Edition du 23-02-2019

CellProthera, lauréat du programme européen H2020

Publié le vendredi 25 mai 2018

CellProthera, lauréat du programme européen H2020A l’origine du traitement cellulaire contre l’insuffisance cardiaque le plus avancé du marché, CellProthera a obtenu un financement public de 5 millions d’euros. Cette subvention européenne H2020 Instrument PME lui a été attribuée grâce à une note proche du sans faute. La start-up mulhousienne compte ainsi poursuivre son développement au niveau européen et international.

La subvention Horizon 2020 (H2020) a pour objectif de porter plus loin les idées et les innovations au service du monde de demain. Le projet CellProthera a été évalué par des experts sur la base de trois critères : l’impact de la solution présentée, « l’excellence » de l’innovation et sa « qualité et efficacité de mise en oeuvre ». Ainsi, CellProthera a obtenu une note globale de 14.18/15 qui démontre l’avancée de son processus et sa réussite. Cette subvention sera dédiée à la préparation et au démarrage du prochain essai clinique de phase 3 de CellProthera, au niveau européen.

5 millions d’euros dédiés au développement de la phase III de CellProthera

Les 5 millions d’euros de subvention, dédiés à l’essai multicentrique de phase III, vont permettre à CellProthera d’accélérer la mise en oeuvre d’une plateforme de production répartie sur plusieurs centres GMP en Europe. Cette plateforme sera capable de couvrir plusieurs zones géographiques et fournir très rapidement le produit de thérapie cellulaire – ProtheraCytes®- aux plusieurs dizaines de centres hospitaliers prévus pour participer à la phase 3.

L’essai clinique en cours de phase I/IIb compte deux centres de production GMP équipés et formés aux automates StemXpand® de CellProthera. Ils fournissent en ProtheraCytes® les 7 centres hospitaliers actuellement opérationnels en France et en Angleterre. Il s’agit de l’Etablissement Français du sang (EFS) de Nantes / ABG en France et du Newcastle Cellular Facilities Centre for Life à Newcastle, en Angleterre. 5 centres hospitaliers français participent à l’étude clinique : CH de Toulouse, CHU de Bordeaux, CHU de Grenoble, Hôpital Jacques Cartier – Massy, CHU de Montpellier. 2 centres hospitaliers en Grande-Bretagne sont également joints à l’étude : Leeds Teaching Hospitals NHS Trust et le Royal Infirmary of Edinburgh.

Un centre de production GMP a également été équipé et formé à Singapour dans la perspective de participer à une étude locale de Phase I non randomisée qui prévoit de traiter 10 nouveaux patients et de démontrer la sécurité et la réussite de la thérapie aux autorités locales.

Source et visuel : CellProthera








MyPharma Editions

Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Publié le 22 février 2019
Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Inventiva a annoncé la sélection du premier patient aux États-Unis pour son étude clinique de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy) évaluant lanifibranor, le candidat médicament le plus avancé de la société, dans le traitement de la stéatose hépatique non-alcoolique (« NASH »), une maladie hépatique chronique et progressive pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement approuvé.

Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Publié le 22 février 2019
Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectés et DreaMed Diabetes, développeur de solutions personnalisées de gestion du diabète, ont annoncé la signature d’un partenariat visant à proposer une solution globale intelligente améliorant l’observance des patients diabétiques.

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions