Edition du 18-09-2021

e-santé : Pfizer et DirectoSanté concrétisent un partenariat pour améliorer le suivi médical des patients atteints de cancer

Publié le mercredi 15 septembre 2021

e-santé : Pfizer et DirectoSanté concrétisent un partenariat pour améliorer le suivi médical des patients atteints de cancerDans le contexte sanitaire actuel, les contraintes et les risques pour les patients atteints de cancer se sont particulièrement accentués. L’enjeu étant de maintenir le contact avec ces patients fragiles et d’éviter des reports de soins, par conséquent le recours à la télémédecine connait un essor sans précédent. Afin de répondre à ces nouveaux besoins et usages, Pfizer a concrétisé un partenariat avec la start-up DirectoSanté qui a conçu et développé DirectoSuivi, une solution de Télésuivi qui permet aux équipes soignantes de maintenir le contact avec tous leurs patients, d’optimiser leur suivi médical et de gagner un temps précieux.

Au delà de la mise à disposition de médicaments innovants et de médicaments biosimilaires en oncologie, ce partenariat confirme l’engagement de Pfizer en Oncologie, à soutenir les innovations dans l’accompagnement du parcours de soins en proposant aux établissements de santé des outils visant à l’amélioration de la prise en charge à distance des patients atteints d’un cancer.

« Ce partenariat s’inscrit dans la continuité de notre initiative PactOnco™ (Personnalisation de l’ACcompagnement du patienT en ONCOlogie), créé en 2011, il y a maintenant 10 ans, qui vise à optimiser la prise en charge des patients sous thérapie anti-cancéreuse. En mettant à disposition la solution DirectoSanté auprès d’établissements de soins, nous souhaitons faciliter le suivi et les échanges à distance entre les équipes médicales et leurs patients, qu’ils soient pris en charge en hôpital de jour ou en ambulatoire, via des outils innovants et simples d’utilisation » explique Virginie Bros, Directrice des relations scientifiques et partenariats, Pfizer France Oncologie.

Pour DirectoSanté, la collaboration avec le laboratoire pharmaceutique international permet d’accélérer le développement de sa solution innovante qui déjà a permis de suivre plus de 500 000 personnes prises en charge en chirurgie, en maternité, en psychiatrie ou encore pour le suivi de pathologies chroniques.

Au plus près des patients et à la portée de tous, tel est l’objectif de cette solution numérique qui allie télésuivi, télésoins par les infirmières et téléconsultations avec les médecins. La solution DirectoSuivi se veut simple et adaptée pour tous les patients, quel que soit le traitement (administration injectable en hôpital de jour ou par voie orale à domicile) et quel que soit leur adhésion aux nouvelles technologies. La solution passe par les canaux les plus répandus pour échanger avec les patients, les SMS et le canal téléphonique, garantissant le retour de plus de 93% des patients suivis.

Le Dr François Dewaele, spécialiste hospitalier, propose DirectoSuivi à ses patients pour leur suivi thérapeutique en cancérologie. « Simple d’utilisation aussi bien pour mes patients que pour moi, cette solution ne nécessite aucune application : les interactions par SMS permettent de simplifier les échanges avec mes patients et d’évaluer leur état de santé, en particulier la tolérance de leur traitement. En cas de besoin détecté, je peux leur proposer une téléconsultation qui ne leur demande qu’un clic sur un lien transmis par SMS. Cela sécurise le retour à domicile et évite des déplacements à des patients qui sont souvent fatigués. » indique-t-il.

Les bénéfices pour les patients sont nombreux. DirectoSuivi contribue en effet à :

. Répondre à leurs besoins, c’est-à-dire, le maintien à domicile et à l’amélioration de leur qualité de vie,

. Garder un lien avec leur centre de soin et être rassurés tout en optimisant le temps des professionnels de santé,

. Permettre une gestion précoce des effets secondaires liés aux traitements anti-cancéreux, améliorer l’observance et assurer l’absence de contre-indications à l’administration de la cure,

. Bénéficier d’actes de télémédecine conventionnels et ainsi éviter des déplacements fatigants et qui les exposeraient à d’autres risques d’infections tel que la Covid-19.

Source : DirectoSanté / Pfizer

 








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents