Edition du 25-07-2021

Diabète: Adocia lance deux études cliniques sur sa combinaison BioChaperone® Combo

Publié le vendredi 10 juillet 2015

Adocia lance deux études cliniques sur sa combinaison BioChaperone® ComboAdocia a annoncé le lancement de deux essais cliniques de Phase Ib évaluant sa formulation innovante combinant l’insuline glargine (Lantus, Sanofi), la référence en termes d’insuline longue action, à l’insuline analogue à action rapide lispro (Humalog, Lilly). Cette combinaison unique est rendue possible grâce à sa technologie BioChaperone, qui rend l’insuline glargine compatible avec les insulines analogues à action rapide.

L’intensification du traitement de l’insuline pour les patients diabétiques de type 2 nécessite généralement l’addition d’une insuline à action rapide à une insuline à action longue lorsque les patients n’atteignent pas leur objectif glycémique avec l’insuline à longue action seule. Aujourd’hui, les patients qui ont besoin d’une insulinothérapie intensive ont deux traitements à leur disposition : soit un premix, qui est une formulation d’une seule insuline avec une action longue et rapide, ou une association de deux produits différents, une insuline longue action et une insuline à action rapide. Cette deuxième option, le régime basal/bolus, n’est pas toujours une option réaliste pour un grand nombre de patients à cause de la complexité du traitement et du grand nombre, jusqu’à 4, d’injections quotidiennes.

Les premix, tels que NovoMix (Novo Nordisk) et HumalogMix (Lilly), facilitent la vie quotidienne des patients diabétiques, qui peuvent ainsi gérer leur glycémie avec un seul produit injecté deux fois par jour. Les premix d’insuline analogue sont commercialisés depuis plus de dix ans et génère des revenus annuels estimés à plus de 2 milliards de dollars, avec une croissance significative dans les marchés émergents. Néanmoins, les premix n’offrent pas une performance médicale idéale à cause d’une action prandiale retardée, d’un profil d’action basal inférieur à 24 heures, et d’un risque élevé d’hypoglycémie.

« Nous sommes très heureux d’avoir reçu l’approbation de l’agence réglementaire allemande sur ces deux études pour poursuivre le développement clinique d’un de nos produits phares à base d’insuline » déclare Olivier Soula, Directeur R&D et Directeur Général Délégué. « Nous comptons continuer à démontrer le potentiel de BioChaperone Combo pour répondre au besoin d’un traitement à base d’insuline à la fois simple et efficace. »

La première étude a pour but de mesurer l’effet de BioChaperone Combo, injecté au moment d’un repas standard, sur le contrôle de la glycémie post-prandiale chez les patients diabétiques de type 1 et de comparer cet effet à celui d’HumalogMix, basé sur l’insuline lispro (Lilly). Dans cette étude croisée, randomisée et menée en double aveugle, 28 patients diabétiques de type 1 recevront une dose personnalisée de BioChaperone Combo et une dose personnalisée d’HumalogMix au moment de la prise d’un repas varié standard. Les insulines analogues premix commercialisées sont connues pour avoir un retard dans leur délai d’action en comparaison avec les insulines à action rapide et donc, ne contrôlent pas correctement l’augmentation de la glycémie associée au repas.

Le deuxième essai clinique est une étude de clamp euglycémique chez des patients diabétiques de type 2 dans le but de comparer le profil pharmacodynamique de BioChaperone® Combo à celui d’HumalogMix et à ceux d’une double injection de Lantus et d’Humalog. Dans cette étude croisée, randomisée et menée en double aveugle, 24 patients diabétiques de type 2 recevront une dose de BioChaperone Combo (0.8 IU/kg), une dose d’HumalogMix (0.8 IU/kg) et deux doses simultanées de Lantus (0.6 IU/kg) et d’Humalog (0.2 IU/kg) injectés en même temps. Ces deux études cliniques sont menées par Profil GmbH en Allemagne.

« L’étude de contrôle de la glycémie après la prise d’un repas vise à générer des données ayant une valeur clinique afin de démontrer le bénéfice médical potentiel de ce produit », affirme Simon Bruce, MD, Directeur Médical d’ADOCIA. « L’étude clinique chez les patients diabétiques de type 2 est aussi très intéressante pour établir la preuve du concept dans la population de patients pour laquelle le produit est destiné en priorité. »

Source : Adocia








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents