Edition du 06-07-2022

COVID-19 : le vaccin AstraZeneca autorisé dans l’Union européenne

Publié le mardi 2 février 2021

COVID-19 : le vaccin AstraZeneca autorisé dans l’Union européenneLa Commission européenne a délivré vendredi 29 janvier une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin contre la COVID-19 mis au point par AstraZeneca, faisant de celui-ci le troisième vaccin contre la COVID-19 autorisé dans l’Union européenne.

Cette autorisation fait suite à une recommandation scientifique positive fondée sur une évaluation approfondie de l’innocuité, de l’efficacité et de la qualité du vaccin par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et est approuvée par les États membres.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré ce qui suit: «Garantir aux Européens des vaccins sûrs est notre priorité absolue. Le vaccin AstraZeneca étant désormais autorisé, 400 millions de doses supplémentaires seront disponibles en Europe. J’attends de l’entreprise qu’elle fournisse ces doses comme convenu, afin que les Européens puissent être vaccinés dès que possible. Nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour obtenir davantage de vaccins pour les Européens, pour nos voisins et pour nos partenaires dans le monde entier.»

Stella Kyriakides, commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, s’est exprimée en ces termes: «Grâce cette nouvelle autorisation, notre portefeuille de vaccins continue de s’enrichir. La stratégie de l’Union en matière de vaccins a toujours visé à disposer d’un portefeuille large et diversifié de vaccins reposant sur des technologies différentes, afin de maximiser nos chances de fournir des vaccins sûrs et efficaces aux citoyens dans les meilleurs délais.» L’autorisation de l’Agence européenne des médicaments aujourd’hui constitue une nouvelle étape vers la réalisation de cette promesse. La Commission continue d’œuvrer sans relâche pour obtenir davantage de vaccins pour l’Europe et pour nos partenaires internationaux. Nous remuons ciel et terre pour vaincre cette pandémie.»

Le vaccin d’AstraZeneca sera administré aux adultes âgés de 18 ans et plus afin d’empêcher l’infection par le virus de la COVID-19. Il conduit le système immunitaire (les défenses naturelles de l’organisme) à fabriquer des anticorps et des globules blancs spécialisés qui agissent contre le virus, offrant ainsi une protection contre la COVID-19. Les personnes à vacciner recevront deux injections du vaccin.

D’après l’EMA, la plupart des participants aux études réalisées avaient entre 18 et 55 ans. Il n’y a pas encore suffisamment de résultats chez les personnes plus âgées (de plus de 55 ans) pour pouvoir chiffrer dans quelle mesure le vaccin sera efficace pour ce groupe de la population. Toutefois, le vaccin devrait offrir une protection, car une réponse immunitaire est observée dans cette tranche d’âge et l’expérience acquise avec d’autres vaccins conforte cette opinion. Étant donné qu’il existe des informations fiables sur la sécurité du vaccin pour cette population, les experts scientifiques de l’EMA ont estimé que le vaccin pouvait être utilisé chez les adultes âgés. Des informations complémentaires sont attendues des études en cours, qui portent sur une proportion plus élevée de participants âgés.

Sur la base de l’avis positif de l’EMA, la Commission a vérifié tous les éléments étayant l’autorisation de mise sur le marché et a consulté les États membres, avant d’accorder l’autorisation de mise sur le marché conditionnelle.

Le vaccin d’AstraZeneca est basé sur un adénovirus, un virus inoffensif qui transmet les «instructions» du virus responsable de la COVID-19. Cela permet aux propres cellules de l’organisme de fabriquer une protéine qui est spécifique au virus de la COVID-19. Le système immunitaire de la personne vaccinée reconnaît que cette protéine spécifique ne devrait pas se trouver dans l’organisme et il réagit en produisant des défenses naturelles contre l’infection par cette maladie.

Conformément au contrat signé avec la Commission européenne le 27 août 2020, AstraZeneca fournira un total de 400 millions de doses au cours de l’année 2021. Ces doses s’ajouteront aux 600 millions de doses de vaccin livrées par BioNTech/Pfizer et aux 160 millions de doses du vaccin de la société Moderna.

Source : Commission Européenne








MyPharma Editions

Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Publié le 5 juillet 2022
Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Les laboratoires Mayoly Spindler viennent d’annoncer la signature du contrat d’acquisition du groupe Pharm Nature, entreprise bretonne spécialisée dans la conception et la commercialisation de compléments alimentaires haut de gamme à base de plantes et d’ingrédients naturels. À travers cette opération, Mayoly Spindler poursuit son développement dans le secteur des compléments alimentaires avec l’ambition de devenir un des leaders du marché européen.

Juvisé Pharmaceuticals réalise avec succès un refinancement de 400M€ suite à l’acquisition des droits mondiaux de Pylera®

Publié le 5 juillet 2022

Le laboratoire pharmaceutique français, Juvisé Pharmaceuticals, est récemment parvenu à un accord avec AbbVie pour l’acquisition des droits commerciaux mondiaux de Pylera®, une trithérapie indiquée dans l’éradication d’Helicobacter pylori, responsable d’infections gastro-intestinales. Les détails de cette transaction restent non divulgués.

Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 5 juillet 2022
Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui la publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans le traitement de l’adrénoleucodystrophie (ALD) liée au chromosome X.

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022
Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d’administration

Publié le 4 juillet 2022
ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d'administration

ADC Therapeutics vient d’annoncer la nomination du spécialiste du développement de médicaments oncologiques Jean-Pierre Bizzari, MD, à son CA. Par ailleurs, Ameet Mallik, nommé au poste de PDG de la société en mai 2022, rejoindra également le CA.

Drépanocytose : l’Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d’édition du génome

Publié le 4 juillet 2022
Drépanocytose : l'Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d'édition du génome

L’institut hospitalo-universitaire Imagine (Inserm, AP-HP, Université Paris Cité), également labellisé Institut Carnot, va coordonner un projet financé par Horizon Europe, le programme cadre de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne pour la période 2021-2027.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents