Edition du 21-04-2018

Education thérapeutique du patient : un guide de la HAS pour l’auto-évaluation annuelle

Publié le mardi 10 avril 2012

Pour aider les coordonnateurs et les équipes concernées à mener chaque année une auto-évaluation de leur programme et à l’améliorer en continu, la Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd’hui un guide méthodologique qui décompose l’auto-évaluation en quatre étapes, un question-réponse ainsi qu’une série de fiches pratiques avec des éléments concrets adaptables et modifiables par les équipes.

Aujourd’hui, près de 2 700 programmes d’éducation thérapeutique (ETP) du patient sont autorisés par les Agences Régionales de Santé (ARS).  La loi HPST a permis de donner un cadre législatif à l’éducation thérapeutique du patient (ETP). Ainsi, elle précise que « l’éducation thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du patient » et qu’ « elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie ».

La loi HPST précise que pour être mis en œuvre, les programmes d’ETP doivent être d’une part conformes à un cahier des charges national et d’autre part autorisés par les Agences Régionales de Santé (ARS). Ils sont proposés au malade par le médecin prescripteur et donnent lieu à l’élaboration d’un programme personnalisé. Après avoir proposé aux ARS une grille pour faciliter l’instruction des demandes d’autorisation des programmes, la HAS met aujourd’hui à la disposition des équipes (médecin, autre professionnel de santé ou représentant d’une association de patients agréée dûment mandaté) un guide destiné à faciliter l’évaluation annuelle de leur programme (auto-évaluation) et à préparer leur future évaluation quadriennale, condition préalable au renouvellement des programmes.

L’auto-évaluation, une démarche qui doit bénéficier aux équipes
L’auto-évaluation repose sur une analyse qualitative et quantitative des pratiques, de l’organisation et la coordination par rapport à un référentiel construit par les équipes elles-mêmes. Elle permet de mettre en évidence les points forts et les points faibles du programme d’ETP. Elle doit leur permettre de prendre des décisions pour ajuster leur programme et améliorer sa qualité en continu.

Un guide destiné à faciliter la réalisation de l’auto-évaluation annuelle
Le guide publié par la HAS a été testé par des équipes de terrain avant sa diffusion et repose sur trois idées phares :

– un engagement des équipes dans une dynamique collective d’amélioration de la qualité,
– une démarche par étape pour mieux comprendre la mise en œuvre du programme tout au long de son déroulement et en améliorer la qualité. Il n’est pas demandé à l’équipe de tout évaluer la première année,
– une liberté d’adaptation de la démarche et des outils permettant à chaque équipe de construire sa propre auto-évaluation en fonction de l’expérience acquise dans le déroulement du programme et dans l’évaluation. L’équipe choisit parmi les exemples d’objets d’évaluation et de questions proposés ceux qu’elle considère importants pour la qualité de l’ETP ou ceux qui reflètent le mieux ses préoccupations ou celles des patients et de leurs représentants.

Le guide comporte un question-réponse, des fiches pratiques ainsi qu’un chapitre consacré à la conduite de l’auto-évaluation en quatre étapes :

– choix des objets d’évaluation,
– recueil de données,
– identification des forces, des faiblesses, des difficultés de mise en œuvre du programme et hiérarchisation des propositions d’améliorations,
– et enfin mise en œuvre des actions d’amélioration.

Retrouvez le guide sur le site de la HAS

Source : HAS








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions