Edition du 20-06-2018

CRISPR Therapeutics et Anagenesis vont collaborer pour développer une thérapie cellulaire pour les maladies musculaires

Publié le vendredi 10 juin 2016

CRISPR Therapeutics et Anagenesis vont collaborer pour développer une thérapie cellulaire pour les maladies musculairesCRISPR Therapeutics vient de conclure avec Anagenesis Biotechnologies un accord de licence et de collaboration qui lui donne l’exclusivité mondiale sur la technologie de production de Mesoderme Paraxial (P2MC) d’Anagenesis dans l’optique de développement de thérapies cellulaires à destination des maladies musculaires avec un focus initial porté sur la Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD).

La technologie P2MC est la propriété d’Anagenesis, qui détient une licence exclusive et mondiale obtenue avec le soutien de l’AFM-téléthon, INSERM-Transfert, le CNRS et l’Université de Strasbourg.

La technologie P2MC permet notamment la différenciation de cellules souches en progéniteurs musculaires y compris en cellules satellites. L’accord permettra le développement de thérapies cellulaires utilisant le « gene-editing » afin de corriger certaines anomalies génétiques musculaires. Le premier projet concernera la maladie de Duchenne (DMD).

«Nous sommes engagés à trouver de nouveaux traitements pour DMD et cette collaboration est une étape déterminante de notre stratégie pour DMD et d’autres maladies musculaires», déclare Samarth Kulkarni, Chief Business Officer de CRISPR Therapeutics.

La puissance de la combinaison des deux technologies pourra apporter de nouveaux traitements aux enfants atteints de DMD et à des patients atteints d’autres maladies musculaires. «Associer le gene-editing à la technologie P2MC va permettre de développer des approches thérapeutiques ex vivo pour DMD en utilisant les cellules satellites d’Anagenesis », déclare Bill Lundberg, Directeur scientifique de CRISPR Therapeutics.

« Nous sommes ravis de ce partenariat avec CRISPR Therapeutics, un leader dans le domaine du « gene-editing », pour développer de nouveaux traitements pour les maladies musculaires et notamment pour la DMD » déclare Jean-Yves Bonnefoy, PDG d’Anagenesis. « Nous pensons que notre technologie offre des avantages sans pareil et présentera de fortes synergies avec le « gene-editing » de CRISPR Therapeutics. Ce partenariat représente la première pierre posée à l’édifice de notre nouvelle filiale américaine, Anagenesis Biotherapies Inc., basée à Boston et dédiée aux thérapies cellulaires dérivant de notre technologie P2MC. »

Dans le cadre de cette collaboration, Olivier Pourquié, co-fondateur scientifique d’Anagenesis et professeur à la Harvard Medical School et au Brigham and Women’s Hospital, interviendra comme consultant.

Anagenesis est la troisième collaboration de CRISPR Therapeutics en l’espace de sept mois, suivant celles mise en place avec Vertex Pharmaceuticals et Bayer AG.

Source : CRISPR Therapeutics / Anagenesis








MyPharma Editions

Santé connectée : Kyomed évolue pour devenir KYomed INNOV

Publié le 19 juin 2018
Santé connectée : Kyomed évolue pour devenir KYomed INNOV

Kyomed, une société française offrant des services dans le domaine de la santé connectée, de l’autonomie et de la médecine personnalisée, a annoncé son changement de nom et d’identité visuelle à l’occasion de son quatrième anniversaire pour laisser place à KYomed INNOV. Ce changement accompagne les avancées de la société qui rentre dans une nouvelle phase avec le développement de ses propres outils numériques et son implication dans des projets internationaux.

Sophia Genetics fait l’acquisition d’Interactive Biosoftware

Publié le 19 juin 2018
Sophia Genetics fait l'acquisition d'Interactive Biosoftware

Sophia Genetics, la healthtech spécialiste de la médecine basée sur les données (Data-Driven Medicine), a annoncé mardi depuis la Conférence Européenne de Génétique Humaine (ESHG 2018) l’acquisition de la tech-compagnie française Interactive Biosoftware (IBS), créateur d’Alamut®, le software le plus utilisé au monde pour l’aide à la décision dans l’interprétation des données génomiques.

Sanofi : Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon nommé Directeur financier

Publié le 19 juin 2018
Sanofi : Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon nommé Directeur financier

Le groupe pharmaceutique Sanofi vient d’annoncer la nomination de Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon au poste de Vice-Président Exécutif, Directeur financier et membre du Comité Exécutif. Sa nomination prendra effet le 1er octobre 2018.

Celyad traite le premier patient AML de la dose finale de son étude THINK

Publié le 19 juin 2018
Celyad traite le premier patient AML de la dose finale de son étude THINK

Celyad, société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé que les premières injections au troisième et dernier niveau de dose de CYAD-01 ont été administrées à un premier patient atteint de leucémie myéloïde aiguë (LMA) dans le groupe des cancers hématologiques de l’étude de Phase 1 THINK.

Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Publié le 18 juin 2018
Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Erytech Pharma a annoncé la présentation de données précliniques sur l’action enzymatique d’eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë lymphoblastique récidivante (LAL) et les résultats de l’essai clinique de Phase IIb avec eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) à l’occasion du congrès annuel de l’association européenne d’hématologie (European Hematology Association – EHA), qui se […]

L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Publié le 18 juin 2018
L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Engagée dans la prévention de l’AVC, l’alliance BMS-Pfizer* propose au grand public et aux professionnels de santé un site internet : monanticoagulant.fr. Celui-ci a pour objectifs d’informer celles et ceux traités par anticoagulant et d’accompagner le médecin dans sa relation avec son patient.

Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Publié le 18 juin 2018
Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de Sanofi Pasteur viennent de développer une nouvelle méthode alternative à l’expérimentation animale, qui permettra à terme de tester l’innocuité de vaccins vivants comme celui contre la fièvre jaune.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions