Edition du 09-05-2021

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Galderma se lance sur le marché de l’automédication

Publié le jeudi 11 mars 2010

Fort de ses résultats en nette croissance depuis trois ans, le laboratoire pharmaceutique spécialisé en dermatologie fait son entrée sur le marché de l’automédication avec Curanail® 5%, un traitement contre les mycoses des ongles (onychomycose). Galderma, qui souhaite devenir l’acteur de référence de l’automédication en dermatologie, annonce que ce premier lancement en OTC sera suivi par d’autres dès 2010.

Troisième laboratoire dermatologique en France, Galderma entre en 2010 sur le marché de l’automédication, avec un premier produit à prescription médicale facultative, Curanail® 5%. Ce vernis médicamenteux est destiné à traiter les formes modérées d’onychomycose touchant au maximum 2 ongles. L’onychomycose, maladie des ongles la plus fréquente, touche 6 à 9% des Français chaque année. Provoquée par un champignon microscopique, cette infection se produit essentiellement au niveau des orteils, et elle peut aboutir à la destruction de l’ongle si elle n’est pas traitée à temps. Ce traitement est issu d’un médicament sur prescription commercialisé par Galderma, Locéryl®, un  troduit leader pour le traitement de l’onychomycose.

Devenir l’acteur de référence de l’automédication en dermatologie
Avec ce premier lancement en OTC, qui sera suivi par d’autres dès 2010, Galderma montre sa volonté de développer une offre de traitements à forte caution médicale en pharmacie, tout en réaffirmant ses deux autres axes stratégiques : consolider sa place de leader mondial dans les produits éthiques en dermatologie et offrir des solutions correctrices et esthétiques de haute qualité.

« Nous souhaitons apporter une réponse cohérente et efficace à un grand nombre de besoins médicaux non satisfaits en dermatologie »
, explique Cyrille Schroeder, Directeur Général France et Maghreb de Galderma International. « De nombreux patients ne consultent pas leur médecin pour des affections dermatologiques qu’ils estiment bénignes. Ils souhaitent disposer d’un accès facilité aux traitements chez leur pharmacien. Galderma veut mettre à la disposition du plus grand nombre sa forte expertise, tant thérapeutique que galénique, en complément de son offre destinée aux dermatologues », ajoute-t-il.

Un contexte favorable au développement de l’OTC en dermatologie
Le marché de l’OTC en dermatologie est encore peu développé : il représente 127 millions d’euros pour un marché total de 573 millions d’euros (chiffres de l’année 2009). Toutefois plusieurs signaux montrent que ce marché devrait prendre de l’importance dans les prochaines années. Ainsi la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » du 21 juillet 2009 accorde un rôle accru aux pharmaciens, « qui contribuent aux soins de premier recours » et « participent à la coopération entre professionnels de santé ». De plus, un nombre croissant de patients ne souhaitent plus passer par le parcours de soin classique, et recherchent une solution thérapeutique efficace en pharmacie.

Source : Galderma








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents