Edition du 21-01-2021

L’Institut universitaire du cancer de Toulouse et Pierre Fabre signent un accord-cadre

Publié le jeudi 9 juillet 2015

 L'Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) et Pierre Fabre signent un accord-cadre Le Pr André Syrota, Président de l’Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) et Bertrand Parmentier, Directeur Général des Laboratoires et Président de l’Institut de Recherche Pierre Fabre (IRPF) ont signé hier le premier accord-cadre mis en place entre l’IUCT et un partenaire industriel sous l’égide de Toulouse Métropole, chef de file du développement économique de l’Oncopole.

Grâce à cet accord, premier du genre pour l’IUCT, les deux structures entendent développer de nouveaux partenariats médico-scientifiques et susciter de nouvelles opportunités d’échanges, entre un maillage d’acteurs régionaux et l’IRPF, dans le domaine de l’oncologie, notamment la médecine translationnelle et le domaine prometteur des traitements immunologiques du cancer.

Ce rapprochement portera principalement sur la mutualisation de plateformes de haute technologie, le développement de nouveaux candidats médicaments, la recherche clinique, l’animation scientifique de la région Toulousaine dans le domaine des sciences de la vie et la mise en commun d’un certain nombre de prestations de nature scientifiques (achats et maintenance de matériel scientifique notamment).

L’ensemble des acteurs du soin (39 établissements) et de la recherche en cancérologie de Midi-Pyrénées seront impliqués dans cette dynamique. Quelques exemples d’actions communes  à venir :

·   Avancement des études exploratoires réalisées par l’IRPF sur des candidats médicaments en onco-hématologie grâce à la mise à disposition par l’IUCT d’échantillons de tissus prélevés sur des patients atteint par ce type de tumeurs afin d’identifier de nouvelles thérapies.

· Au-delà de ces phases exploratoires, combinant une approche médecine translationnelle, coordination ou réalisation de nouveaux essais cliniques de phase I, II ou III en partenariat avec l’ensemble des structures de soins en cancérologie basées dans la Région pour accélérer l’accès des patients aux nouvelles thérapies.

·   L’IUCT et l’IRPF organiseront ou participeront conjointement à des colloques médico-scientifiques et programmes de formation portant sur la lutte contre le cancer et mettront en place des animations scientifiques au cœur de l’Oncopole.

Un comité de pilotage a d’ores et déjà été mis en place avec pour mission de recenser les projets susceptibles d’être menés conjointement, d’étudier leur faisabilité et de définir les conventions encadrant leur mise en œuvre.

« Le continuum de la recherche fondamentale à la recherche clinique est indispensable à la réussite de l’innovation en matière de recherche médicale. Ce qui est particulièrement remarquable à Toulouse, c’est la présence simultanée des acteurs de la recherche fondamentale et clinique et des praticiens au sein du GIP IUCT et d’un industriel impliqué comme Pierre Fabre dans la R&D en partenariat. L’organisation du GIP IUCT, avec ses membres fondateurs publics et privés, est favorable au développement d’essais cliniques de phase 1 et 2 d’envergure. La signature de ce premier protocole d’accord est  l’affirmation de notre souhait de travailler ensemble » a commenté André Syrota Président du GIP IUCT de Toulouse Oncopole

« Tout l’enjeu de ces échanges entre les chercheurs de l’Institut de Recherche et Développement Pierre Fabre et l’IUCT est d’accélérer la mise au point de futurs traitements contre le cancer, et nous nous réjouissons de la signature de cet accord-cadre qui s’inscrit pleinement dans notre stratégie de développement de nos compétences en médecine translationnelle. Il y a 12 ans, alors que la catastrophe d’AZF venait de frapper l’agglomération toulousaine, Monsieur Pierre Fabre imaginait que chercheurs, cliniciens et patients soient réunis sur un même site dédié à la lutte contre le cancer. L’Oncopole et plus particulièrement ce partenariat entre l’IUCT et Pierre Fabre en est aujourd’hui la concrétisation. » a déclaré Bertrand Parmentier Directeur Général des Laboratoires Pierre Fabre.

Source : IUCT / Pierre Fabre








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents