Edition du 08-05-2021

Polyarthrite rhumatoïde: UCB annonce les 1ers résultats de phase II sur l’olokizumab

Publié le mardi 2 octobre 2012

La société biopharmaceutique belge UCB a annoncé la semaine dernière les premiers résultats d’une étude clinique de phase IIb portant sur l’administration de l’olokizumab (CDP6038) chez des patients adultes souffrant de polyarthrite rhumatoïde et n’ayant pas répondu à un précédent traitement anti-TNF.

Le principal objectif de cette étude était d’évaluer l’efficacité de différentes doses et fréquences d’administration de l’olokizumab par rapport au placebo. Cette étude de phase IIb a atteint son critère d’évaluation principal, à savoir une réduction significative du score d’activité de la maladie à 12 semaines dans tous les groupes de traitement par rapport au placebo.

Toutes les doses d’olokizumab ont permis une amélioration statistiquement significative du score d’activité de la maladie (SAM 28) (p<0,001) par rapport au placebo. En outre, cette étude comprenait un groupe de traitement par comparateur actif (tocilizumab). Les analyses exploratoires de ces données suggèrent que l’olokizumab et le tocilizumab présentent une efficacité comparable, mesurée par les scores SAM obtenues dans cette population difficile à traiter. L’olokizumab était bien toléré quelle que soit la posologie et présentait un profil d’innocuité comparable au tocilizumab et conforme aux effets connus des inhibiteurs de l’IL-6.

« UCB s’efforce de mettre au point de nouveaux traitements porteurs d’innovation pour soulager les personnes atteintes de maladies graves. Nous sommes très satisfaits des premiers résultats obtenus pour le critère d’évaluation principal car ils confirment nos modèles de données. Toutefois, nos données actuelles suggèrent un potentiel de différenciation insuffisant par rapport au comparateur actif » a déclaré Ismail Kola, Président de UCB New Medicines, la division d’UCB en charge de la recherche et du développement précoce des médicaments. « Nous explorons actuellement des options plus appropriées pour l’olokizumab, en ce compris des partenariats. Nous affectons nos fonds et nos ressources à des projets prometteurs qui sont à un stade de développement précoce ou avancé dans le domaine de l’immunologie et de la neurologie. »

L’essai de trois mois était une étude de dosage randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo avec comparateur actif (tocilizumab) destinée à évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’olokizumab (CDP6038) administré par voie sous-cutanée pendant 12 semaines. Environ 220 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère et n’ayant pas répondu à un précédent traitement anti-TNF ont été inclus dans cette étude. UCB News 2/3

Les groupes de traitement de l’olokizumab ont permis d’évaluer des doses de 60, 120 et 240 mg administrées par voie sous-cutanée, toutes les deux semaines ou toutes les quatre semaines. Dans le groupe du comparateur actif, 8 mg/kg de tocilizumab ont été administrés par voie intraveineuse toutes les quatre semaines. Tous les patients prenaient du méthotrexate en concomitance.

Des analyses complémentaires sont en cours et les résultats détaillés de cette étude seront présentés à l’occasion d’un prochain congrès médical.

Source : UCB








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents