Edition du 07-03-2021

Erytech confirme l’orientation stratégique d’eryaspase dans les tumeurs solides

Publié le mardi 26 juin 2018

Erytech confirme l'orientation stratégique d'eryaspase dans les tumeurs solidesErytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé lundi 25 juin le recentrage de ses activités de développement avec son produit candidat eryaspase pour le traitement potentiel de certaines indications choisies de tumeurs solides. 

La société annonce également qu’elle prévoit d’interrompre son programme de développement dans la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL), y compris le retrait de la demande d’AMM qui avait été redéposée pour eryaspase dans le traitement de la LAL en rechute ou réfractaire.

En 2017, Erytech a annoncé les résultats favorables de son étude clinique de Phase 2b dans le traitement de seconde ligne du cancer du pancréas métastatique en combinaison avec la chimiothérapie, ainsi que son intention de lancer une étude clinique pivot de Phase 3 dans cette indication.  Le lancement de cette étude de Phase 3 est en cours et le recrutement de patients pour cette étude devrait commencer avant la fin du T3 2018. Erytech confirme aujourd’hui son projet de sponsoriser dès cette année une étude de preuve de concept de Phase 2 d’environ 120 patients dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas, avec le début du recrutement de patients attendu dans le premier semestre 2019.

En 2018, à la suite des résultats favorables dans le traitement de seconde ligne du cancer du pancréas métastatique, Erytech a également évalué l’opportunité de nouveaux développements potentiels dans d’autres indications de tumeurs solides et a choisi le cancer du sein triple négatif métastatique (CSTN) comme prochain domaine de développement pour eryaspase. Erytech prépare actuellement une étude de preuve de concept de Phase 2 dans cette indication et prévoit de recruter la première patiente dans cette étude au cours du dernier trimestre de 2018. Erytech évalue en outre l’opportunité de nouveaux développements dans d’autres formes ou stades de cancer du pancréas et dans d’autres indications de tumeurs solides où les besoins médicaux non satisfaits sont importants.

Afin de répondre à la demande en eryaspase pour ces nouvelles études cliniques, et pour permettre d’assurer l’approvisionnement en eryaspase pour les premières phases de commercialisation en cas d’approbation,  la Société est en train de construire un nouveau site de production à grande échelle à Princeton (New-Jersey) aux États-Unis, et d’accroître ses capacités de production sur son site de Lyon, en France. Erytech prévoit que ces deux extensions de capacité devraient être opérationnelles pour la production de lots cliniques au 1er trimestre 2019.

Malgré les résultats de sécurité et d’efficacité favorables observés dans les différentes études cliniques avec eryaspase dans la LAL, Erytech estime désormais, en se fondant sur les retours récents des instances réglementaires en Europe et aux États-Unis, que des investissements supplémentaires significatifs seraient nécessaires pour rechercher un enregistrement du produit dans cette pathologie. Etant donné un paysage en rapide mutation et un contexte de plus en plus concurrentiel avec de nouvelles options thérapeutiques récemment approuvées dans la LAL, des exigences réglementaires supplémentaires, et le constat par Erytech d’un potentiel commercial de plus en plus limité pour eryaspase dans la LAL, Erytech a décidé d’interrompre ses activités de développement clinique dans la LAL et de retirer sa demande d’AMM pour l’Europe dans cette indication. Les ressources ainsi libérées du fait de cette décision stratégique seront affectées à des pathologies au besoin médical largement insatisfait et à des opportunités de marché qu’Erytech juge considérablement plus importantes dans le traitement potentiel des tumeurs solides.

Les activités de développement préclinique d’Erytech ne seront pas affectées par ce recentrage stratégique, le prochain produit candidat, erymethionase, et la recherche sur ERYMMUNE (immunothérapie) ciblant également des indications de tumeurs solides. Erytech a l’intention de démarrer le lancement d’un essai de Phase 1 avec erymethionase d’ici la fin de cette année, et le recrutement de patients devrait débuter au cours du premier semestre de 2019.

Source et visuel: Erytech








MyPharma Editions

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 5 mars 2021
Genfit : Jean-François Tiné rejoint le Conseil d’Administration

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé la cooptation de Jean-François Tiné en qualité d’administrateur indépendant.

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents