Edition du 18-11-2018

Sciences de la Vie : France Biotech dévoile ses propositions pour le Grand Emprunt

Publié le lundi 19 octobre 2009

Sciences de la Vie : France Biotech dévoile ses propositions pour le Grand EmpruntFrance Biotech, dévoile aujourd’hui ses propositions concernant l’utilisation du Grand Emprunt national. Alors que le nombre de le nombre de médicaments en développement est en fort accroissement, l’association des entrepreneurs des Sciences de la Vie constate une chute conjoncturelle et préoccupante de 79% des investissements.

« Le Grand Emprunt est l’opportunité que nous pourrions saisir pour faire des sciences de la vie en France un axe de développement majeur pour les 50 prochaines années. Nous proposons de ne pas créer de nouvelle structure consommatrice de moyens mais d’améliorer et de renforcer les structures existantes. Notre objectif est de voir les aides se concentrer sur les grands secteurs à fort enjeu scientifique et économique dans lesquels la France dispose de compétences pour être un leader mondial. La France a sa place à prendre dans les Sciences de la Vie pour être dans le peloton de tête des puissances mondiales », souligne André Choulika, Président de France Biotech.

L’industrie française des Sciences de la Vie arrive à maturité avec des projets prometteurs, un secteur et une industrie en plein essor, véritables moteurs de croissance pérenne pour la France, qui emploie plus de 50 000 personnes (source OCDE). Par exemple, le nombre de médicaments en développement est en fort accroissement (pipeline de produits innovants). Cependant, ce constat contraste avec une chute conjoncturelle et préoccupante de 79% des investissements.

4 secteurs prioritaires
Face aux enjeux, France Biotech vient donc de formuler ses propositions de faveur du financement de «priorités stratégiques pour l’avenir ». Premièrement, l’association propose de renforcer et faire évoluer l’Agence Nationale de la Recherche pour favoriser l’excellence de la recherche académique. Autre proposition, rétablir la dotation d’OSEO Innovation et la tripler pour atteindre 2 milliards d’euros. Enfin, elle souhaite voir concentrer des moyens importants sur 4 secteurs prioritaires :

  • Les cellules souches (pour le développement de médicaments et la médecine dégénérative) : Avec une aide d’un montant de 500 millions d’euros par an sur 5 ans.
  • Les bioénergies (non pas avec des plantes mais des microorganismes – micro-algues, champignons et bactéries) : Avec une aide d’un montant de 700 millions d’euros par an sur 5 ans
  • Les bioprothèses complexes (émergeant) : Avec une aide d’un montant de 600 millions d’euros par an sur 5 ans.
  • Les vaccins thérapeutiques (la demande en vaccins nouveaux devrait doubler d’ici 2012) : Avec une aide d’un montant de 800 millions d’euros par an sur 5 ans.

Pour plus d’informations, www.france-biotech.org








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions