Edition du 04-07-2020

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

COVID-19 : Novartis annonce un large éventail d’initiatives pour répondre à la pandémie

Publié le lundi 23 mars 2020

COVID-19 : Novartis annonce un large éventail d'initiatives pour répondre à la pandémieNovartis a annoncé la semaine dernière un vaste ensemble de mesures prises afin de soutenir la réponse mondiale à la pandémie COVID-19. Ces mesures comprennent la création d’un fonds mondial ayant pour but de soutenir les communautés touchées par la pandémie COVID-19 dans le monde (le Novartis COVID-19 Response Fund), ainsi que la décision du Groupe de s’associer à deux initiatives clés de R&D intersectorielles.

Le Novartis COVID-19 Response Fund fournira 20 millions de dollars de subventions pour soutenir les initiatives de santé publique conçues pour aider les communautés à gérer les défis posés par la pandémie. L’entreprise a mis en place un mécanisme d’étude des demandes accéléré qui permettra d’approuver et de verser rapidement des subventions individuelles pouvant atteindre 1 million de dollars US. Le fonds ouvre la possibilité de faire des demandes de subventions. Ces demandes seront traitées par les filiales locales de Novartis. Le fonds souhaite accorder des subventions financières pour des initiatives dans les domaines cités ci-dessous, sans toutefois s’y limiter :

• Renforcement des infrastructures locales et nationales de soins de santé, y compris le financement de personnel médical supplémentaire, l’approvisionnement en médicaments et en matériel médical

• Mise en place de plateformes numériques de collecte de données liées au COVID-19, la réalisation de soins de santé à distance et la diffusion efficace d’informations clés en matière de santé publique

• Création ou amélioration de programmes de santé communautaire spécifiques en réponse à la pandémie

Collaborations en matière de recherche et de développement

Novartis a également joint ses efforts de recherche à ceux de deux initiatives en rejoignant l’accélérateur thérapeutique COVID-19 (COVID-19 Therapeutics Accelerator), coordonné par la Fondation Bill & Melinda Gates, Wellcome et Mastercard ; ainsi qu’un partenariat de recherche coordonné COVID-19 lancé par l’Innovative Medicines Initiative (IMI).

Il s’agit dans les deux cas de collaborations intersectorielles qui rassemblent plusieurs sociétés pharmaceutiques et institutions universitaires spécialisées dans des programmes de recherche coordonnés. Le but ? Faire progresser rapidement les molécules les plus prometteuses en levant les freins organisationnels. Par ailleurs, en réponse à un appel urgent à la recherche et au développement sur les coronavirus lancé par la Fédération européenne d’associations et d’industries pharmaceutiques (EFPIA), Novartis a décidé de contribuer à cet effort en mettant à disposition un ensemble de composés issus de nos bibliothèques que nous considérons appropriés pour les tests antiviraux in vitro. En outre, Novartis teste des traitements existants afin de voir si certains pourraient être utilisés au-delà de leurs indications approuvées pour réponse à la pandémie.

Soutenir les patients, les professionnels de santé et les systèmes de santé

Début mars, Sandoz, l’entreprise de médicaments génériques et de biosimilaires du groupe, a été la première entreprise à s’engager sur le maintien de prix stables pour un certain nombre de médicaments essentiels qui pourraient aider au traitement des cas de coronavirus. Une attention particulière étant portée aux antiviraux afin de réduire l’impact des coronavirus et aux antibiotiques qui permettent de combattre la pneumonie.

Le groupe Novartis indique enfin qu’il va continuer à livrer ses médicaments aux professionnels de santé et aux patients du monde entier et ne prévoit pas de rupture de la chaîne d’approvisionnement à l’heure actuelle compte tenu des mesures d’atténuation des risques rigoureuses prises et des niveaux de stocks. L’entreprise a également mis en place des processus robustes pour atténuer les risques de pénurie, continuer d’assurer l’approvisionnement en médicaments et maintenir bon déroulement de ses 500 études cliniques en cours.

Dans le cadre de ses efforts pour protéger la santé de ses employés, à compter du lundi 16 mars 2020, tous les collaborateurs de Novartis en Europe, aux États-Unis et au Canada ont été tenus de travailler à domicile, à l’exception de ceux travaillant dans les laboratoires de recherche et sur les sites de production. Cette mesure est valable pendant trois semaines jusqu’au 3 avril 2020. L’entreprise a également intensifié l’utilisation d’outils numériques pour soutenir la collaboration interne ainsi que la sensibilisation des professionnels de santé et des clients.

Source et visuel : Novartis








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents