Edition du 24-07-2021

Accueil » Industrie » Produits » Recherche

Désensibilisation à l’arachide: lancement de l’étude clinique internationale de phase IIb, VIPES

Publié le jeudi 2 août 2012

DBV Technologies, créateur de Viaskin®, nouvelle référence dans le traitement de l’allergie, a annoncé aujourd’hui l’inclusion, au 31 Juillet, du premier patient participant à l’étude clinique de phase IIb VIPES (Double aveugle, versus Placebo, phase IIb randomisée, destinée à évaluer l’efficacité et l’innocuité du patch Viaskin® Peanut dans le traitement de l’allergie à l’arachide).

D’une durée de douze mois, VIPES est une étude internationale multicentrique, réalisée en Europe et en Amérique du Nord comprenant 6 pays, avec un total approximatif de 20 à 25 investigateurs. Pour être admis, les 220 sujets allergiques à l’arachide doivent être âgés de 6 à 55 ans et présenter un épisode de réaction d’hypersensibilité immédiate à la protéine d’arachide. VIPES a reçu la désignation « Fast Track » par la FDA (Food and Drug Administration) et fait partie d’un plan de développement de trois études cliniques en cours dans les prochains mois.

Docteur Pierre-Henri Benhamou, Président Directeur Général de DBV Technologies, a déclaré :  » Nous sommes fiers d’être la première société à lancer une étude clinique internationale portant sur la désensibilisation à l’allergie à l’arachide. Il n’existe actuellement pas de traitement disponible sur le marché pour cette maladie potentiellement mortelle et Viaskin® Peanut représente donc un espoir important pour des millions de patients. Grâce aux données obtenues jusqu’à présent, notamment les résultats préliminaires de l’étude ARACHILD, nous sommes de plus en plus confiants dans le fait que Viaskin® pourrait devenir le nouveau traitement de référence dans les allergies alimentaires et pédiatriques.  »

L’arachide est un ingrédient omniprésent dans l’alimentation et la contamination d’aliments qui ne sont pas censés en contenir se produit assez fréquemment. De ce fait, l’éviction est difficile et l’ingestion accidentelle d’arachide par des sujets allergiques est très fréquente et peut entraîner des réactions sévères potentiellement mortelles. Lors d’une réaction systémique sévère et/ou pouvant entraîner la mort ou de réactions anaphylactiques due à l’arachide, l’unique solution médicale est l’injection d’adrénaline selon les recommandations de l’OMS.

Dans le cadre de l’étude, trois doses de protéines d’arachide (50 µg, 100 µg et 250 µg par patch) seront testées en comparaison avec un placebo. Pour être inclus et participer à cet essai clinique, les sujets doivent présenter une allergie avérée à l’arachide, confirmée par un test de provocation orale à l’arachide réalisé en double aveugle. L’application quotidienne de Viaskin® en double aveugle se fera sur une période de traitement de douze mois, chaque Viaskin® sera appliqué pour une durée de 24 heures, soit sur le haut du bras pour les adultes (âgés de 18 à 55 ans) et les adolescents (12 à 17 ans) soit sur le dos pour les enfants (6 à 11 ans). Au moins 220 patients (55 par groupe de traitement) seront randomisés dans cette étude.

Les objectifs de cette étude de dose sur douze mois du Viaskin® Peanut, sont les suivants :

– En termes d’efficacité, le seuil de désensibilisation sera évalué pour chaque dose de traitement actif par rapport au placebo. Cette efficacité se définit par la différence du taux de succès entre le bras sous traitement versus sous placebo. Le succès chez un patient est validé par sa capacité à consommer une quantité d’arachide nettement supérieure après les douze mois de traitement sans manifester aucun symptôme clinique ;

– L’étude évaluera également l’innocuité de Viaskin® Peanut chez les patients allergiques à l’arachide, notamment la fréquence, la durée et la gravité des effets indésirables liés au Viaskin® par rapport au placebo.

L’investigateur principal pour l’Amérique du Nord est Hugh Sampson, Docteur en médecine, Professeur de pédiatrie et directeur du Jaffe Food Allergy Institute au Mount Sinai School of Medicine. En Europe, l’investigateur principal est Christophe Dupont, Docteur en médecine, Ph.D., à l’Hôpital Necker – Enfants malades de Paris et co-fondateur de DBV Technologies. Les résultats de l’étude VIPES devraient être disponibles au premier semestre 2014.

L’allergie à l’arachide : une menace pour la vie de millions de personnes

Aux Etats-Unis, 1,1 % de la population, soit environ 3 millions de personnes, est allergique à l’arachide et on constate  près de 100 à 150 décès par an. Cette allergie affecte à la fois les adultes et les enfants – au Royaume-Uni, elle touche, selon des estimations, 1,8 % des jeunes enfants. La prévalence de l’allergie à l’arachide dans les autres pays occidentaux (Canada, France et Espagne) a été largement étudiée par les scientifiques et oscille entre 0,9 et 1,5 %. Elle est considérée comme persistante. De nombreuses études indiquent que moins de 20 % des enfants risquent de développer une allergie à l’arachide. En outre, c’est la plus sévère de toutes les allergies alimentaires courantes (par exemple, lait et œuf).

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents