Edition du 08-03-2021

COVID-19 : le vaccin AstraZeneca autorisé dans l’Union européenne

Publié le mardi 2 février 2021

COVID-19 : le vaccin AstraZeneca autorisé dans l’Union européenneLa Commission européenne a délivré vendredi 29 janvier une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin contre la COVID-19 mis au point par AstraZeneca, faisant de celui-ci le troisième vaccin contre la COVID-19 autorisé dans l’Union européenne.

Cette autorisation fait suite à une recommandation scientifique positive fondée sur une évaluation approfondie de l’innocuité, de l’efficacité et de la qualité du vaccin par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et est approuvée par les États membres.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré ce qui suit: «Garantir aux Européens des vaccins sûrs est notre priorité absolue. Le vaccin AstraZeneca étant désormais autorisé, 400 millions de doses supplémentaires seront disponibles en Europe. J’attends de l’entreprise qu’elle fournisse ces doses comme convenu, afin que les Européens puissent être vaccinés dès que possible. Nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour obtenir davantage de vaccins pour les Européens, pour nos voisins et pour nos partenaires dans le monde entier.»

Stella Kyriakides, commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, s’est exprimée en ces termes: «Grâce cette nouvelle autorisation, notre portefeuille de vaccins continue de s’enrichir. La stratégie de l’Union en matière de vaccins a toujours visé à disposer d’un portefeuille large et diversifié de vaccins reposant sur des technologies différentes, afin de maximiser nos chances de fournir des vaccins sûrs et efficaces aux citoyens dans les meilleurs délais.» L’autorisation de l’Agence européenne des médicaments aujourd’hui constitue une nouvelle étape vers la réalisation de cette promesse. La Commission continue d’œuvrer sans relâche pour obtenir davantage de vaccins pour l’Europe et pour nos partenaires internationaux. Nous remuons ciel et terre pour vaincre cette pandémie.»

Le vaccin d’AstraZeneca sera administré aux adultes âgés de 18 ans et plus afin d’empêcher l’infection par le virus de la COVID-19. Il conduit le système immunitaire (les défenses naturelles de l’organisme) à fabriquer des anticorps et des globules blancs spécialisés qui agissent contre le virus, offrant ainsi une protection contre la COVID-19. Les personnes à vacciner recevront deux injections du vaccin.

D’après l’EMA, la plupart des participants aux études réalisées avaient entre 18 et 55 ans. Il n’y a pas encore suffisamment de résultats chez les personnes plus âgées (de plus de 55 ans) pour pouvoir chiffrer dans quelle mesure le vaccin sera efficace pour ce groupe de la population. Toutefois, le vaccin devrait offrir une protection, car une réponse immunitaire est observée dans cette tranche d’âge et l’expérience acquise avec d’autres vaccins conforte cette opinion. Étant donné qu’il existe des informations fiables sur la sécurité du vaccin pour cette population, les experts scientifiques de l’EMA ont estimé que le vaccin pouvait être utilisé chez les adultes âgés. Des informations complémentaires sont attendues des études en cours, qui portent sur une proportion plus élevée de participants âgés.

Sur la base de l’avis positif de l’EMA, la Commission a vérifié tous les éléments étayant l’autorisation de mise sur le marché et a consulté les États membres, avant d’accorder l’autorisation de mise sur le marché conditionnelle.

Le vaccin d’AstraZeneca est basé sur un adénovirus, un virus inoffensif qui transmet les «instructions» du virus responsable de la COVID-19. Cela permet aux propres cellules de l’organisme de fabriquer une protéine qui est spécifique au virus de la COVID-19. Le système immunitaire de la personne vaccinée reconnaît que cette protéine spécifique ne devrait pas se trouver dans l’organisme et il réagit en produisant des défenses naturelles contre l’infection par cette maladie.

Conformément au contrat signé avec la Commission européenne le 27 août 2020, AstraZeneca fournira un total de 400 millions de doses au cours de l’année 2021. Ces doses s’ajouteront aux 600 millions de doses de vaccin livrées par BioNTech/Pfizer et aux 160 millions de doses du vaccin de la société Moderna.

Source : Commission Européenne








MyPharma Editions

Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Publié le 8 mars 2021
Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Excelya, organisme européen indépendant de recherche sous contrat, vient d’annoncer la nomination de Nathalie Doize au poste de directrice des opérations et de Rudolph Rosenberg au poste de directeur administratif et financier d’Excelya.

COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Publié le 8 mars 2021
COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Novartis a annoncé la signature d’un accord préliminaire avec CureVac pour la production de l’ARN messager et des « produits de matières premières » pour le vaccin CVnCoV, afin de contribuer à la lutte contre la pandémie de COVID-19. Les préparatifs pour le démarrage de la production, le transfert de technologie et les produits test sont déjà en cours. Après l’accord final, Novartis prévoit de démarrer la production au deuxième trimestre 2021. Les premières livraisons sont attendues pour l’été 2021.

AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

Publié le 8 mars 2021
AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

AB Science a annoncé la publication d’un article évalué par des pairs dans lequel les auteurs concluent que le blocage des hémicanaux sur les mastocytes avec le masitinib représente une nouvelle stratégie prometteuse pour ralentir la progression des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 8 mars 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, et Pfizer ont annoncé l’initiation de VLA15-221. L’étude VLA15-221 s’appuie sur les données initiales positives de deux études de Phase 2 lancées précédemment, inclut de nouveaux schémas de vaccination et devrait fournir les dernières données de Phase 2 avant une éventuelle décision d’entamer des études pivot de Phase 3.

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents