Edition du 22-08-2018

Cerenis et University of North Texas Health Science Center vont développer de nouveaux produits pharmaceutiques à base de HDL

Publié le mardi 29 mai 2018

Cerenis Therapeutics et University of North Texas Health Science Center vont développer de nouveaux produits pharmaceutiques à base de HDLCerenis Therapeutics a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec University of North Texas Health Science Center (UNTHSC). Ce programme commun se concentrera sur le développement de nouveaux produits HDL de délivrance de médicaments, et de technologies s’appuyant sur les propriétés uniques de l’apoA-I et des HDL, les systèmes naturels et universels de délivrance ciblée de molécules.

Le programme commun intitulé « HDL Drug Delivery Initiative » capitalisera sur l’expertise de Cerenis et de l’équipe de recherche dirigée par le Docteur Andras Lacko, Professeur de physiologie et d’anatomie à UNT Health Science Center. Depuis longtemps, le Docteur Lacko focalise ses recherches sur l’utilisation des nanoparticules pour délivrer des médicaments anticancéreux directement dans les tumeurs, afin de ne pas léser les cellules saines et d’éviter aux patients les effets secondaires néfastes de la chimiothérapie.

Le programme commun de recherche sur les HDL et le développement de médicaments vectorisés par les HDL apportera de nouveaux produits aux patients de manière diligente et efficace. La « HDL Drug Delivery Initiative » est bien positionnée pour devenir un centre de premier plan dans le développement de nouvelles stratégies pour les patients difficiles à traiter, grâce à une plateforme unique de nanoparticules HDL.

L’utilisation de particules HDL, en tant que transporteurs adaptables, biocompatibles, chargés d’agents actifs, est prometteuse pour cibler et tuer sélectivement les cellules cancéreuses tout en évitant les cellules saines. Ces particules peuvent transporter une grande variété de médicaments en ciblant des marqueurs spécifiques des cellules cancéreuses, afin de délivrer ces médicaments puissants directement au site d’action souhaité, avec une toxicité systémique réduite. Cerenis prévoit de développer la première plateforme HDL pour la délivrance ciblée de médicaments dédiée au marché de l’oncologie dont l’immuno-oncologie et de la chimiothérapie.

Jean-Louis Dasseux, CEO de Cerenis Therapeutics, commente : « Nous sommes très heureux de collaborer avec University of North Texas Health Science Center, un centre académique de pointe aux États-Unis, ainsi qu’avec le Docteur Lacko, un éminent scientifique pionnier dans le développement de systèmes HDL de délivrance de médicaments anticancéreux. Nous sommes honorés de la reconnaissance du Docteur Lacko pour l’expertise de Cerenis Therapeutics concernant l’apoA-I, les HDL et notre savoir-faire unique dans leur production. Ce partenariat se focalisera sur des solutions innovantes pour le marché de la délivrance ciblée de médicaments. Il s’agit d’une avancée importante pour notre programme de développement technologique ainsi que pour notre plateforme de nanotechnologie, et nous nous réjouissons de bâtir une solide relation intégrée qui profitera aux deux parties.

Ce nouvel accord important complète l’acquisition, annoncée fin 2017, des actifs de LYPRO Biosciences, et élargira le cadre d’intervention de notre nouveau Comité scientifique, composé d’experts scientifiques et de vétérans de l’industrie pharmaceutique ».

Dans le cadre de cet accord, l’équipe de recherche du Docteur Lacko initiera des activités de recherche préclinique portant sur le développement de nouveaux complexes médicamenteux basés sur des plateformes HDL. Ces travaux sont également destinés à progresser dans la compréhension des propriétés physico-chimiques pertinentes pour la création d’un transporteur HDL, à développer de nouveaux procédés pour piéger des molécules biologiquement actives à l’intérieur des HDL, à optimiser la structure des complexes HDL et, enfin, à démontrer l’activité, l’efficacité et les avantages des complexes HDL dans des modèles cellulaires.

Le Docteur Andras Lacko ajoute : « Notre collaboration se concentrera sur le développement de nouveaux systèmes de délivrance de médicaments par des particules HDL, afin de délivrer des principes pharmacologiquement actifs à des cellules ciblées et cela de façon spécifique. Nous sommes très heureux de cette collaboration stratégique et de l’opportunité de travailler en étroite collaboration avec l’équipe expérimentée de Cerenis Therapeutics. Nous nous réjouissons de faire partie de l’« HDL Drug Delivery Initiative », sachant que Cerenis est bien positionnée pour se développer dans le domaine des produits de délivrance de médicaments en immuno-oncologie et en chimiothérapie, et pour devenir une société leader dans la délivrance ciblée de médicaments par des particules HDL ».

Cerenis dirigera les activités de recherche précliniques avancées, liées au développement de complexes médicamenteux à base de HDL. Cerenis sera également chargée des développements cliniques futurs. L’équipe de recherche du Docteur Lacko pourra, quant à elle, accéder à l’apoA-I, d’une qualité pharmaceutique, tout en bénéficiant de l’expertise de Cerenis dans le domaine de l’apoA-I et des HDL.

Source et visuel : Cerenis








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions