Edition du 20-05-2018

Accueil » Diabète » Et aussi » Médecine » Recherche

Des bactéries intestinales associées au diabète de type 2

Publié le mardi 2 octobre 2012

Des chercheurs de l’Inra associés à des équipes chinoises au sein du projet MetaHIT* ont mis en évidence que la présence de certaines espèces de bactéries dans le tube digestif humain était corrélée au diabète de type 2 (T2D pour « Type 2 Diabetes »). Ces résultats publiés le 26 septembre 2012 dans la version en ligne de Nature ouvrent de nouvelles perspectives de recherche sur les relations entre microbiote et pathologies humaines ainsi que pour des diagnostics précoces du T2D.

L’étude des bactéries de l’intestin (microbiote intestinal) est devenue un secteur de recherche important en santé humaine. Jusqu’à présent, les recherches consistant à analyser les marqueurs génétiques sous-jacents au T2D se faisaient principalement par l’utilisation d’études d’association pangénomique(1). Elles reposaient sur l’identification de composants génétiques dans le génome humain. Récemment, des recherches ont indiqué que le risque de développer un T2D pouvait également impliquer des facteurs liés au génome bactérien (le métagénome) contenu dans notre tube digestif.

Des chercheurs de l’Inra de Jouy-en-Josas associés à des équipes chinoises, ont étudié quelles espèces microbiennes pouvaient être associées au T2D. Les chercheurs ont développé un protocole expérimental pour une large étude d’association métagenomique dite MGWAS (pour « Metagenome-Wide Association Study ») permettant d’analyser le contenu microbien de l’intestin de patients atteints de T2D. Cette méthode, basée sur le séquençage de l’ADN microbien extrait d’échantillons de selles, a été réalisée sur un total de 345 patients chinois atteints de T2D et de personnes contrôles non diabétiques.

Les chercheurs ont identifié et validé environ 60 000 gènes marqueurs associés au T2D. Les patients atteints de T2D présentent de manière globale un certain déséquilibre de leur microbiote intestinal (observé par la présence/absence des 60 000 gènes identifiés) et des différences significatives concernant différentes fonctions microbiennes. Certaines bactéries universelles productrices de butyrate (anti-inflammatoire) sont moins abondantes chez ces patients, divers microbes pathogènes opportunistes sont plus nombreux et certaines fonctions microbiennes telles que la réduction de sulfate et la protection contre le stress oxydant sont amplifiées. Une analyse de 23 individus additionnels a confirmé que ces marqueurs microbiens intestinaux permettent de dépister efficacement des patients atteints de T2D.

Ces résultats sont essentiels, à la fois pour comprendre le rôle du métagénome intestinal dans le T2D ou dans d’autres maladies, et pour développer des approches thérapeutiques, si des études ultérieures permettent de caractériser comment le microbiote intervient dans le l’apparition et le développement de cette maladie courante.

 (1) Une étude d’association pangénomique est une analyse de nombreuses variations génétiques dans le génome de nombreux individus d’une même espèce, afin d’étudier par exemple leurs corrélations avec des pathologies.

Référence

Junjie Qin et al. A Metagenome-Wide Association Study of gut microbiota in Type 2 Diabetes. Nature, 26 septembre 2012, DOI : 10.1038/nature11450

Source : INRA








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Publié le 17 mai 2018
Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Yannick Jégou a succédé le 17 avril dernier à Matthieu Guéry à la présidence de DASTRI*, l’éco-organisme en charge de la collecte et du traitement des déchets de soins perforants des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. Yannick Jégou est Directeur de la qualité au sein du laboratoire Teva Santé, et administrateur de DASTRI depuis 2012.

Ipsen : feu vert de l’UE pour Cabometyx® en traitement de 1ère ligne du cancer du rein avancé

Publié le 17 mai 2018

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé jeudi que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40 et 60 mg pour le traitement de première ligne des adultes atteints d’un cancer du rein avancé (aRCC) à risque intermédiaire ou élevé.

Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Publié le 17 mai 2018
Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé que de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec seront présentées à la réunion annuelle de l’ASCO (American Society for Clinical Oncology), qui se tiendra à Chicago du 1er au 5 juin 2018.

Gilead : sa société Kite annonce de nouveaux sites industriels mondiaux

Publié le 17 mai 2018

Kite, la société du groupe américain Gilead qui se consacre au développement d’immunothérapies innovantes contre le cancer, vient d’annoncer la mise à disposition d’un nouveau site aux Pays-Bas afin de produire des thérapies cellulaires en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions