Edition du 23-01-2019

Cellectis : suspension des études cliniques de UCART123 aux États-Unis

Publié le mardi 5 septembre 2017

Cellectis : suspension des études cliniques de UCART123 aux États-Unis Cellectis, la société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé avoir reçu un avis de suspension de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis pour les deux études de Phase I de UCART123, respectivement dans la leucémie aiguë myeloblastique (LAM) et dans la leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes (LpDC).

Dans un communiqué, Cellectis indique « travailler en étroite collaboration avec les investigateurs et la FDA afin de reprendre les essais en soumettant un protocole amendé, explorant des doses plus faibles de UCART123 ».

Cette suspension intervient après que Cellectis a signalé un décès dans l’étude clinique ciblant la LpDC (étude ABC). Il s’agit du premier patient traité dans l’étude, un homme de 78 ans ayant reçu un traitement antérieur, présentant une LpDC récidivante et réfractaire avec 30 % de cellules tumorales dans la moelle osseuse et des lésions cutanées (LpDC confirmée par biopsie) avant le traitement de conditionnement par 30 mg/m2/jour de fludarabine pendant 4 jours et 1g/m2/jour de cyclophosphamide pendant 3 jours. Le 16 août 2017 (Jour 0), le patient a reçu une dose de 6,25X105 cellules par kilogramme de UCART123, la dose inférieure explorée dans le protocole, sans complication. Au Jour 5, ont été observés un syndrome de relargage de cytokines1 (CRS pour Cytokine Release Syndrome) de grade 2, une infection pulmonaire de grade 3, qui s’est rapidement améliorée après une première dose de tocilizumab et un traitement antibiotique intraveineux à large spectre. Au Jour 8, un CRS de grade 5 ainsi qu’un syndrome de fuite capillaire2 de grade 4 ont été observés. Malgré un traitement de gestion du CRS, comprenant l’administration de corticostéroïdes et de tociluzumab X 2 ainsi qu’une prise en charge en soins intensifs, le patient est décédé au Jour 9.

La première patiente traitée dans l’étude ciblant la LAM est une femme de 58 ans avec 84 % de blastes dans la moelle osseuse avant le traitement de conditionnement. Le 27 juin 2017 (Jour 0), la patiente a reçu le même préconditionnement et la même dose de UCART123 que le patient inclus dans l’étude LpDC, sans complication. Un syndrome de relargage de cytokines de grade 2 a été initialement observé au Jour 8, qui s’est aggravé en grade 3 au Jour 9 et a été résolu au Jour 11 après une prise en charge en soins intensifs. Un syndrome de fuite capillaire de grade 4 a également été observé et était résolutif au Jour 12.

Aucune GvHD3 n’a été signalée pour ces patients.

Le comité de surveillance des données d’innocuité des études cliniques (DSMB) s’est réuni le 28 août et a recommandé de réduire la dose de UCART123 à 6,25×104 cellules par kilogramme dans les deux études et de limiter le cyclophosphamide à une dose totale maximale de 4 grammes sur 3 jours.

Source : Cellectis

1 Le syndrome de relargage de cytokines est une complication immédiate avec l’administration d’anticorps anti-lymphocytes T. Les cas graves sont connus sous le nom de tempêtes de cytokines. Ce syndrome se caractérise par l’hypothermie ou la fièvre, les rigueurs musculaires, l’hypotension, l’éruption cutanée, la dyspnée et parfois le bronchospasme, la nausée et la diarrhée. Ces effets secondaires se développent peu de temps après l’administration du produit et peuvent durer plusieurs heures. Des réactions graves et même mortelles associées à un œdème pulmonaire et des lésions organiques ont été décrites.
2 Le syndrome de fuite capillaire se caractérise par l’évasion du plasma sanguin par des parois capillaires, du système circulatoire du sang aux tissus environnants, aux compartiments musculaires, aux organes ou aux cavités corporelles.
3 GvHD : réaction du greffon contre l’hôte 

 

 








MyPharma Editions

Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Publié le 22 janvier 2019
Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Le conseil d’administration de Polepharma a élu, jeudi 17 janvier 2019, Stéphane Calmar à la vice-présidence Affaires Publiques du cluster pharmaceutique. Stéphane Calmar occupe aujourd’hui le poste de Directeur des Affaires Corporate des Laboratoires Novo Nordisk.

Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Publié le 22 janvier 2019
Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Samsung Bioepis a annoncé que l’agence américaine des médicaments (FDA) avait approuvé l’Ontruzant® (trastuzumab-dttb), un biosimilaire référençant le Herceptin® 1 (trastuzumab), pour toutes les indications éligibles, à savoir le traitement adjuvant du cancer du sein surexprimant HER2, du cancer du sein métastatique, et de l’adénocarcinome de la jonction œso-gastrique, ou du cancer gastrique métastatique, chez des patients qui n’ont pas reçu de traitement préalable pour une maladie métastatique.

GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

Publié le 22 janvier 2019
GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1, a annoncé des résultats positifs de sécurité et de tolérance, dans le cadre d’une étude de Phase 1 évaluant l’administration à hautes doses de temelimab (GNbAC1) pour le traitement de la SEP et d’autres maladies auto-immunes.

Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Publié le 21 janvier 2019
Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Servier et Taiho Oncology, filiale de Taiho Pharmaceutical, ont annoncé conjointement que les données d’innocuité et d’efficacité, dans le sous-groupe de patients ayant subi une gastrectomie, de l’essai mondial de phase III TAGS évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) chez des patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGm), étaient cohérentes avec les résultats d’études globaux publiés dans The Lancet Oncology.

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Erytech présente un poster sur l’étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Publié le 18 janvier 2019
Erytech présente un poster sur l'étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Erytech, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que le poster intitulé « TRYbeCA-1 : une étude de Phase 3 randomisée avec eryaspase en association avec une chimiothérapie, comparée à une chimiothérapie seule, pour un traitement en seconde ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas (NCT03665441) » sera présenté lors de la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2019 à San Francisco, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions