Edition du 22-09-2017

Diabète : Sanofi et Voluntis renforcent leur alliance dans les solutions numériques

Publié le mercredi 15 mars 2017

Diabète : Sanofi et Voluntis renforcent leur alliance dans les solutions numériques innovantesSanofi et Voluntis, la société française spécialisée dans les logiciels compagnons thérapeutiques, ont annoncé un accord non exclusif visant à fournir des solutions numériques de titrage de l’insuline, avec une application de téléphonie mobile conçue pour contribuer à l’amélioration de la prise de décision et à l’autogestion du diabète de type 2 chez les personnes traitées avec de l’insuline basale.

L’application permettra également la surveillance à distance par des équipes de soins de santé. L’accord renforce l’alliance existante entre les deux sociétés, établie en 2011, en élargissant sa portée et son empreinte géographique.

L’alliance tirera parti de l’expertise de Sanofi dans l’apport de traitements innovants aux personnes atteintes de diabète et de l’expérience de Voluntis dans la création de logiciels compagnons. Sanofi et Voluntis lanceront des programmes pilotes utilisant l’application de téléphonie mobile en Amérique du Nord et dans plusieurs pays européens. La demande a reçu l’approbation de la FDA et le marquage CE en 2016.

Sanofi et Voluntis ont travaillé ensemble pendant plusieurs années pour développer des solutions numériques innovantes. Leur alliance a débuté en 2011 avec le développement de Diabeo®, un dispositif médical logiciel qui aide les personnes atteintes de diabète en France à gérer leur traitement basal-bolus.

« Nous sommes ravis d’élargir notre collaboration de longue date avec Sanofi », a déclaré Eric Elliott, président de Voluntis et ancien PDG de Prime Therapeutics. « Cette nouvelle phase de notre partenariat avec un leader mondial du diabète nous aidera à mettre des outils de titrage numérique entre les mains des fournisseurs et de leurs patients. De plus, la thérapeutique numérique permet aux fabricants et aux payeurs de vérifier si les paramètres de valeur convenus ont été atteints et d’aider à faire baisser les coûts sans compromettre les résultats et l’accès des patients. Ils veillent à ce que les médicaments sous ordonnance produisent les effets pour lesquels ils ont été commercialisés. »

« Malgré la disponibilité de nouveaux médicaments pour le traitement du diabète, nous voyons que les résultats ne sont pas suffisamment améliorés et que plus de la moitié des patients ne sont pas bien contrôlés », a déclaré Peter Guenter, vice-président exécutif, département du diabète et des maladies cardiovasculaires chez Sanofi. « Dans cet esprit, Sanofi est axée sur une approche qui va au-delà de l’apport de médicaments. Nous sommes conscients que la gestion du diabète est un travail 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et nous reconnaissons que les bons outils doivent être développés pour obtenir de meilleurs résultats. L’alliance à long terme que nous avons avec Voluntis nous aidera à atteindre cet objectif. »

Source :  Sanofi / Voluntis








MyPharma Editions

Hépatite C : MSD lance l’application mobile C’Partner

Publié le 22 septembre 2017
Hépatite C : MSD lance l'application mobile C’Partner

Le laboratoire MSD vient de lancer C’Partner, une application mobile destinée aux patients atteints d’une hépatite C ainsi que son site internet associé. Objectif du dispositif : optimiser le parcours de soin des patients atteints d’hépatite et favoriser l’observance thérapeutique.

« Le monde commence à manquer d’antibiotiques », alerte l’OMS

Publié le 22 septembre 2017
"Le monde commence à manquer d’antibiotiques", alerte l'OMS

Selon un nouveau rapport présenté le 20 septembre dernier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de nouveaux antibiotiques en cours de mise au point est très insuffisant pour combattre la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens.

PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

Publié le 22 septembre 2017
PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

La société pharmaceutique espagnole, PharmaMar, a annoncé le début d’une étude clinique de Phase I avec PM14, un nouveau composé antitumoral résultant du programme d’investigation interne de la société pour le traitement des patients souffrant de tumeurs solides avancées.

Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Publié le 22 septembre 2017
Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Da Volterra, société biopharmaceutique basée à Paris et qui développe des traitements innovants pour la prévention et le traitement des infections graves, vient de conclure avec la Banque européenne d’investissement (BEI), un accord de financement de 20 millions d’euros.

Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Publié le 22 septembre 2017
Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Bone Therapeutics, la société belge de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la signature d’un accord de licence exclusive, donnant droit à des redevances, avec l’un des fleurons de l’industrie nippone, Asahi Kasei. L’accord de licence porte sur le développement et la commercialisation du produit autologue de thérapie cellulaire osseuse de Bone Therapeutics, Preob®, au Japon.

Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Publié le 21 septembre 2017
Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Boehringer Ingelheim France vient de lancer « Vivre avec la FPI», un site grand public dédié aux personnes atteintes de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) et leur entourage. Son objectif : Proposer un ensemble de solutions d’accompagnement et de ressources pour améliorer la vie quotidienne et mieux appréhender la maladie et sa prise en charge.

Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d’enfants souffrant de MPS IIIA

Publié le 21 septembre 2017
Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d'enfants souffrant de MPS IIIA

Lysogene société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir organisé le premier Conseil consultatif de parents, destiné à la famille et l’entourage des enfants souffrant de Mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA), également connue sous le nom de maladie de Sanfilippo de type A, en août 2017 à Minneapolis aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions