Edition du 04-12-2022

Accueil » Diabète » Et aussi » Médecine » Recherche

Diabète : traiter par anti-inflammatoire ?

Publié le mercredi 20 juin 2012

Et si le diabète pouvait se traiter à l’aide d’un anti-inflammatoire ? Des travaux de recherche publiés dans la revue Diabetes montrent que les cellules adipeuses des personnes obèses produisent des leucotriènes, molécules favorisant l’inflammation et la résistance à l’insuline, première étape vers un diabète. Une nouvelle cible potentielle pour lutter contre l’inflammation associée au diabète et donc contre le diabète lui-même.

Plusieurs études ont montré que l’obésité s’accompagne d’une inflammation au niveau du tissu adipeux et qu’elle contribue à la résistance à l’insuline, au diabète et aux maladies cardiovasculaires. Mais les mécanismes d’apparition de cette inflammation restent mal connus. Quelques travaux ont pointé du doigt une augmentation de la concentration de leucotriènes dans les tissus adipeux des personnes obèses. Ces molécules sont des lipides capables de se fixer sur la membrane des cellules et d’attirer des cellules pro inflammatoires comme des macrophages et des lymphocytes T. Elles sont déjà connues pour leur rôle inflammatoire chez les patients asthmatiques.

Le tissu adipeux s’enflamme

Pour en savoir plus sur le rôle de ces molécules chez les patients obèses, des chercheurs de l’Inserm ont étudié la production et la fonction de ces leucotriènes dans des tissus adipeux humains de personnes de poids normal à obèses ayant un indice de masse corporel compris entre 21 et 38, ainsi que chez des souris. Ils ont constaté que la production de ces leucotriènes se fait par les cellules adipeuses elles-mêmes. Elle augmente avec la prise de poids et est proportionnelle à la taille de ces cellules du tissu adipeux. Ce phénomène s’accompagne du recrutement croissant de cellules et de molécules pro-inflammatoires dans le tissu adipeux et d’une augmentation de la résistance à l’insuline, première étape vers l’apparition d’un diabète.

Les leucotriènes, nouvelle cible thérapeutique ?

Les chercheurs ont ensuite confirmé le rôle de ces lipides en travaillant sur des souris génétiquement modifiées rendues déficientes en leucotriènes. Soumises à un régime riche en graisses, elles présentent une meilleure sensibilité à l’insuline que leurs acolytes sauvages. L’équipe est d’ailleurs parvenue à bloquer la synthèse de ce lipide chez des souris obèses, grâce au zileuton, molécule utilisée comme anti-inflammatoire dans l’asthme. La prise de ce médicament réduit l’inflammation locale et la résistance à l’insuline. « Nous observons ces résultats après seulement deux semaines de traitement, précise Jaap Neels (Inserm U 1065), co-auteur des travaux. Les leucotriènes apparaissent donc comme une nouvelle cible potentielle pour lutter contre l’inflammation associée au diabète et le diabète lui-même. Pour confirmer ces travaux, il serait intéressant d’étudier un groupe de patients asthmatiques et obèses traités par zileuton, afin de voir si ce produit permet effectivement de réduire leur résistance à l’insuline », indique-t-il.

Source : Inserm

Mothe-Satney et coll. Adipocytes secrete leukotrienes : contribution to obesity-associated inflammation and insulin resistance in mice. Diabetes publication avancée en ligne 11 juin 2012.








MyPharma Editions

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Publié le 1 décembre 2022
La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Basé sur la technologie BEPO® de MedinCell, mdc-WWM pourrait être le premier produit contraceptif à combiner les caractéristiques essentielles ce qui en ferait le meilleur de sa catégorie au niveau mondial : progestatif, 6 mois d’action, injection sous-cutanée, dépôt entièrement biorésorbable, accessibilité du traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents