Edition du 28-09-2020

Domain Therapeutics signe un partenariat avec 5 SATT pour accélérer le développement de médicaments

Publié le mercredi 6 septembre 2017

Domain Therapeutics signe un partenariat avec 5 SATT pour accélérer le développement de médicamentsDomain Therapeutics, la biotech française spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments contre les maladies du système nerveux central et les cancers, a annoncé la signature de partenariats avec cinq sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT) : Aquitaine Science Transfert, Conectus Alsace, Ouest Valorisation, SATT Sud-Est et Toulouse Tech Transfer.

Ces partenariats doivent permettre aux projets de recherche les plus prometteurs sur leurs territoires de bénéficier de l’expertise de Domain Therapeutics en matière de développement, tant sur le plan scientifique qu’économique, pour maximiser les chances d’atteindre la preuve de concept chez l’Homme.

Domain Therapeutics s’est fait une spécialité du développement de projets post-maturation jusqu’au stade de candidats précliniques. Des sociétés mono-produit sont ensuite créées pour chacun de ces projets. Une fois l’efficacité clinique prouvée sur l’Homme, ces sociétés sont cédées, avec plus-value, à de grands laboratoires pharmaceutiques.

En contrepartie de son engagement, Domain Therapeutics bénéficie d’une option de licence exclusive sur l’exploitation commerciale des brevets. « Cette stratégie s’inscrit dans notre volonté d’intensifier l’activité de Domain Therapeutics en développant notre portefeuille de candidats médicaments », déclare Pascal Neuville, Directeur Général de Domain Therapeutics. « Nous sommes convaincus que nous saurons reproduire, avec des projets de qualité tels qu’il en existe dans les SATT, les succès que nous avons rencontrés avec nos propres programmes. »

Ce modèle innovant permettra ainsi à des projets issus de la recherche publique française de passer les caps de développement d’un candidat clinique et de la preuve de l’efficacité clinique chez l’Homme. « Ces deux étapes constituent les chaînons manquants dans le développement des innovations thérapeutiques entre la phase de maturation des SATT et la reprise du projet par l’industrie pharmaceutique », déclare Nicolas Carboni, Président de Conectus Alsace.

« L’apport des compétences et du modèle de développement innovant de Domain Therapeutics peut assurément contribuer à faciliter la valorisation de nos programmes tout en apportant des retours financiers plus conséquents pour la recherche publique et les SATT », ajoute Vincent Lamande, Président de Ouest Valorisation.

Selon le modèle mis en place, les SATT intégreront, au côté de Domain Therapeutics et des investisseurs, l’actionnariat des sociétés mono-produit afin de bénéficier, au-delà des revenus classiques de licence, des produits de la cession de ces sociétés aux entreprises pharmaceutiques.

Chargées de valoriser les projets issus des laboratoires de recherche publique, les SATT sont au carrefour de l’innovation régionale. « Elles investissent dans la maturation des découvertes scientifiques les plus prometteuses commercialement afin de fiabiliser les résultats techniques et scientifiques et de sécuriser le transfert des technologies vers le monde socio-économique », explique Laurent Baly, Président de la SATT Sud-Est.

Les SATT impliquées ont, à ce jour, mobilisé 116 millions d’euros autour de 601 projets maturés, qui ont donné lieu à 87 créations de start-ups et 323 licences signées.

Le partenariat avec Domain Therapeutics doit permettre à ces projets de surmonter des freins souvent constatés : « Dans le secteur du médicament, les projets issus de la maturation sont souvent trop précoces pour être développés par les grands groupes pharmaceutiques ou pour faire l’objet de créations de start-ups », commente Pierre Dufresne, Président de Toulouse Tech Transfer.

« De plus, la difficulté de faire porter ces projets par des managers expérimentés rend aléatoire le devenir de ces jeunes sociétés et n’incite pas les capitaux-risqueurs à supporter leur croissance », conclut Maylis Chusseau, Présidente d’Aquitaine Science Transfert. Des faiblesses structurelles que ce partenariat permettra de surmonter.

Source : Domain Therapeutics








MyPharma Editions

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents