Edition du 17-08-2022

Effimune: publication de deux articles scientifiques sur son principal candidat médicament

Publié le lundi 21 mai 2012

Effimune, une société de biotechnologie située à Nantes, a publié dans les numéros d’avril et juin de la revue médicale internationale « American Journal of Transplantation » deux articles sur FR104, son candidat médicament le plus avancé. Ces articles portent sur le mécanisme d’action, la sécurité immunologique et l’efficacité de cette molécule immunomodulatrice destinée à contrôler les réponses immunes chez l’homme avec une efficacité supérieure aux traitements existants.

«Nous sommes très satisfaits par la publication de ces deux articles dans une revue médicale internationale aussi prestigieuse. Nos résultats constituent une étape importante qui permettra le lancement d’une étude clinique de phase I de notre principal candidat médicament dans les mois qui viennent » souligne Maryvonne Hiance, Présidente d’Effimune.

Les résultats d’Effimune démontrent que FR104, de par sa structure monovalente unique, constitue le premier candidat médicament capable d’antagoniser les signaux d’activation du lymphocyte T passant par la voie CD28 tout en favorisant les voies de régulation passant par CTLA-4. Ce double effet entraîne un contrôle des réponses immunes pathologiques puissant et durable. Ces publications vont être complétées par sept communications orales aux Congrès Américain de Transplantation (Boston, Etats-Unis, du 2 au 6 juin 2012) et au Congrès International de Transplantation (Berlin, Allemagne, du 15 au 19 juillet 2012) portant sur le mode d’action et le succès des essais précliniques réalisés avec FR104 en transplantation rénale. Les résultats présentés seront les premiers à démontrer que FR104 bloque le rejet de greffe rénale en synergie avec un traitement immunosuppresseur non toxique. Les travaux d’Effimune sur FR104 ouvrent une nouvelle voie dans le traitement des maladies autoimmunes et dans la prise en charge des patients transplantés, en favorisant le développement d’une tolérance immunologique.

Située à Nantes (France), Effimune est une société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement de médicaments régulateurs du système immunitaire en autoimmunité et en transplantation. Membre du pôle de compétitivité Atlanpole Biothérapies, la société a été créée en décembre 2007 en essaimage de l’Institut de Transplantation-Urologie-Néphrologie (ITUN, principal centre européen de greffe de rein et de rein/pancréas). Les premiers anticorps monoclonaux thérapeutiques développés par Effimune (FR104, MD707 et MP196) sont basés sur une nouvelle approche visant à rétablir la régulation du système immunitaire. Effimune focalise ses efforts sur le développement de médicaments dans les domaines des maladies autoimmunes et de la transplantation.

Source : Effimune

 

 

 








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents