Edition du 02-12-2020

Accueil » Produits

Daiichi Sankyo : les résultats de l’essai clinique CLEAR Wisdom publiés dans le JAMA

Publié le jeudi 14 novembre 2019

Daiichi Sankyo : les résultats de l'essai clinique CLEAR Wisdom publiés dans le JAMADaiichi Sankyo vient d’annoncer que les résultats de l’essai de phase III CLEAR Wisdom ont été publiés dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).1 L’acide bempédoïque est actuellement en cours d’évaluation en vue d’une autorisation de mise sur le marché par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

L’essai randomisé de phase III CLEAR Wisdom, réalisé en double aveugle, a évalué l’efficacité, l’innocuité à long terme et la tolérabilité de 180 mg d’acide bempédoïque par rapport à un placebo chez 779 patients atteints d’athérosclérose et/ou d’hypercholestérolémie familiale hétérozygote, mal maîtrisée par les traitements hypolipémiants actuels, prenant déjà des statines à la dose maximale tolérée (ce qui peut être une dose nulle).1

Les résultats publiés dans le JAMA comprennent le critère principal d’efficacité, à savoir la réduction du cholestérol LDL (à lipoprotéines de basse densité) à 12 semaines, et les critères secondaires d’innocuité et de tolérabilité sur 52 semaines. La publication indique que l’acide bempédoïque :1

. a nettement diminué (17 %) le taux de cholestérol LDL dans le cadre d’une prise de statines à la dose maximale tolérée au bout de 12 semaines, la quasi-totalité des patients (85 %, 444/522) prenant des statines à dose modérée ou élevée, un effet toujours ressenti au bout de 52 semaines ;

. a nettement diminué (19 %) le taux de protéine C-réactive à haute sensibilité (hsCRP), un important marqueur de l’inflammation sous-jacente associée aux maladies cardiovasculaires, un effet toujours ressenti au bout de 52 semaines ;

. n’a entraîné aucune aggravation du taux d’hémoglobine A1c (HbA1c) (- 0,21 % par rapport au placebo) chez les patients diabétiques à la 12ème semaine ;

. a entraîné des taux globaux d’événements indésirables comparables à ceux du placebo (70 % ou 366/522 pour l’acide bempédoïque, contre 71 % ou 182/257 pour le placebo) à la 52ème semaine, et la proportion de patients ayant signalé des événements indésirables graves a été similaire à celle du groupe placebo (20 % ou 106/522 pour l’acide bempédoïque, contre 19 % ou 48/257 pour le placebo) à la 52ème semaine ;

. a été associé à des taux d’événements cardiaques indésirables graves établis de 2,7 % (14/522), contre 4,7 % (12/257) pour le placebo.

« L’essai CLEAR Wisdom a démontré que l’acide bempédoïque permettait de réduire davantage le cholestérol LDL chez les patients prenant déjà des statines à la dose maximale tolérée, avec un éventail global d’événements indésirables comparable à celui du placebo, » a déclaré Anne C. Goldberg MD, FACP, FAHA, FNLA, professeure de médecine, service d’endocrinologie, métabolisme et recherches en lipides à la Washington University, St. Louis et auteure principale de l’étude. « Ces résultats sont cohérents avec ceux observés dans le cadre de l’étude de phase III à long terme la plus importante sur l’acide bempédoïque, l’étude Study 1 ou CLEAR Harmony, qui ont été publiés plus tôt cette année dans le New England Journal of Medicine. Les résultats obtenus dans le programme de développement de phase III montrent que l’acide bempédoïque a le potentiel d’être une option thérapeutique pour les patients à haut risque qui ont besoin de baisser davantage leur taux de cholestérol LDL. »

« Nous pensons que l’acide bempédoïque répondra à un important besoin non satisfait pour les patients qui doivent réduire davantage leur taux de cholestérol LDL et qui n’atteignent pas leurs objectifs avec les traitements hypolipémiants actuels par voie orale, » a déclaré Wolfgang Zierhut, MD, chef du département Affaires médicales anti-thrombotiques et cardiovasculaires chez Daiichi Sankyo Europe. « De nombreux patients demeurent exposés à un risque élevé d’accident cardiovasculaire et ont besoin d’options thérapeutiques supplémentaires pour atteindre le taux de cholestérol LDL désiré. Cela s’avère encore plus pertinent aujourd’hui étant donné que les dernières directives suggèrent des objectifs de cholestérol LDL encore plus bas pour une protection optimale. »

_____________________

1 Goldberg AC, et al. Effect of Bempedoic Acid vs Placebo Added to Maximally Tolerated Statins on Low-Density Lipoprotein Cholesterol in Patients at High Risk for Cardiovascular Disease. The CLEAR Wisdom Randomized Clinical Trial. JAMA. 2019;322(18):1780-1788. doi:10.1001/jama.2019.16585.

Source : Daiichi Sankyo








MyPharma Editions

COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Publié le 2 décembre 2020
COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Pfizer et BioNTech ont annoncé mercredi 2 décembre que la Medicines & Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) au Royaume-Uni a accordé une autorisation d’utilisation d’urgence pour leur vaccin à ARNm contre la COVID-19 (BNT162b2). Il s’agit de la première autorisation d’utilisation d’urgence, après un essai mondial de phase 3, d’un vaccin pour aider à lutter contre la pandémie.

Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Publié le 2 décembre 2020
Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Kayentis, fournisseur mondial de solutions eCOA (electronic Clinical Outcome Assessment) pour les essais cliniques, a annoncé que la société a levé 7 millions d’euros en capital-développement.

Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Publié le 2 décembre 2020
Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Ipsen a annoncé avoir obtenu des autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) la désignation « Fast Track » de l’irinotécan liposomal sous forme d’injection (ONIVYDE®) chez les patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) dont la maladie a progressé après un traitement en première ligne à base de platine, traduisant […]

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents