Edition du 19-02-2018

Cellectis : suspension des études cliniques de UCART123 aux États-Unis

Publié le mardi 5 septembre 2017

Cellectis : suspension des études cliniques de UCART123 aux États-Unis Cellectis, la société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé avoir reçu un avis de suspension de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis pour les deux études de Phase I de UCART123, respectivement dans la leucémie aiguë myeloblastique (LAM) et dans la leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes (LpDC).

Dans un communiqué, Cellectis indique « travailler en étroite collaboration avec les investigateurs et la FDA afin de reprendre les essais en soumettant un protocole amendé, explorant des doses plus faibles de UCART123 ».

Cette suspension intervient après que Cellectis a signalé un décès dans l’étude clinique ciblant la LpDC (étude ABC). Il s’agit du premier patient traité dans l’étude, un homme de 78 ans ayant reçu un traitement antérieur, présentant une LpDC récidivante et réfractaire avec 30 % de cellules tumorales dans la moelle osseuse et des lésions cutanées (LpDC confirmée par biopsie) avant le traitement de conditionnement par 30 mg/m2/jour de fludarabine pendant 4 jours et 1g/m2/jour de cyclophosphamide pendant 3 jours. Le 16 août 2017 (Jour 0), le patient a reçu une dose de 6,25X105 cellules par kilogramme de UCART123, la dose inférieure explorée dans le protocole, sans complication. Au Jour 5, ont été observés un syndrome de relargage de cytokines1 (CRS pour Cytokine Release Syndrome) de grade 2, une infection pulmonaire de grade 3, qui s’est rapidement améliorée après une première dose de tocilizumab et un traitement antibiotique intraveineux à large spectre. Au Jour 8, un CRS de grade 5 ainsi qu’un syndrome de fuite capillaire2 de grade 4 ont été observés. Malgré un traitement de gestion du CRS, comprenant l’administration de corticostéroïdes et de tociluzumab X 2 ainsi qu’une prise en charge en soins intensifs, le patient est décédé au Jour 9.

La première patiente traitée dans l’étude ciblant la LAM est une femme de 58 ans avec 84 % de blastes dans la moelle osseuse avant le traitement de conditionnement. Le 27 juin 2017 (Jour 0), la patiente a reçu le même préconditionnement et la même dose de UCART123 que le patient inclus dans l’étude LpDC, sans complication. Un syndrome de relargage de cytokines de grade 2 a été initialement observé au Jour 8, qui s’est aggravé en grade 3 au Jour 9 et a été résolu au Jour 11 après une prise en charge en soins intensifs. Un syndrome de fuite capillaire de grade 4 a également été observé et était résolutif au Jour 12.

Aucune GvHD3 n’a été signalée pour ces patients.

Le comité de surveillance des données d’innocuité des études cliniques (DSMB) s’est réuni le 28 août et a recommandé de réduire la dose de UCART123 à 6,25×104 cellules par kilogramme dans les deux études et de limiter le cyclophosphamide à une dose totale maximale de 4 grammes sur 3 jours.

Source : Cellectis

1 Le syndrome de relargage de cytokines est une complication immédiate avec l’administration d’anticorps anti-lymphocytes T. Les cas graves sont connus sous le nom de tempêtes de cytokines. Ce syndrome se caractérise par l’hypothermie ou la fièvre, les rigueurs musculaires, l’hypotension, l’éruption cutanée, la dyspnée et parfois le bronchospasme, la nausée et la diarrhée. Ces effets secondaires se développent peu de temps après l’administration du produit et peuvent durer plusieurs heures. Des réactions graves et même mortelles associées à un œdème pulmonaire et des lésions organiques ont été décrites.
2 Le syndrome de fuite capillaire se caractérise par l’évasion du plasma sanguin par des parois capillaires, du système circulatoire du sang aux tissus environnants, aux compartiments musculaires, aux organes ou aux cavités corporelles.
3 GvHD : réaction du greffon contre l’hôte 

 

 








MyPharma Editions

Le calendrier des vaccinations 2018 rendu public

Publié le 19 février 2018
Le calendrier des vaccinations 2018 rendu public

Le calendrier des vaccinations 2018 vient d’être rendu public. Le ministère chargé de la Santé revient sur les points-clés des nouvelles recommandations vaccinales pour cette année ainsi que sur les mises à jour effectuées avec notamment les nouveaux vaccins disponibles.

Associations de patients : l’ANSM lance son appel à projets 2018

Publié le 19 février 2018
Associations de patients : l'ANSM lance son appel à projets 2018

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance, pour la septième année consécutive, un appel à projets s’adressant aux associations de patients et autres usagers du système de santé. Cet appel à projets annuel vise à stimuler des initiatives associatives axées sur le bon usage et la réduction des risques liés aux produits de santé.

Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Publié le 19 février 2018
Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé lundi la cession d’Helixio, sa division dédiée aux services génomiques basée à Clermont-Ferrand, à ses employés et managers.

Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Publié le 19 février 2018
Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Bone Therapeutics, société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires osseuses, a annoncé aujourd’hui l’achèvement du recrutement de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire avec son produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse, ALLOB®. Au regard du calendrier, les données d’efficacité et de sécurité de l’ensemble des 32 patients sont attendues mi-2019, après une période de suivi de 12 mois.

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions