Edition du 26-01-2021

E-Santé : Boehringer Ingelheim lance « BI X », un Lab d’innovation digitale

Publié le lundi 12 juin 2017

 E-Santé : Boehringer Ingelheim lance « BI X », un Lab d’innovation digitale Avec la création de « BI X » en tant que filiale indépendante, Boehringer Ingelheim entend mettre l’accent sur des solutions santé innovantes. Cette nouvelle « start-up », dédiée à la transformation digitale dans les domaines des sciences des données, des applications et de l’expérience utilisateur, travaillera en étroite collaboration avec les trois activités du groupe: Santé Humaine, Santé Animale et Biopharmaceutiques.

«Les futurs collaborateurs de BI X s’attaqueront à des tâches complexes et collaboreront avec des experts de différentes disciplines afin de proposer des solutions innovantes pour Boehringer Ingelheim et ses clients », explique Michael Schmelmer, CIO (Chief of Information Technology – Corporate Departement) de Boehringer Ingelheim et responsable du laboratoire digital « BI X ».

« BI X » développera les prototypes de nouveaux produits et solutions et les testera en collaboration avec toutes les activités de l’entreprise au cours de phases pilotes. Toutes les activités du Groupe Boehringer Ingelheim pourront ainsi bénéficier de ces produits et solutions et les mettre à disposition sur les marchés. Cette approche vise à garantir que les connaissances et l’expérience accumulées chez « BI X » soient rapidement intégrées dans la maison mère du laboratoire digital.

Soulignant l’importance de cette nouvelle filiale, Simone Menne, membre du conseil d’administration de Boehringer Ingelheim, et sponsor de « BI X », déclare: «La digitalisation est un sujet stratégique pour notre entreprise et nous permettra de fournir toujours plus d’options thérapeutiques pour les patients dans le futur. Nous avons déjà entamé cette transformation digitale à travers de nombreuses initiatives innovantes dans tous nos domaines d’activités – « BI X va encore accélérer ce processus de changement. Cela nous aidera à surfer sur la vague de la digitalisation, avec l’ambition de devenir un chef de file dans le domaine de l’E-Santé. En tant qu’entité juridique distincte de la maison mère, « BI X » combine la liberté d’une « Start-up » et  la puissance de l’une des plus grandes entreprises pharmaceutiques mondiales. »

« BI X » deviendra le nouveau laboratoire digital du groupe Boehringer Ingelheim en juillet 2017. Boehringer Ingelheim devrait investir 10 millions d’euros dans la filiale  « BI X » en 2017 et a débuté le recrutement internationale d’une équipe multidisciplinaire de 50 experts. Le laboratoire digital « BI X » sera basé à Ingelheim, siège social du Groupe en Allemagne.

Pour en savoir plus : le site dédié à BI X

Source : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents