Edition du 25-01-2021

Education thérapeutique du patient : un guide de la HAS pour l’auto-évaluation annuelle

Publié le mardi 10 avril 2012

Pour aider les coordonnateurs et les équipes concernées à mener chaque année une auto-évaluation de leur programme et à l’améliorer en continu, la Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd’hui un guide méthodologique qui décompose l’auto-évaluation en quatre étapes, un question-réponse ainsi qu’une série de fiches pratiques avec des éléments concrets adaptables et modifiables par les équipes.

Aujourd’hui, près de 2 700 programmes d’éducation thérapeutique (ETP) du patient sont autorisés par les Agences Régionales de Santé (ARS).  La loi HPST a permis de donner un cadre législatif à l’éducation thérapeutique du patient (ETP). Ainsi, elle précise que « l’éducation thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du patient » et qu’ « elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie ».

La loi HPST précise que pour être mis en œuvre, les programmes d’ETP doivent être d’une part conformes à un cahier des charges national et d’autre part autorisés par les Agences Régionales de Santé (ARS). Ils sont proposés au malade par le médecin prescripteur et donnent lieu à l’élaboration d’un programme personnalisé. Après avoir proposé aux ARS une grille pour faciliter l’instruction des demandes d’autorisation des programmes, la HAS met aujourd’hui à la disposition des équipes (médecin, autre professionnel de santé ou représentant d’une association de patients agréée dûment mandaté) un guide destiné à faciliter l’évaluation annuelle de leur programme (auto-évaluation) et à préparer leur future évaluation quadriennale, condition préalable au renouvellement des programmes.

L’auto-évaluation, une démarche qui doit bénéficier aux équipes
L’auto-évaluation repose sur une analyse qualitative et quantitative des pratiques, de l’organisation et la coordination par rapport à un référentiel construit par les équipes elles-mêmes. Elle permet de mettre en évidence les points forts et les points faibles du programme d’ETP. Elle doit leur permettre de prendre des décisions pour ajuster leur programme et améliorer sa qualité en continu.

Un guide destiné à faciliter la réalisation de l’auto-évaluation annuelle
Le guide publié par la HAS a été testé par des équipes de terrain avant sa diffusion et repose sur trois idées phares :

– un engagement des équipes dans une dynamique collective d’amélioration de la qualité,
– une démarche par étape pour mieux comprendre la mise en œuvre du programme tout au long de son déroulement et en améliorer la qualité. Il n’est pas demandé à l’équipe de tout évaluer la première année,
– une liberté d’adaptation de la démarche et des outils permettant à chaque équipe de construire sa propre auto-évaluation en fonction de l’expérience acquise dans le déroulement du programme et dans l’évaluation. L’équipe choisit parmi les exemples d’objets d’évaluation et de questions proposés ceux qu’elle considère importants pour la qualité de l’ETP ou ceux qui reflètent le mieux ses préoccupations ou celles des patients et de leurs représentants.

Le guide comporte un question-réponse, des fiches pratiques ainsi qu’un chapitre consacré à la conduite de l’auto-évaluation en quatre étapes :

– choix des objets d’évaluation,
– recueil de données,
– identification des forces, des faiblesses, des difficultés de mise en œuvre du programme et hiérarchisation des propositions d’améliorations,
– et enfin mise en œuvre des actions d’amélioration.

Retrouvez le guide sur le site de la HAS

Source : HAS








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents