Edition du 23-07-2018

Echographies commerciales: les gynécologues mettent en garde

Publié le mardi 6 décembre 2011

Dans un communiqué, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) pousse un « coup de gueule », sous la plume de son ancien président Jacques Lansac, contre les échographies commerciales destinées à donner aux parents les premières images souvenirs de leur enfant.

« Il suffit de cliquer sur Internet pour trouver des offres commerciales d’échographie pour les femmes enceintes. On leur propose, à Paris et dans 4 à 5 villes de province, pour des prix variant de 60 à 140 € des échographies en 3 ou 4 dimensions avec vidéo. L’exposition aux ultrasons du foetus est, pour les prestations les plus chères, de 25 minutes », explique le CNGOF qui souligne que « ces échographies n’ont aucune finalité médicale mais sont uniquement destinées à donner aux parents une vidéo anténatale de leur enfant ».

« Dans le cadre d’une échographie médicale, le faisceau ultrasonore est constamment déplacé et l’exposition aux ultrasons de chaque zone du foetus est brève. Ce n’est pas le cas dans une échographie commerciale où il est nécessaire d’exposer en continu aux ultrasons des parties localisées du foetus, en particulier le crâne et les organes génitaux », explique Jacques Lansac.

Quels risques pour le foetus
Les risques d’exposition prolongée aux ultrasons ne sont pas nuls, tout particulièrement sur le cerveau et l’oeil du foetus, surtout au premier trimestre, ou si la patiente a de la température. Il a été démontré que les ultrasons produisent sur les tissus humains, un effet thermique et un effet mécanique. Ces effets dépendent de la durée de la fréquence et de la puissance de l’exposition aux ultrasons. « Il est donc recommandé de limiter cette exposition au niveau le plus faible possible pour réaliser le meilleur diagnostic. Comme pour tout acte médical, il y a un bénéfice et un risque, si minime soit-il », explique le Pr Lansac.

Le comité technique d’échographie a attiré l’attention des autorités sanitaires sur ce problème dès 2004. L’académie de médecine, en octobre 2004, a donné un avis défavorable concernant cette pratique. L’AFSSAPS a, le 25 avril 2005, donné un avis dans lequel elle recommande aux femmes enceintes de « ne pas exposer inutilement leur foetus aux ultrasons » et préconise de réserver les échographies foetales à un usage médical. « Un projet d’arrêté a été préparé pour modifier un texte datant de 1962 qui ne parle pas des ultrasons et pour cause, ils n’étaient pas utilisés encore en médecine !!! », souligne le CNGOF.

« La Commission Nationale d’Échographie Obstétricale et Foetale interpelle sans succès les autorités sanitaires pour faire en sorte que seuls médecins et sages-femmes pratiquent les échographies foetales. Faudra-t-il attendre que l’on publie des cas d’effet délétère des fortes expositions des foetus aux ultrasons pour faire cesser ces pratiques commerciales ? », s’alarme le CNGOF

Source : CNGOF








MyPharma Editions

Mayoly Spindler : deux nominations au sein de son Comité Exécutif

Publié le 20 juillet 2018
Mayoly Spindler : deux nominations au sein de son Comité Exécutif

Mayoly Spindler vient d’annoncer deux nominations au sein de son Comité Exécutif. Nicolas Giraud, Vice-Président et General Manager Pharma France est nommé Vice-Président Pharma Europe. Mathieu Duroselle est nommé Vice-Président Pharma International & Medical Device et assurera la direction des activités du laboratoire Kibion.

EUSA Pharma acquiert les droits mondiaux sur Sylvant® auprès de Janssen

Publié le 19 juillet 2018
EUSA Pharma acquiert les droits mondiaux sur Sylvant® auprès de Janssen

EUSA Pharma, une société biopharmaceutique spécialisée dans l’oncologie et les maladies rares, a annoncé la signature d’un accord définitif avec Janssen Sciences Ireland UC, filiale de Janssen R&D Ireland (Janssen) pour acquérir les droits mondiaux de Sylvant® (siltuximab) pour 115 millions de dollars en liquidités.

Abivax termine l’administration de doses dans l’essai de phase 2a d’ABX464 dans la colite ulcéreuse

Publié le 19 juillet 2018
Abivax termine l’administration de doses dans l'essai de phase 2a d'ABX464 dans la colite ulcéreuse

Abivax a annoncé l’achèvement de l’administration des doses chez 32 patients atteints de colite ulcéreuse (CU) modérée à sévère dans le cadre de son essai clinique de Phase 2a ABX464-101. Les patients seront suivis et les données seront recueillies puis analysées par les investigateurs selon le protocole d’essai. Les premiers résultats sont attendus au courant du mois de septembre 2018.

Hybrigenics : fin du recrutement de l’étude clinique internationale de Phase II de l’inécalcitol dans la LMA

Publié le 19 juillet 2018
Hybrigenics : fin du recrutement de l’étude clinique internationale de Phase II de l’inécalcitol dans la LMA

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé la fin du recrutement de l’étude clinique internationale de Phase II de l’inécalcitol dans la Leucémie Myéloïde Aiguë (LMA).

Ipsen et BioLabs ouvrent un nouveau centre d’innovation aux Etats-Unis

Publié le 19 juillet 2018
Ipsen et BioLabs ouvrent un nouveau centre d'innovation aux Etats-Unis

Le groupe biopharmaceutique Ipsen a annoncé un partenariat avec le réseau de laboratoires BioLabs pour l’ouverture d’un espace de travail partagé dédié aux sciences de la vie, au sein de son nouveau hub mondial situé en Amérique du Nord, à Kendall Square, Cambridge (Massachusetts).

Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 18 juillet 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l'EMA

L’ANSM vient de faire le point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 29 mai au 1 juin 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 8 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

Publié le 18 juillet 2018
Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

La société pharmaceutique suisse Primex Pharmaceuticals vient d’annoncer le renforcement de son équipe dirigeante avec l’arrivée de Tomaso Dameno, qui est nommé responsable des opérations.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions