Edition du 20-01-2021

COVID-19 : GSK a démarré la production de l’adjuvant destiné aux vaccins sur son site de Saint-Amand-les-Eaux

Publié le lundi 7 décembre 2020

COVID-19 : GSK a démarré la production de l’adjuvant destiné aux vaccins sur son site de Saint-Amand-les-EauxLe laboratoire GSK a annoncé avoir démarré la production de l’adjuvant destiné aux vaccins contre la COVID-19 sur son site de production de Saint-Amand-les-Eaux(59). La technologie des adjuvants, découverte par GSK, sera une composante importante de plusieurs candidats vaccinaux développés dans le cadre de collaborations nouées par GSK avec différentes entreprises et organisations de recherche, dont celles avec Sanofi, Clover Biopharmaceuticals et Medicago.

« Les équipes du site de Saint-Amand-les-Eaux sont pleinement mobilisées pour assurer la montée rapide en production de l’adjuvant, tout en continuant la production et la mise à disposition des autres vaccins GSK nécessaires pour prévenir les autres maladies infectieuses », a indiqué le laboratoire sans un communiqué. Dans ce cadre, 100 emplois sont créés et un plan de recrutement a été lancé.

GSK a annoncé son ambition de produire jusqu’à 1 milliard de doses d’adjuvant pandémique destiné aux vaccins contre la Covid-19 en 2021

C’est une étape importante dans la contribution de GSK à la lutte contre la COVID-19, qui vient d’être franchie. Sur le site de Saint-Amand-les-Eaux, les équipes ont démarré la production de l’adjuvant, contribuant ainsi à l’ambition de produire jusqu’à 1 milliard de doses destiné aux vaccins contre la COVID-19 en 2021, afin d’être ainsi prêts quand un ou plusieurs vaccins seraient approuvés.
En situation de pandémie, le recours à un adjuvant revêt une importance particulière. Cette technologie innovante, utilisée dans plusieurs vaccins déjà commercialisés, permet d’augmenter la réponse immunitaire, mais également de réduire la quantité d’antigène nécessaire par dose, permettant la production d’une plus grande quantité de doses de vaccins pour contribuer ainsi à la protection d’un plus grand nombre de personnes.

« En tant qu’entreprise internationale fortement implantée en France, nous nous mobilisons pour localiser en France des projets stratégiques comme celui que représente aujourd’hui la fabrication de notre adjuvant pandémique sur le site de Saint-Amand-les-Eaux, à destination du monde entier. L’enjeu du vaccin contre la COVID-19 est aussi un enjeu industriel : notre entreprise n’a pas attendu la fin du plan de développement clinique pour commencer à produire à travers son réseau de production, y compris ici en France ! Soutenir les équipes du site de Saint-Amand-les-Eaux, qui préparent l’arrivée des vaccins contre la Covid-19, est une grande source de fierté pour l’ensemble des collaborateurs de GSK France » a commenté Josephine Comiskey, Présidente de GSK France.

« Avec les équipes du site de Saint-Amand-les-Eaux, nous sommes très fiers d’être acteurs dans la réponse globale de GSK pour lutter contre la COVID-19. Notre objectif est de produire plusieurs centaines de millions de doses d’adjuvant en 2021 ici à Saint-Amand-les-Eaux, tout en continuant à produire les autres vaccins GSK, qui peuvent sauver des vies. Ce n’est pas l’un ou l’autre : l’ambition est de faire les deux, en mettant tout en oeuvre pour garantir les plus hauts standards de qualité et de sécurité pour les patients. En tant qu’équipe, nous mettons tout en oeuvre pour relever ce défi ! » a commenté Eric Moreau, Directeur du site de Saint-Amand-les-Eaux.

Au niveau global de GSK, la capacité de production de l’adjuvant pandémique augmentera au cours des semaines et mois à venir. Pour assurer la montée en production au niveau de Saint-Amand-les-Eaux, un plan de recrutement de 100 personnes a été lancé, notamment des opérateurs et techniciens de production, maintenance et qualité. Les recrutements ont démarré en juillet et se poursuivront jusqu’en 2021.

Source : GSK








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents