Edition du 04-07-2020

GeNeuro : données positives à 12 mois de la Phase IIa avec temelimab dans le diabète de type 1

Publié le mardi 7 mai 2019

GeNeuro :  données positives à 12 mois de la Phase IIa avec temelimab dans le diabète de type 1 GeNeuro a annoncé qu’une prolongation de six mois de son étude de Phase IIa avec temelimab (GNbAC1) dans le diabète de type 1 (DT1) a confirmé toutes les observations positives observées précédemment dans l’étude RAINBOW dont l’objectif principal avait été atteint. GeNeuro considère que ces données ouvrent la voie à des développements approfondis dans une population pédiatrique atteinte de DT1 à un stade précoce.

Au cours de l’extension, l’ensemble des patients ont été traités avec temelimab, dont ceux ayant précédemment reçu le placebo. Les données ont confirmé le très solide profil de sécurité de temelimab, avec une absence d’événements indésirables graves liées au médicament pendant la durée de l’étude d’un an, ainsi que le maintien du bénéfice en termes de nombre d’événements hypoglycémiques. Pendant la période de prolongation ouverte, les effets positifs observés au cours de la période de 6 mois, menée en double aveugle et avec contrôle placebo, ont été étendus aux patients ayant initialement reçu le placebo avant de recevoir le temelimab. Les marqueurs pharmacodynamiques (PD), tels que les anticorps anti-insuline, ont également fait état d’une amélioration après le passage du placebo au temelimab.

« Ces excellents résultats complètent la série de données cliniques positives que nous avons compilées sur temelimab. Ils apportent également des preuves supplémentaires qui valident notre approche consistant à cibler la protéine d’enveloppe pHERV-W Env en association avec des médicaments administrés simultanément dans un nouveau cadre thérapeutique. Temelimab est un candidat médicament très prometteur potentiellement capable d’améliorer significativement la vie des patients atteints non seulement d’un DT1, mais aussi de la sclérose en plaques, indication pour laquelle le temelimab semble apporter des signes de neuroprotection très intéressants. Sur la base de ces résultats, nous allons réfléchir à la suite du développement clinique dans le DT1, où nous visons à tester cette approche qui peut potentiellement constituer un traitement de fond pour des populations plus importantes de patients à un stade précoce », déclare Jesús Martin-Garcia, Directeur Général de GeNeuro.

Temelimab est un est un anticorps monoclonal qui neutralise la protéine d’enveloppe rétrovirale pHERV-W Env, codée par un membre pathogène de la famille des rétrovirus endogènes humains HERV-W. Cette protéine a été détectée post mortem dans le pancréas d’environ deux tiers des patients atteints d’un DT1. Sa toxicité sur le pancréas a été validée dans des modèles précliniques, et elle pourrait jouer un rôle déterminant dans l’apparition et le développement de cette maladie. La neutralisation de la toxicité induite par la protéine pHERV-W Env dans le pancréas pourrait constituer un traitement de fond spécifique et sans danger pour les patients atteints d’un DT1.

L’étude de Phase IIa randomisée contre placebo RAINBOW, portant sur la sécurité et la recherche de signaux, a évalué temelimab chez 64 patients adultes avec un diagnostic de TD1 datant de 4 ans ou moins, dans 12 centres en Australie. Le critère d’évaluation principal de l’étude était la sécurité de l’administration de temelimab en association avec des traitements pour le DT1. Les critères d’évaluation secondaires ont mesuré des biomarqueurs du DT1, tels que HbA1c, la production d’insuline basée sur les taux de peptide C, la consommation d’insuline, la glycémie et la production d’auto-anticorps liés au diabète.

La population de l’étude, composée de patients adultes atteints d’un diabète tardif bien contrôlé, était traitée efficacement avec un faible besoin d’insuline et des niveaux stables de HbA1c et peptide C, qui sont restés stables pendant toute la durée de l’étude. Dans le groupe traité avec temelimab pendant 12 mois, la fréquence des épisodes hypoglycémiques a diminué pendant la phase initiale d’administration en double aveugle de 6 mois (-28% ; p<0,001 comparé au placebo), et une réduction supplémentaire de 10% des épisodes hypoglycémiques a été observée pendant la deuxième période de 6 mois. Dans le groupe passé au temelimab après avoir reçu le placebo, la fréquence des épisodes hypoglycémiques était réduite de 29% pendant l’administration de temelimab comparé à la période placebo, soit une réduction similaire à celle observée dans le groupe traité par temelimab au cours des 6 premiers mois.

La petite taille de la cohorte et la faible fréquence des événements confirment l’excellente tolérance de temelimab mais elles ne permettent pas de tirer des conclusions définitives sur son efficacité.

Source :  GeNeuro








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents