Edition du 14-11-2018

Des mesures de précaution contre les radiofréquences

Publié le lundi 19 octobre 2009

Des mesures de précaution contre les radiofréquencesRoselyne Bachelot, Nathalie Kosciusko-Morizet et Chantal Jouanno, ont installé, le 16 octobre, le comité de suivi de la table ronde « Radiofréquences, santé, environnement », mise en place en avril dernier. Lors de la présentation des conclusions du rapport de l’Afsset – rendu la veille -, l’Agence a préconisé des mesures de précaution contre les radiofréquences.

 Lors de cette première réunion, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) a présenté les conclusions du rapport sur les radiofréquences. L’Afsset a proposé de réduire l’exposition aux radiofréquences. L’espace public comme l’espace privé contient de nombreuses sources d’ondes radio : antennes-relais, téléphones portables, téléphones sans fil, Wi-Fi et autres micro-ondes…

L’application du principe de précaution est de mise, bien que L’Afsset précise qu’il n’y a pas de « preuves formelles sur la nocivité des ondes électromagnétiques. » En effet, les études biologiques, cliniques et épidémiologiques ne montrent pas de risques avérés. Pourtant, ceux-ci ne peuvent pas être exclus. D’où la vigilance de l’Agence qui demande de se prémunir d’une exposition trop forte et trop fréquente aux ondes radios.

Les pouvoirs publics s’orientent vers l’interdiction des portables au sein des écoles maternelles, primaires et les collèges afin de protéger les enfants. Les sénateurs se sont prononcés en première lecture sur cette mesure figurant dans le projet de loi Grenelle 2.

Des expérimentations menées dans les communes
Concernant les antennes-relais, les travaux de l’Afsset montrent que l’exposition de populations riveraines aux antennes-relais de téléphonie mobile « ne provoque pas de risques sanitaires identifiés ». Toutefois, le Gouvernement considère comme important de prendre en compte le cas des personnes souffrant d’hypersensibilité aux ondes. Il préconise la mise en place d’un protocole de prise en charge médicale dans les prochains mois, transmis aux professionnels de santé.

Le Gouvernement souhaite également que soit expérimenté l’impact d’un abaissement des champs électromagnétiques émis par les antennes sans que cela ne porte à conséquence sur la couverture et la qualité des services. Cette expérimentation menée dans 10 à 20 communes permettra de déterminer des valeurs modèles.

Source : ministère








MyPharma Editions

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

HAS : renouvellement de la commission de la transparence

Publié le 13 novembre 2018
HAS : renouvellement de la commission de la transparence

La Haute Autorité de Santé (HAS) a procédé au renouvellement de la commission de la transparence le 24 octobre 2018. Vingt-trois membres ont ainsi été nommés pour 3 ans. Par rapport à la composition du précédent mandat, certaines disciplines sont renforcées : l’oncologie, la pneumologie, la neurologie, la méthodologie et les biostatistiques. À ce jour, 5 postes restent à pourvoir, dont 2 membres d’associations de patients ou d’usagers.

IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

Publié le 13 novembre 2018
IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

IntegraGen, société spécialisée dans la transformation de données issues d’échantillons biologiques en information génomique et en outils de diagnostic pour l’oncologie, va collaborer avec Google Cloud pour la mise en ligne de ses outils avancés d’analyse génomique, SIRIUS™ et MERCURY™ sur la Google Cloud Platform. Ce partenariat permet le transfert et le traitement accéléré des données ainsi qu’une amélioration de leur sécurité pour les utilisateurs, cliniciens ou chercheurs.

Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Publié le 12 novembre 2018
Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Poxel a annoncé avoir présenté des posters portant sur des données prometteuses du PXL770 et du PXL065 (anciennement DRX-065, acquis auprès de DeuteRx LLC) pour le traitement de la NASH lors du congrès de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases), qui s’est tenu les 10 et 11 novembre 2018 à San Francisco en Californie.

Nosopharm : le Dr. Sarah Gould nommée au poste de directrice du développement

Publié le 12 novembre 2018
Nosopharm : le Dr. Sarah Gould nommée au poste de directrice du développement

Nosopharm, entreprise innovante dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, a annoncé lundi le recrutement du Dr. Sarah Gould au poste de Directrice du Développement. A ce titre, elle supervisera le passage des programmes de R&D de Nosopharm du stade préclinique vers la clinique.

Transgene : résultats positifs de Phase 1 de TG1050 dans l’hépatite B chronique

Publié le 12 novembre 2018
Transgene : résultats positifs de Phase 1 de TG1050 dans l’hépatite B chronique

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé les résultats détaillés de l’essai de Phase 1 évaluant la tolérance et l’immunogénicité de TG1050 chez des patients atteints d’hépatite B chronique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions