Edition du 25-10-2021

Celltrion : 1ers résultats positifs d’un essai mondial de Phase III sur le regdanvimab, un traitement par anticorps monoclonal anti-COVID-19

Publié le mercredi 16 juin 2021

Celltrion ; 1ers résultats positifs d'un essai mondial de Phase III sur le regdanvimab, un traitement par anticorps monoclonal anti-COVID-19Le groupe Celltrion a annoncé les premiers résultats d’efficacité et de sécurité de l’essai clinique mondial de Phase III, démontrant que le regdanvimab (CT-P59), un traitement potentiel anti-COVID-19 à base d’anticorps monoclonal, a satisfait tous les critères d’évaluation primaires et secondaires clés chez les patients présentant des symptômes légers à modérés de la COVID-19 (n=1 315). Les résultats ont montré que le CT-P59 réduit significativement le risque d’hospitalisation ou de décès (de 72 %) chez les patients présentant un risque élevé de progression vers une forme grave de la COVID-19 jusqu’au 28e jour, par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation primaire de l’efficacité [3,1 versus 11,1 %, valeur p< 0,0001]. Le CT-P59 a également permis de réduire significativement le risque d’hospitalisation ou de décès chez 70 % de l’ensemble des patients, satisfaisant ainsi le premier critère d’évaluation secondaire clé [2,4 versus 8,0 %, valeur p< 0,0001].

L’essai a par ailleurs satisfait les autres critères d’évaluation secondaires clés, notamment une réduction plus rapide et persistante de la durée des symptômes. Les patients traités avec le CT-P59 (40 mg/kg) se sont rétablis au moins 4,7 jours plus tôt que ceux traités par placebo [valeur médiane 9,3 versus 14 jours minimum, valeur p< 0,0001] pour les patients présentant un risque élevé de progression vers une forme grave de la COVID-19. Tous les patients traités avec le CT-P59 (40 mg/kg) se sont rétablis 4,9 jours plus tôt que ceux traités par placebo [valeur médiane 8,4 versus 13,3 jours, valeur p< 0,0001].

Les premiers résultats ont également montré que le CT-P59 avait un profil d’innocuité positif, avec aucune différence cliniquement pertinente entre les patients traités avec le CT-P59 (40 mg/kg) et ceux traités par placebo. Les réactions liées à la perfusion ont été d’intensité légère et provisoires, la plupart des patients se remettant dans un délai de 1 à 3 jours.

« Nous continuons d’être confrontés à la pandémie de COVID-19 et à de nouveaux variants préoccupants », a déclaré le Dr HoUng Kim, Ph.D., responsable de la division Médical et marketing chez Celltrion Healthcare. « Alors que de nombreux hôpitaux à travers le monde ont des capacités ne suffisant pas pour accueillir tous les patients en raison de la COVID-19, il est essentiel que nous utilisions chaque ressource pour réduire la charge pesant sur les systèmes de santé. Cet essai bien contrôlé fournit des résultats probants démontrant que le CT-P59 peut améliorer les résultats chez les personnes souffrant d’une forme légère à modérée de la COVID-19, mais aussi réduire significativement le risque d’hospitalisation et de décès. Nous sommes impatients de continuer à travailler avec les régulateurs dans le monde entier pour mettre le CT-P59 à disposition de davantage de patients dans le besoin. »

L’effet thérapeutique du CT-P59 sur le variant B.1.351 (identifié pour la première fois en Afrique du Sud, dorénavant désigné sous le nom de Beta par l’OMS) a été actualisé par le biais de la publication dans la revue Biochemical and Biophysical Research Communications. Selon l’article, des études d’inoculation d’épreuve in vivo chez le furet ont démontré qu’une dose thérapeutique de CT-P59 était capable de réduire la charge virale du B.1.351 dans les voies respiratoires supérieures et inférieures, comparable à celle observée pour le virus de type sauvage.1

Celltrion prévoit de publier les données de Phase III complètes dans les prochains mois et de les présenter lors d’une séance orale à l’occasion du 31e Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID), qui aura lieu en ligne du 9 au 12 juillet 2021.

________________

Références

1 Ryu DK., et al. Therapeutic effect of CT-P59 against SARS-CoV-2 South African variant. Biochemical and Biophysical Research Communications, Volume 566, 2021, Pages 135-140, https://doi.org/10.1016/j.bbrc.2021.06.016. [Dernière consultation en juin

Source et visuel :  Celltrion Healthcare








MyPharma Editions

Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

Publié le 21 octobre 2021
Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

LXRepair, pionnière dans la radiothérapie personnalisée du cancer basée sur ses tests de réparation de l’ADN, avec une preuve de concept clinique dans la prédiction de la radiotoxicité pour les cancers de la prostate et du sein, et, Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, ont annoncé la mise en place du laboratoire commun RADIO CARE pour améliorer la personnalisation de la radiothérapie.

Fibrose : Oncodesign et TiumBio signent un accord de collaboration R&D portant sur des candidats-médicaments

Publié le 21 octobre 2021
Fibrose : Oncodesign et TiumBio signent un accord de collaboration R&D portant sur des candidats-médicaments

Oncodesign, société biopharmaceutique française spécialisée dans la recherche sur les inhibiteurs de kinases et la médecine de précision, et TiumBio, société spécialisée en R&D sur les maladies rares, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration de R&D portant sur des candidats médicaments potentiels contre la fibrose.

Sanofi : la FDA approuve l’extension des indications de Dupixent® au traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant de 6 à 11 ans

Publié le 21 octobre 2021
Sanofi : la FDA approuve l’extension des indications de Dupixent® au traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant de 6 à 11 ans

Le groupe Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) pour le traitement d’appoint de l’asthme modéré à sévère à phénotype éosinophilique ou dépendant des corticoïdes par voie orale, chez l’enfant âgé de 6 à 11 ans.

Pherecydes Pharma : le Dr Pascal Birman nommé au poste de Directeur Médical

Publié le 21 octobre 2021
Pherecydes Pharma : le Dr Pascal Birman nommé au poste de Directeur Médical

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques et/ou compliquées, a annoncé la nomination du Dr Pascal Birman au poste de Directeur Médical.

Pharnext renforce son équipe de direction avec trois nominations

Publié le 21 octobre 2021
Pharnext renforce son équipe de direction avec trois nominations

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé le renforcement de son équipe de direction avec les nominations de Raj Thota en tant que Directeur du Manufacturing et de la CMC et d’Abhijit Pangu en tant que Directeur des Affaires Réglementaires, et la promotion de Xavier Paoli au poste de Directeur des Opérations.

Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Publié le 20 octobre 2021
Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé le lancement de TeloSizer® Triathlon, un programme offrant aux chercheurs académiques un accès privilégié à ses nouveaux services TeloSizer®.

Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d’innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Publié le 20 octobre 2021
Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d'innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Lys Therapeutics, société de biotechnologie française développant des thérapies innovantes contre les maladies neurologiques vient d’annoncer avoir reçu une subvention de 600 000 euros en tant que Lauréat et Grand Prix du Concours d’innovation i-Lab pour son candidat-médicament Glunozumab®.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents