Edition du 24-09-2019

DBV Technologies : données positives dans la vaccination de rappel contre la coqueluche

Publié le mercredi 5 septembre 2018

DBV Technologies : données positives dans la vaccination de rappel contre la coquelucheDBV Technologies, les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et BioNet-Asia ont présenté de nouvelles données issues d’une étude de phase I qui a évalué l’innocuité et l’immunogénicité du rappel contre la toxine pertussique (PT) chez le jeune adulte grâce à un patch épicutané expérimental contenant un antigène recombinant PT (Viaskin-PT).

La présentation du Dr. Olga Chatzis et du Pr. Claire-Anne Siegrist, des HUG, lors du 5ème European Congress of Immunology (ECI) qui s’est tenu à Amsterdam (Pays-Bas) du 2 au 5 septembre 2018, détaille les données de deux cohortes supplémentaires de l’étude utilisant Viaskin PT après préparation de la peau avec un laser épidermique. Ces données montrent que les réponses au rappel anti-PT observées avec Viaskin-PT étaient comparables à celles induites par une injection de Boostrix® dTpa, approuvé pour la vaccination de rappel. En mars 2017, cette étude n’indiquait aucune induction d’immunogénicité détectable après l’application de Viaskin-PT sans préparation de la peau.

Les données présentées lors de l’ECI ont montré des réponses favorables d’innocuité et d’immunogénicité chez les adultes sains ayant reçu deux applications de Viaskin-PT après une préparation de la peau réalisée avec un laser épidermique. Aucun évènement indésirable grave (EIG) n’a été reporté. Les évènements indésirables (EI) les plus fréquents étaient des réactions bénignes au site d’application, et n’ont mené à aucune sortie prématurée de l’étude. Après la seconde application de Viaskin-PT, les concentrations d’IgG anti-PT, qui corrèlent bien avec un effet protecteur contre la coqueluche étaient significativement plus élevées dans les deux cohortes Viaskin-PT (Viaskin-PT 25 µg, p < 0,001 ; Viaskin-PT 50 µg p < 0,001) que dans le groupe placebo. Les concentrations anti-PT consécutives à deux applications épicutanées par Viaskin, sans aiguille et sans adjuvant, étaient similaires à celles observées après l’injection de Boostrix® dTpa.

« Nous sommes ravis d’observer des résultats aussi positifs en matière d’immunogénicité, qui pourraient résulter de la combinaison d’un excellent immunogène (PT recombinante) et d’une nouvelle approche en matière de vaccin et nous sommes impatients d’étudier davantage l’utilisation de ce patch sans aiguille pour renforcer l’immunité. Nous sommes convaincus que les micropores créés par le laser facilitent la diffusion de la toxine pertussique dans l’épiderme, permettant ainsi à plus d’antigène d’être capturé au niveau des ganglions lymphatiques, et de réactiver en conséquence plus efficacement les cellules mémoires spécifiques de pertussis. Cela représente une avancée importante dans l’exploration de nouvelles technologies dans le domaine de la vaccination », a expliqué le Dr Siegrist.

Cette étude de Phase I de preuve de concept a été conduite sous la supervision du Pr.  Claire-Anne Siegrist dans le Centre de Recherche Clinique des HUG, en collaboration avec DBV Technologies et BioNet Asia. La société évalue ces preuves de concept positives afin de déterminer les potentielles prochaines étapes en vaccination.

Source : DBV Technologies

 








MyPharma Editions

Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Publié le 24 septembre 2019
Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Unicancer et la Fondation ARC ont annoncé l’inclusion du premier patient dans la sous-étude gériatrique de son programme phare CHECK’UP : CHECK’UP Elderly. L’objectif principal de cette étude est de déterminer la relation entre les paramètres gériatriques et la réponse au traitement par immunothérapie (anti-PD-1 ou anti-PD-L1) chez les patients âgés de 70 ans et plus, dans 2 indications : cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC) et carcinome épidermoïde ORL (VADS).

Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Publié le 24 septembre 2019
Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir étoffé sa plateforme technologique avec un outil génétique de pointe, le système CRISPR-cas9, pour renforcer ses capacités d’optimisation de microorganismes variés.

Biogen : avis favorable du CHMP pour l’utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Publié le 23 septembre 2019
Biogen : avis favorable du CHMP pour l'utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Biogen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande une modification des autorisations de mise sur le marché des traitements à base d’interféron bêta disponibles, dont PLEGRIDY® (peg-interféron bêta-1a) et AVONEX® (interféron bêta-1a), afin de supprimer les contre-indications concernant la grossesse et, en cas de besoin clinique, d’autoriser leur utilisation pendant la grossesse et l’allaitement chez les femmes ayant une sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le 23 septembre 2019
Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l’allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Publié le 23 septembre 2019
Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l'allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Merck, le groupe de sciences et technologies, a annoncé que le Comité européen pour l’évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a émis un avis favorable pour la mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Rebif®, un interféron bêta-1a (IFNß-1a), permettant ainsi aux femmes atteintes de Sclérose en Plaques Récurrente (SEP-R) de poursuivre leur traitement pendant la grossesse, si nécessaire sur le plan clinique, et pendant l’allaitement.

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le 20 septembre 2019
Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le 20 septembre 2019
Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents