Edition du 16-05-2021

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Fibromyalgie: Pierre Fabre Médicament obtient une AMM en Australie pour le milnacipran

Publié le lundi 21 novembre 2011

La Therapeutic Goods Administration (TGA), agence australienne de réglementation des médicaments, a accordé au milnacipran (JONCIA®) de Pierre Fabre Médicament une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) dans le traitement de la fibromyalgie. « Après celle obtenue aux Etats-Unis, cette AMM australienne confirme le potentiel de développement international du milnacipran », souligne le laboratoire pharmaceutique français.

Découvert par Pierre Fabre Médicament, le milnacipran a été développé dans cette indication en collaboration avec Cypress Bioscience (racheté par Royalty Pharma) et Forest Laboratories. Le milnacipran est un inhibiteur mixte de la recapture de la noradrénaline et de la sérotonine. Pierre Fabre Médicament en a licencié les droits pour l’Amérique du Nord dans l’indication fibromyalgie à Cypress Bioscience (Royalty Pharma) et Forest Laboratories qui le commercialisent depuis 2009 sous le nom de Savella® (autorisation accordée par la FDA en janvier 2009).

La décision de la TGA fait de Pierre Fabre Médicament le premier laboratoire pharmaceutique à proposer en Australie un médicament dans le traitement de la fibromyalgie, pathologie dont souffre 2 à 4 % de la population locale.

« L’approbation du milnacipran par la TGA est un double encouragement pour Pierre Fabre Médicament : il souligne l’expertise de notre recherche dans les maladies du système nerveux central et il confirme notre potentiel de développement à l’international » a déclaré Frédéric Duchesne, Président de Pierre Fabre Médicament, ajoutant que « le milnacipran a vocation à être commercialisé en Australie sous la forme d’un partenariat stratégique ».

L’approbation de JONCIA® par la TGA s’appuie sur un dossier présentant une sélection de trois études cliniques pivotales de phase III d’une durée chacune de trois mois réalisées aux Etats-Unis et en Europe. Dans ces études, impliquant plus de 3000 patients atteints de fibromyalgie, le milnacipran, administré à la posologie de 100 mg et de 200 mg, a démontré une réduction de la douleur cliniquement significative ainsi qu’une amélioration globale des symptômes lors de l’auto-évaluation (par les patients eux-mêmes). Le développement clinique du milnacipran dans la fibromyalgie s’appuie sur l’évaluation du nombre de patients « répondeurs », c’est-à-dire présentant une amélioration cliniquement significative et concomitante sur ces deux critères d’évaluation. Par ailleurs, ces études ont mis en évidence une amélioration significative de la fatigue et du sommeil.

Des études de phase III de long terme ont confirmé le maintien de l’effet du milnacipran au delà de 6 mois de traitement.  Par ailleurs, le milnacipran a été généralement bien toléré, la majorité des effets indésirables étant de sévérité faible à modérée. Le rapport bénéfice/risque de JONCIA® est jugé comme positif par la TGA.

La fibromyalgie concerne 2 % à 3 % de la population, dont une majorité de femmes (80 %). Identifiée par l’OMS en 1992, elle se présente comme un syndrome associant principalement douleurs invalidantes, fatigue chronique et troubles du sommeil. De nombreux spécialistes dont les rhumatologues, les spécialistes de la douleur et les psychiatres continuent de travailler sur la pathologie pour en préciser l’origine, les mécanismes et le traitement. Une approche multidimensionnelle et multidisciplinaire de la maladie est actuellement recommandée associant un traitement médicamenteux, une rééducation physique, l’éducation thérapeutique du patient et si nécessaire une prise en charge psychothérapeutique.

Source :  Pierre Fabre








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents