Edition du 26-09-2020

L’Institut universitaire du cancer de Toulouse et Pierre Fabre signent un accord-cadre

Publié le jeudi 9 juillet 2015

 L'Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) et Pierre Fabre signent un accord-cadre Le Pr André Syrota, Président de l’Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) et Bertrand Parmentier, Directeur Général des Laboratoires et Président de l’Institut de Recherche Pierre Fabre (IRPF) ont signé hier le premier accord-cadre mis en place entre l’IUCT et un partenaire industriel sous l’égide de Toulouse Métropole, chef de file du développement économique de l’Oncopole.

Grâce à cet accord, premier du genre pour l’IUCT, les deux structures entendent développer de nouveaux partenariats médico-scientifiques et susciter de nouvelles opportunités d’échanges, entre un maillage d’acteurs régionaux et l’IRPF, dans le domaine de l’oncologie, notamment la médecine translationnelle et le domaine prometteur des traitements immunologiques du cancer.

Ce rapprochement portera principalement sur la mutualisation de plateformes de haute technologie, le développement de nouveaux candidats médicaments, la recherche clinique, l’animation scientifique de la région Toulousaine dans le domaine des sciences de la vie et la mise en commun d’un certain nombre de prestations de nature scientifiques (achats et maintenance de matériel scientifique notamment).

L’ensemble des acteurs du soin (39 établissements) et de la recherche en cancérologie de Midi-Pyrénées seront impliqués dans cette dynamique. Quelques exemples d’actions communes  à venir :

·   Avancement des études exploratoires réalisées par l’IRPF sur des candidats médicaments en onco-hématologie grâce à la mise à disposition par l’IUCT d’échantillons de tissus prélevés sur des patients atteint par ce type de tumeurs afin d’identifier de nouvelles thérapies.

· Au-delà de ces phases exploratoires, combinant une approche médecine translationnelle, coordination ou réalisation de nouveaux essais cliniques de phase I, II ou III en partenariat avec l’ensemble des structures de soins en cancérologie basées dans la Région pour accélérer l’accès des patients aux nouvelles thérapies.

·   L’IUCT et l’IRPF organiseront ou participeront conjointement à des colloques médico-scientifiques et programmes de formation portant sur la lutte contre le cancer et mettront en place des animations scientifiques au cœur de l’Oncopole.

Un comité de pilotage a d’ores et déjà été mis en place avec pour mission de recenser les projets susceptibles d’être menés conjointement, d’étudier leur faisabilité et de définir les conventions encadrant leur mise en œuvre.

« Le continuum de la recherche fondamentale à la recherche clinique est indispensable à la réussite de l’innovation en matière de recherche médicale. Ce qui est particulièrement remarquable à Toulouse, c’est la présence simultanée des acteurs de la recherche fondamentale et clinique et des praticiens au sein du GIP IUCT et d’un industriel impliqué comme Pierre Fabre dans la R&D en partenariat. L’organisation du GIP IUCT, avec ses membres fondateurs publics et privés, est favorable au développement d’essais cliniques de phase 1 et 2 d’envergure. La signature de ce premier protocole d’accord est  l’affirmation de notre souhait de travailler ensemble » a commenté André Syrota Président du GIP IUCT de Toulouse Oncopole

« Tout l’enjeu de ces échanges entre les chercheurs de l’Institut de Recherche et Développement Pierre Fabre et l’IUCT est d’accélérer la mise au point de futurs traitements contre le cancer, et nous nous réjouissons de la signature de cet accord-cadre qui s’inscrit pleinement dans notre stratégie de développement de nos compétences en médecine translationnelle. Il y a 12 ans, alors que la catastrophe d’AZF venait de frapper l’agglomération toulousaine, Monsieur Pierre Fabre imaginait que chercheurs, cliniciens et patients soient réunis sur un même site dédié à la lutte contre le cancer. L’Oncopole et plus particulièrement ce partenariat entre l’IUCT et Pierre Fabre en est aujourd’hui la concrétisation. » a déclaré Bertrand Parmentier Directeur Général des Laboratoires Pierre Fabre.

Source : IUCT / Pierre Fabre








MyPharma Editions

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents