Edition du 24-10-2020

Accueil » Agenda » Oct-09

Congrès Européen sur les Pathologies Environnementales (ECEP) – les 9 et 10 octobre à Rouen

Publié le mercredi 16 septembre 2009

Congrès Européen sur les Pathologies Environnementales (ECEP) - les 9 et 10 octobre à RouenL’Union Régionale des Médecins Libéraux de Haute Normandie organise le premier Congrès Européen sur les Pathologies Environnementales (ECEP) à Rouen les 9 et 10 octobre prochains.

 Le Docteur Bettina Menne, médecin responsable des changements climatiques mondiaux et santé au Centre Européen de l’Environnement et de la Santé de l’OMS à Rome, interviendra au cours du congrès sur le thème de l’émergence des pathologies liées aux modifications climatiques. Elle sera attendue par un large public.

Au-delà de cette problématique du changement climatique, l’ECEP abordera l’ensemble des problématiques modernes de santé environnementale en combinant trois types d’approches :

• une approche par milieux : les agents pathogènes biologiques, la pollution des eaux – notamment la question des résidus médicamenteux dans les eaux de surface – et les différents écosystèmes

• une approche technique à travers l’étude des effets des rayonnements électromagnétiques et des nanotechnologies sur la santé

• une approche plus transversale qui traitera de la façon dont les professionnels de santé, mais également la société civile, sont formés à la santé environnementale en Europe. L’implication des Etats fera l’objet d’une communication par le biais de la présentation de deux plans nationaux. Les intervenants montreront comment les Etats s’impliquent dans la gestion des risques et en quoi l’étude des relations santé-environnement fait progresser l’éthique sociétale.

Intervenants :

Sous la présidence du Professeur Gilles-Eric Séralini, Président du Conseil Scientifique du Comité de Recherche et d’Information Indépendante sur le Génie Génétique (CRIIGEN), le Professeur Jean-Marie Haguenoer, Président de la Commission Santé Environnement de l’Académie Nationale de Pharmacie de Paris, les Docteurs Ake Wennmalm, Directeur de l’Environnement du Stockholm County Council et Joël Spiroux, Médecin Expert en Santé Environnementale à l’Union Régionale des Médecins Libéraux de Haute Normandie ((URMLHN), présenteront les résultats de leurs études sur la pollution causée dans l’environnement par les produits pharmaceutiques et plus généralement chimiques – en particulier la pollution des eaux de surface et de l’eau potable par des agents chimiques. Ils tenteront, par ailleurs, d’en évaluer les risques pour l’homme.

Le Pr Jean-François Caillard, Chef du service de médecine du travail et des maladies professionnelles et environnementales au CHU de Rouen, présidera quant à lui une session sur l’environnement physique, à savoir l’impact des rayonnements électro-magnétiques sur la santé.

En ce qui concerne l’environnement cognitif, le Pr Vyvyan Howard, membre du groupe de recherche en biologie moléculaire à l’Université d’Ulster (Irlande du Nord) présentera l’impact des nanotechnologies sur la santé alors que Mme Corinne Lepage, ancien ministre de l’Ecologie, avocate, députée européenne, vice présidente de la Commission de l’Environnement, de la Santé Publique et de la Sécurité Alimentaire au Parlement Européen et membre du CRIIGEN, s’exprimera sur la manière dont les Pouvoirs Publics et la société civile doivent s’organiser pour permettre le progrès des connaissances et par conséquent la mise en place des politiques de prévention et de précaution nécessaires.

De nombreux autres conférenciers de renommée internationale interviendront sur ces problématiques pour répondre à un véritable besoin de connaissances des professionnels de santé qui sont insuffisamment formés à la pensée complexe des relations entre la santé et l’environnement alors que leurs patients, de mieux en mieux informés, les questionnent chaque jour davantage sur ce sujet.

Pour toute information sur le congrès et inscription en ligne, visiter le site du congrès : www.ecep2009.eu.
Pour toute information et possibilité de partenariat, visiter: www.sponsorecep2009.overcome.fr








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents