cancers du côlon, au centre Léon Bérard (Lyon). Cet essai multicentrique est autorisé en France, en Belgique et en Espagne. Il inclura jusqu’à 59 patients.

Inventiva : deux nominations au sein de son équipe de direction

Publié le 18 octobre 2018
Inventiva : deux nominations au sein de son équipe de direction

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la nomination du Dr Marie-Paule Richard, M.D., au poste de Directrice Médicale et du Dr David Nikodem, Ph.D., au poste de Vice-Président des Opérations aux États-Unis, en prévision des prochaines étapes de développement de la société.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions