Edition du 15-06-2021

COVID-19 : le vaccin AstraZeneca autorisé dans l’Union européenne

Publié le mardi 2 février 2021

COVID-19 : le vaccin AstraZeneca autorisé dans l’Union européenneLa Commission européenne a délivré vendredi 29 janvier une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin contre la COVID-19 mis au point par AstraZeneca, faisant de celui-ci le troisième vaccin contre la COVID-19 autorisé dans l’Union européenne.

Cette autorisation fait suite à une recommandation scientifique positive fondée sur une évaluation approfondie de l’innocuité, de l’efficacité et de la qualité du vaccin par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et est approuvée par les États membres.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré ce qui suit: «Garantir aux Européens des vaccins sûrs est notre priorité absolue. Le vaccin AstraZeneca étant désormais autorisé, 400 millions de doses supplémentaires seront disponibles en Europe. J’attends de l’entreprise qu’elle fournisse ces doses comme convenu, afin que les Européens puissent être vaccinés dès que possible. Nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour obtenir davantage de vaccins pour les Européens, pour nos voisins et pour nos partenaires dans le monde entier.»

Stella Kyriakides, commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, s’est exprimée en ces termes: «Grâce cette nouvelle autorisation, notre portefeuille de vaccins continue de s’enrichir. La stratégie de l’Union en matière de vaccins a toujours visé à disposer d’un portefeuille large et diversifié de vaccins reposant sur des technologies différentes, afin de maximiser nos chances de fournir des vaccins sûrs et efficaces aux citoyens dans les meilleurs délais.» L’autorisation de l’Agence européenne des médicaments aujourd’hui constitue une nouvelle étape vers la réalisation de cette promesse. La Commission continue d’œuvrer sans relâche pour obtenir davantage de vaccins pour l’Europe et pour nos partenaires internationaux. Nous remuons ciel et terre pour vaincre cette pandémie.»

Le vaccin d’AstraZeneca sera administré aux adultes âgés de 18 ans et plus afin d’empêcher l’infection par le virus de la COVID-19. Il conduit le système immunitaire (les défenses naturelles de l’organisme) à fabriquer des anticorps et des globules blancs spécialisés qui agissent contre le virus, offrant ainsi une protection contre la COVID-19. Les personnes à vacciner recevront deux injections du vaccin.

D’après l’EMA, la plupart des participants aux études réalisées avaient entre 18 et 55 ans. Il n’y a pas encore suffisamment de résultats chez les personnes plus âgées (de plus de 55 ans) pour pouvoir chiffrer dans quelle mesure le vaccin sera efficace pour ce groupe de la population. Toutefois, le vaccin devrait offrir une protection, car une réponse immunitaire est observée dans cette tranche d’âge et l’expérience acquise avec d’autres vaccins conforte cette opinion. Étant donné qu’il existe des informations fiables sur la sécurité du vaccin pour cette population, les experts scientifiques de l’EMA ont estimé que le vaccin pouvait être utilisé chez les adultes âgés. Des informations complémentaires sont attendues des études en cours, qui portent sur une proportion plus élevée de participants âgés.

Sur la base de l’avis positif de l’EMA, la Commission a vérifié tous les éléments étayant l’autorisation de mise sur le marché et a consulté les États membres, avant d’accorder l’autorisation de mise sur le marché conditionnelle.

Le vaccin d’AstraZeneca est basé sur un adénovirus, un virus inoffensif qui transmet les «instructions» du virus responsable de la COVID-19. Cela permet aux propres cellules de l’organisme de fabriquer une protéine qui est spécifique au virus de la COVID-19. Le système immunitaire de la personne vaccinée reconnaît que cette protéine spécifique ne devrait pas se trouver dans l’organisme et il réagit en produisant des défenses naturelles contre l’infection par cette maladie.

Conformément au contrat signé avec la Commission européenne le 27 août 2020, AstraZeneca fournira un total de 400 millions de doses au cours de l’année 2021. Ces doses s’ajouteront aux 600 millions de doses de vaccin livrées par BioNTech/Pfizer et aux 160 millions de doses du vaccin de la société Moderna.

Source : Commission Européenne








MyPharma Editions

Yposkesi lance la construction d’un deuxième site de bioproduction

Publié le 14 juin 2021
Yposkesi lance la construction d’un deuxième site de bioproduction

Yposkesi, CDMO (Contract Development & Manufacturing Organization) leader en Europe spécialisé en thérapies géniques et cellulaires, a annoncé le lancement du projet SKY, la construction d’un deuxième bâtiment dédié à la production de thérapies géniques et cellulaires, une nouvelle ressource au niveau mondial pour les entreprises qui développent des produits biopharmaceutiques, également appelés MTI pour Médicaments de Thérapie Innovante (ATMP – Advanced Therapy Medicinal Products).

Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 11 juin 2021
Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les résultats positifs de la deuxième cohorte de son étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec une radiothérapie chez des patients atteints de cancer du cerveau (Glioblastome Multiforme). Les données montrent que le NOX-A12, à la dose de 400 mg/semaine, continue d’être sûr et bien toléré, avec des signes apparents de réduction de la taille des tumeurs.

Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Publié le 11 juin 2021
Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour le développement et la commercialisation d’un candidat médicament de thérapie génique dans le traitement du syndrome de l’X Fragile.

DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

Publié le 10 juin 2021
DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

DNA Script a annoncé la nomination de Kim Ferguson en tant que Vice‐Présidente en charge des ventes, et de Randy Dyer au poste de Vice‐Président en charge du marketing. Ces deux exécutifs rejoignent DNA Script afin de préparer le lancement commercial du
système SYNTAX, la première imprimante à ADN de laboratoire mettant en oeuvre la technologie EDS de synthèse enzymatique d’ADN développée par la société.

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

Publié le 10 juin 2021
L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »Afin de répondre à la crise qui touche de plein fouet l’insertion professionnelle des jeunes, AstraZeneca et le collectif de L’Ascenseur lancent un programme inédit de stages dès juillet 2021. L’initiative « En Stage ! » propose vingt-cinq postes pour des jeunes dans 11 associations membres de L’Ascenseur réparties sur le territoire français.

Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 10 juin 2021
Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement de l’étude de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. VLA1553 est le seul candidat vaccin contre le chikungunya actuellement en Phase 3 dans le monde.

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Publié le 10 juin 2021
Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifiqueSensorion, société de biotechnologie qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination de Nora Yang, Ph.D., spécialiste en thérapie génique et maladies rares, dotée d’une grande expérience en management dans les secteurs industriel, académique et public, au poste de Directrice scientifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents