Edition du 17-08-2019

Erytech : recrutement de la 1ère patiente dans son étude de phase 2 avec eryaspase dans le cancer du sein triple négatif

Publié le jeudi 27 juin 2019

Erytech : recrutement de la 1ère patiente dans son étude de phase 2 avec eryaspase dans le cancer du sein triple négatifErytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, vient d’annoncer le recrutement de la première patiente dans son étude clinique de phase 2, nommée TRYbeCA2, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare dans le traitement en première ligne du cancer du sein triple négatif (CSTN).

Suite aux résultats positifs de l’étude de phase 2 avec eryaspase dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas, ERYTECH a sélectionné le cancer du sein triple négatif comme prochaine indication afin élargir l’utilisation potentielle d’eryaspase à d’autres tumeurs solides. Le CSTN est une forme agressive et métaboliquement active de cancer du sein, associée à un taux élevé de métastases symptomatiques. Le design d’une étude clinique de phase 2/3 dans le traitement en première ligne du CSTN, appelée TRYbeCA2, a été défini et la phase 2 a été lancée en Espagne, en Belgique, en Hongrie et au Royaume-Uni. L’étude évalue eryaspase en association avec la chimiothérapie gemcitabine/carboplatine, comparé à la chimiothérapie seule. L’objectif de la phase 2 est de recruter environ 64 patientes atteintes d’un CSTN métastatique non traité. Le critère d’évaluation principal est le taux de réponse objectif.

« La plupart des femmes atteintes d’un cancer du sein triple négatif ont à ce jour très peu d’options thérapeutiques, » déclare Iman El Hariry, MD, PhD, Directrice Médicale d’ERYTECH. « Forts des recherches précliniques cumulées sur le ciblage des voies métaboliques dans le cancer du sein triple négatif, nous pensons que l’association d’eryaspase à la chimiothérapie pourrait offrir une solution thérapeutique potentielle à ces patientes. L’étude renforce notre stratégie de développement de médicaments qui pourraient bénéficier aux patients souffrant de maladies particulièrement difficiles à traiter. »

« Je suis très satisfait qu’eryaspase, une approche innovante et prometteuse, soit évaluée dans cette étude de phase 2/3 chez des patientes atteintes du cancer du sein triple négatif qui pourrait apporter une nouvelle approche thérapeutique pour répondre à ce besoin médical hautement insatisfait, » commente le professeur Awada, Chef du département de médecine oncologique à l’Institut Jules Bordet à Bruxelles, en Belgique.

Source : Erytech








MyPharma Editions

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Publié le 7 août 2019
Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pathologies de l’oreille interne, a annoncé que John Furey, dernièrement directeur des opérations chez Spark Therapeutics, l’un des principaux développeurs mondiaux de thérapies géniques, rejoindra le conseil d’administration en tant que membre indépendant du conseil.

Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Publié le 6 août 2019
Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux adolescents de 12 à 17 ans présentant une forme modérée à sévère de dermatite atopique candidats à une thérapie systémique.

Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Publié le 6 août 2019
Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) lui a accordé l’autorisation de procéder à une « Investigational New Drug » (IND) aux États-Unis dans le cadre de son étude ASTONISH (Phase IIb) visant à étudier la sécurité, la tolérance et l’efficacité de nangibotide (LR12), son candidat médicament pour le choc septique.

Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseil

Publié le 6 août 2019
Imcyse : Thomas Taapken nommé au poste de directeur exécutif et président du conseil

Imcyse, société belge qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et prévenir des maladies chroniques sévères, vient d’annoncer la nomination de Thomas Taapken, un expert de l’industrie des biotechnologies, en tant que directeur exécutif et président du conseil d’administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents