Edition du 04-07-2022

Celltrion : 1ers résultats positifs d’un essai mondial de Phase III sur le regdanvimab, un traitement par anticorps monoclonal anti-COVID-19

Publié le mercredi 16 juin 2021

Celltrion ; 1ers résultats positifs d'un essai mondial de Phase III sur le regdanvimab, un traitement par anticorps monoclonal anti-COVID-19Le groupe Celltrion a annoncé les premiers résultats d’efficacité et de sécurité de l’essai clinique mondial de Phase III, démontrant que le regdanvimab (CT-P59), un traitement potentiel anti-COVID-19 à base d’anticorps monoclonal, a satisfait tous les critères d’évaluation primaires et secondaires clés chez les patients présentant des symptômes légers à modérés de la COVID-19 (n=1 315). Les résultats ont montré que le CT-P59 réduit significativement le risque d’hospitalisation ou de décès (de 72 %) chez les patients présentant un risque élevé de progression vers une forme grave de la COVID-19 jusqu’au 28e jour, par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation primaire de l’efficacité [3,1 versus 11,1 %, valeur p< 0,0001]. Le CT-P59 a également permis de réduire significativement le risque d’hospitalisation ou de décès chez 70 % de l’ensemble des patients, satisfaisant ainsi le premier critère d’évaluation secondaire clé [2,4 versus 8,0 %, valeur p< 0,0001].

L’essai a par ailleurs satisfait les autres critères d’évaluation secondaires clés, notamment une réduction plus rapide et persistante de la durée des symptômes. Les patients traités avec le CT-P59 (40 mg/kg) se sont rétablis au moins 4,7 jours plus tôt que ceux traités par placebo [valeur médiane 9,3 versus 14 jours minimum, valeur p< 0,0001] pour les patients présentant un risque élevé de progression vers une forme grave de la COVID-19. Tous les patients traités avec le CT-P59 (40 mg/kg) se sont rétablis 4,9 jours plus tôt que ceux traités par placebo [valeur médiane 8,4 versus 13,3 jours, valeur p< 0,0001].

Les premiers résultats ont également montré que le CT-P59 avait un profil d’innocuité positif, avec aucune différence cliniquement pertinente entre les patients traités avec le CT-P59 (40 mg/kg) et ceux traités par placebo. Les réactions liées à la perfusion ont été d’intensité légère et provisoires, la plupart des patients se remettant dans un délai de 1 à 3 jours.

« Nous continuons d’être confrontés à la pandémie de COVID-19 et à de nouveaux variants préoccupants », a déclaré le Dr HoUng Kim, Ph.D., responsable de la division Médical et marketing chez Celltrion Healthcare. « Alors que de nombreux hôpitaux à travers le monde ont des capacités ne suffisant pas pour accueillir tous les patients en raison de la COVID-19, il est essentiel que nous utilisions chaque ressource pour réduire la charge pesant sur les systèmes de santé. Cet essai bien contrôlé fournit des résultats probants démontrant que le CT-P59 peut améliorer les résultats chez les personnes souffrant d’une forme légère à modérée de la COVID-19, mais aussi réduire significativement le risque d’hospitalisation et de décès. Nous sommes impatients de continuer à travailler avec les régulateurs dans le monde entier pour mettre le CT-P59 à disposition de davantage de patients dans le besoin. »

L’effet thérapeutique du CT-P59 sur le variant B.1.351 (identifié pour la première fois en Afrique du Sud, dorénavant désigné sous le nom de Beta par l’OMS) a été actualisé par le biais de la publication dans la revue Biochemical and Biophysical Research Communications. Selon l’article, des études d’inoculation d’épreuve in vivo chez le furet ont démontré qu’une dose thérapeutique de CT-P59 était capable de réduire la charge virale du B.1.351 dans les voies respiratoires supérieures et inférieures, comparable à celle observée pour le virus de type sauvage.1

Celltrion prévoit de publier les données de Phase III complètes dans les prochains mois et de les présenter lors d’une séance orale à l’occasion du 31e Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID), qui aura lieu en ligne du 9 au 12 juillet 2021.

________________

Références

1 Ryu DK., et al. Therapeutic effect of CT-P59 against SARS-CoV-2 South African variant. Biochemical and Biophysical Research Communications, Volume 566, 2021, Pages 135-140, https://doi.org/10.1016/j.bbrc.2021.06.016. [Dernière consultation en juin

Source et visuel :  Celltrion Healthcare








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents