Edition du 22-02-2020

Dépistage des cancers et médecins généralistes: résultats de l’enquête barométrique INCa/BVA

Publié le mercredi 12 octobre 2011

L’Institut National du Cancer (INCa) présente les résultats d’une étude menée pour mieux connaître les opinions, les connaissances et les pratiques déclarées des médecins généralistes sur les différents dépistages. Cette enquête INCa/BVA, réalisée en septembre 2010 auprès de 600 médecins généralistes, a été présentée dans le cadre de la deuxième rencontre nationale des médecins généralistes face au cancer organisée notamment par la Ligue nationale contre le cancer.

En raison de leur place centrale dans le système de soins et de leur rôle de premier plan en matière d’information et d’orientation du patient, les médecins généralistes sont des acteurs essentiels du dépistage des cancers ; ce rôle a été réaffirmé dans le Plan cancer 2009-2013 (mesure 16).

Les résultats de cette enquête font apparaître plusieurs grandes tendances. Tout d’abord, l’implication des médecins généralistes en matière de dépistage apparaît, selon les cancers, très hétérogène. Ainsi, si 56% d’entre eux déclarent vérifier systématiquement que le dépistage du cancer du sein a bien été réalisé par leur patientèle concernée, ils sont 47% à le faire pour le dépistage du cancer de la prostate , 45% pour le dépistage du cancer du col de l’utérus et 34% pour le dépistage du cancer colorectal.

La perception de l’efficacité d’un acte de dépistage n’est pas forcément corrélée à l’inscription de ce dépistage dans la pratique. Les médecins généralistes apparaissent ainsi paradoxalement plutôt investis dans le dépistage du cancer de la prostate alors qu’ils ne sont que 46% à être tout à fait convaincus de l’efficacité de ce dépistage.
On ne trouve pas non plus de corrélation directe entre la pratique d’un dépistage et la perception de l’importance du rôle du médecin généraliste dans ce dépistage : les médecins généralistes sont ainsi 66% à juger leur rôle indispensable dans le dépistage du cancer colorectal. Pourtant, ils ne sont que 34% à déclarer vérifier systématiquement la réalisation de ce dépistage auprès de leurs patients.

L’analyse des réponses apportées par les médecins généralistes suggère donc que l’inscription d’un dépistage dans la pratique est davantage liée à une attitude globale face au dépistage (ce sont, en effet, les mêmes médecins qui s’impliquent sur le dépistage du cancer du sein, du cancer colorectal, du cancer du col de l’utérus et du cancer de la prostate) qu’à une opinion sur l’efficacité de tel ou tel test ou à la perception qu’a le médecin de son rôle dans ce dépistage.

On note, par ailleurs, que les médecins ayant une patientèle importante (plus de 25 patients par jour) sont également ceux qui déclarent proposer le plus systématiquement le dépistage des cancers à leurs patients.

En termes de rythme des examens de dépistage, les préconisations des médecins diffèrent selon les cancers : 88% des médecins jugent que la fréquence recommandée entre deux mammographies (2 ans) est adaptée. Pour le dépistage du cancer du col de l’utérus, on relève une forte hétérogénéité des pratiques concernant la fréquence de réalisation des frottis, avec un rythme généralement supérieur à celui recommandé (48% des médecins généralistes le préconisent tous les deux ans et 9% tous les ans). Quant au dépistage du cancer de la prostate, le rythme proposé par les médecins à leurs patients est majoritairement annuel.

Cette enquête sera répétée en 2013 afin de mesurer l’évolution des opinions et des pratiques des médecins généralistes sur le dépistage des cancers et faire le point sur l’impact des actions conduites dans le cadre du Plan Cancer. Cette action s’inscrit dans la mesure 6 du Plan cancer (action 6.3 : réaliser des enquêtes régulières sur les connaissances, les attitudes, le comportement, et la perception des cancers et des facteurs de risques, notamment un baromètre cancers).

Télécharger la synthèse des résultats de l’enquête barométrique « Médecins généralistes et dépistage des cancers »(3.62 MB)

Source : INCa








MyPharma Editions

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Publié le 21 février 2020
Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’un premier patient a reçu TG6002 par voie intra-artérielle hépatique (IAH), comme traitement locorégional des métastases hépatiques non opérables d’un cancer colorectal (CCR).

Erytech signe un partenariat stratégique d’approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Publié le 21 février 2020
Erytech signe un partenariat stratégique d'approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Erytech Pharma a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande de Baden-Württemberg-Hessen (GRCBDS), afin d’utiliser les globules rouges, provenant de dons de sang collectés par l’établissement, pour la production de ses candidats-médicaments, dont eryaspase, sur les futures sites de fabrication en Europe.

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le 20 février 2020
Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Publié le 19 février 2020
Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Cellectis, société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), et le laboratoire pharmaceutique Servier ont annoncé la signature d’une lettre d’intention engageant les parties à signer un avenant à l’accord initialement signé par les deux entités en 2014.

Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Publié le 19 février 2020
Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination du Dr Géraldine Honnet, experte en thérapie génique, au poste de Directrice Médicale.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents