Edition du 18-11-2017

Gene Signal : résultats positifs pour Aganirsen en usage topique sur des modèles de maladies rétiniennes

Publié le mardi 6 mars 2012

Gene Signal, société labellisée Genopole® spécialisée dans le développement de traitements innovants pour les pathologies liées à la régulation de l’angiogenèse, annonce la publication de résultats démontrant l’efficacité en administration topique (gouttes oculaires) d’Aganirsen (GS-101) sur deux modèles de maladies rétiniennes néovasculaires, la DMLA et la rétinopathie ischémique.

« La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et les rétinopathies ischémiques sont les causes majeures de cécité associée à la néovascularisation (développement de nouveaux vaisseaux sanguins) » explique le Dr Sylvian Chemtob (Université de Montréal, Canada), un des auteurs de la publication. En utilisant plusieurs modèles pathologiques représentatifs de ces maladies chez le singe, le rat et la souris, l’équipe de Gene Signal et ses collaborateurs ont montré que le traitement topique avec GS-101 (Aganirsen) est au moins aussi efficace que les traitements invasifs (par injection intraoculaire) actuellement pratiqués (Lucentis, Avastin) (Publication : IOVS, February 9, 2012, doi:10.1167/iovs.11-9064).

« Cette avancée technologique et thérapeutique est une première mondiale, et si elle se confirme en clinique, elle ouvre une voie nouvelle pour le traitement des maladies rétiniennes et le confort des malades » précise Salman Al-Mahmood, directeur scientifique de Gene Signal. Pour Gene Signal, elle marque le franchissement d’une étape décisive dans le développement de son produit phare pour le traitement des maladies de la chambre postérieure de l’oeil (maladies rétiniennes, DMLA, rétinopathie diabétique, etc.).

Aganirsen (GS-101) est un oligonucléotide antisens pour lequel Gene Signal devrait achever en 2012 un essai de phase III, actuellement en cours pour une autre maladie oculaire, la néovascularisation progressive de la cornée (indication cornéenne). Il a déjà montré un très bon profil de tolérance chez l’homme lors des phases cliniques I et II. « L’efficacité de GS-101 (Aganirsen) sans aucune toxicité chez l’homme, si elle est confirmée par les essais cliniques, laisse présager qu’il sera le premier agent thérapeutique à usage topique pour les maladies liées à l’angiogenèse pathologique » souligne Eric Viaud, CEO de Gene Signal.

Source : Gene Signal








MyPharma Editions

Pierre Fabre et Microsoft lancent le 1er « IA Santé Challenge » en France

Publié le 17 novembre 2017
Pierre Fabre et Microsoft lancent le 1er « IA Santé Challenge » en France

A l’occasion de la 28ème édition du Festival de la Communication Santé à Deauville les 24 et 25 novembre prochains, les Laboratoires Pierre Fabre et Microsoft organisent le 1er challenge français sur l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé.

Imcyse poursuit le recrutement de patients dans son étude de phase 1b dans le diabète de type 1

Publié le 17 novembre 2017
Imcyse poursuit le recrutement de patients dans son étude de phase 1b dans le diabète de type 1

Imcyse, société belge spécialisée dans les maladies chroniques sévères, a annoncé avoir démarré en septembre le recrutement de patients dans son étude de phase 1b dans le diabète insulinodépendant de type 1. L’étude recrute actuellement des patients dans 15 sites cliniques de quatre pays européens (Belgique, Danemark, Allemagne et Royaume-Uni). Des patients devraient également être recrutés en France prochainement.

Novartis lance « Professeur Fizzgobble », une application mobile pour expliquer la SEP aux enfants

Publié le 16 novembre 2017
Novartis lance « Professeur Fizzgobble », une application mobile pour expliquer la SEP aux enfants

Novartis vient de lancer la première application mobile conçue pour les enfants, âgés de 6 à 12 ans, dont l’un des parents est atteint de sclérose en plaques (SEP). « Professeur Fizzgobble » a été développée en partenariat avec le Professeur David Laplaud (CHU de Nantes) et des membres de son équipe médicale du CHU de Nantes (deux cliniciennes, une infirmière et une psychologue).

Takeda : avis favorable du CHMP sur l’Adcetris® pour le lymphome cutané à cellules T CD30+

Publié le 16 novembre 2017
Takeda : avis favorable du CHMP sur l'Adcetris® pour le lymphome cutané à cellules T CD30+

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le prolongement de l’autorisation de mise sur le marché de l’Adcetris® (brentuximab vedotin) et recommandé son approbation pour le traitement des patients adultes atteints d’un lymphome cutané à cellules T CD30+ (LCCT) après au moins un traitement systémique.

TiGenix : approbation d’un nom commercial en Europe pour son produit candidat Cx601

Publié le 16 novembre 2017
TiGenix : approbation d'un nom commercial en Europe pour son produit candidat Cx601

TiGenix, société biopharmaceutique belge, a annoncé que le Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) de l’Agence Européenne des Médicaments (European Medicines Agency, EMA) a approuvé le nom commercial proposé par la société, Alofisel, pour son produit en phase de recherche, le Cx601, destiné au traitement des fistules périanales complexes chez les patients souffrant de la maladie de Crohn.

Oncodesign obtient des résultats positifs permettant d’avancer le programme ALK1 en phase d’optimisation

Publié le 16 novembre 2017
Oncodesign obtient des résultats positifs permettant d’avancer le programme ALK1 en phase d’optimisation

Oncodesign, le groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé avoir obtenu des résultats positifs permettant d’avancer le programme pour la découverte d’inhibiteurs de la kinase ALK1 en phase d’optimisation (« Lead Optimisation »).

Quantum Genomics : recrutement aux Etats-Unis des 1ers patients de l’étude NEW-HOPE

Publié le 15 novembre 2017
Quantum Genomics : recrutement aux Etats-Unis des 1ers patients de l'étude NEW-HOPE

Quantum Genomics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour le traitement de l’hypertension et de l’insuffisance cardiaque, a annoncé aujourd’hui le recrutement aux États-Unis des premiers patients de son étude NEW-HOPE avec le candidat-médicament QGC001 pour le traitement de l’hypertension artérielle.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions