Edition du 07-07-2022

Celltrion : avis positif du CMUH pour le regdanvimab, son anticorps monoclonal pour traiter la COVID-19

Publié le lundi 15 novembre 2021

Celltrion : avis positif du CMUH pour le regdanvimab, son anticorps monoclonal pour traiter la COVID-19Le groupe Celltrion a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CMUH) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait rendu un avis scientifique positif et recommandait l’octroi d’une autorisation de commercialisation au regdanvimab (CT-P59), un traitement par anticorps monoclonaux destiné aux adultes atteints de COVID-19 qui ne nécessitent pas d’oxygénothérapie supplémentaire et qui sont à risque élevé de voir la maladie évoluer vers une forme sévère. L’avis positif rendu par le CMUH est une recommandation scientifique à la Commission européenne (CE), qui accorde les autorisations de mise sur le marché dans l’Union européenne.

« Nous avons collecté de nombreuses données relatives à l’innocuité et à l’efficacité du regdanvimab utilisé pour traiter les patients atteints de COVID-19 et des souches variantes qui lui sont associées, y compris le variant delta plus virulent », a déclaré le Dr HoUng Kim, responsable de la division médicale et de commercialisation de Celltrion Healthcare. « Chez Celltrion, nous sommes fiers de jouer notre rôle dans la lutte contre la menace mondiale sans précédent que représente la COVID-19 et nous pensons que le regdanvimab constitue un important complément à l’arsenal thérapeutique actuel. Nous continuerons à travailler au niveau international, avec l’ensemble des parties prenantes, pour garantir que les patients admissibles puissent bénéficier de ce traitement dans les plus brefs délais à l’aide de notre chaîne logistique et réseau commercial. »

L’avis positif du CMUH s’appuie sur les données issues de l’essai clinique international de phase III au cours duquel Celltrion a recruté plus de 1 315 personnes pour évaluer l’efficacité et l’innocuité du regdanvimab dans treize pays, dont les États-Unis, l’Espagne et la Roumanie. Selon les données obtenues, le regdanvimab réduit de manière significative, c’est-à-dire de 72 %, le risque d’hospitalisation ou de décès lié à la COVID-19 chez les patients à haut risque de voir évoluer la maladie vers une forme sévère.

« Les principaux avantages des anticorps monoclonaux sont leur haut degré de spécificité et d’innocuité : ils sont hautement spécifiques, adaptés à une seule cible, et ne causent dès lors que rarement des effets secondaires indésirables », a déclaré le Dr Oana Sandulescu, professeure agrégée en maladies infectieuses à l’université roumaine de médecine et de pharmacie Carol Davila. « Une perfusion d’une heure d’anticorps monoclonaux comme le regdanvimab permet d’atténuer les symptômes de la COVID-19 et de réduire les complications chez les personnes à haut risque récemment diagnostiquées et non hospitalisées, ce qui joue aussi un rôle important dans la prévention de la propagation ultérieure du virus. »

Un processus de réévaluation permanente du regdanvimab a été lancé par l’EMA en février de cette année et l’annonce de l’avis positif du CMUH suit le dépôt d’une demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) auprès de l’EMA, qui visait l’autorisation du regdanvimab en octobre 2021.

En novembre 2021, plus de 21 366 personnes avaient été traitées au regdanvimab dans 127 hôpitaux de République de Corée.

Source et visuel :  Celltrion Healthcare








MyPharma Editions

Thierry Hulot élu Président du Leem

Publié le 6 juillet 2022
Thierry Hulot élu Président du Leem

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a élu, mardi 5 juillet 2022, Thierry Hulot (Président Directeur Général de Merck en France) à la présidence du Leem, pour un mandat de deux ans.

Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l’hyperactivité vésicale

Publié le 6 juillet 2022
Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l'hyperactivité vésicale

Urovant Sciences, une filiale en propriété exclusive de Sumitovant Biopharma, et Pierre Fabre Médicament ont annoncé la conclusion d’un contrat de licence exclusif permettant à Pierre Fabre d’enregistrer et de commercialiser le vibégron pour le traitement de l’hyperactivité vésicale dans l’Espace économique européen, au Royaume-Uni et en Suisse, et dans certains territoires optionnels, qui comprennent notamment les pays francophones d’Afrique subsaharienne, la Turquie et certains pays d’Europe de l’Est.

Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Publié le 5 juillet 2022
Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Les laboratoires Mayoly Spindler viennent d’annoncer la signature du contrat d’acquisition du groupe Pharm Nature, entreprise bretonne spécialisée dans la conception et la commercialisation de compléments alimentaires haut de gamme à base de plantes et d’ingrédients naturels. À travers cette opération, Mayoly Spindler poursuit son développement dans le secteur des compléments alimentaires avec l’ambition de devenir un des leaders du marché européen.

Juvisé Pharmaceuticals réalise avec succès un refinancement de 400M€ suite à l’acquisition des droits mondiaux de Pylera®

Publié le 5 juillet 2022

Le laboratoire pharmaceutique français, Juvisé Pharmaceuticals, est récemment parvenu à un accord avec AbbVie pour l’acquisition des droits commerciaux mondiaux de Pylera®, une trithérapie indiquée dans l’éradication d’Helicobacter pylori, responsable d’infections gastro-intestinales. Les détails de cette transaction restent non divulgués.

Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 5 juillet 2022
Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui la publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans le traitement de l’adrénoleucodystrophie (ALD) liée au chromosome X.

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022
Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents