Edition du 17-01-2022

GeNeuro : données positives de Phase 2a avec GNbAC1 dans le diabète de type 1

Publié le mercredi 26 septembre 2018

GeNeuro : données positives de Phase 2a avec GNbAC1 dans le diabète de type 1GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, a annoncé que son étude de Phase 2a avec GNbAC1 dans le diabète de type 1 (DT1) a rempli le critère d’évaluation principal de sécurité dans cette nouvelle population de patients.

GNbAC1 est un anticorps monoclonal qui neutralise une protéine d’enveloppe pathogène, pHERV-W Env, qui a été détectée post mortem dans le pancréas d’environ deux tiers des patients atteints d’un DT1.

Aucun événement indésirable grave n’a été signalé dans le bras de traitement, et le nombre d’événements indésirables était plus faible avec GNbAC1 qu’avec le placebo. Aucun paramètre pharmacodynamique n’a mis en évidence un effet négatif lié à l’administration de GNbAC1, quel que soit l’ancienneté de la maladie, le traitement concomitant ou le mode d’administration de l’insuline. Aucun signe d’induction d’une immunogénicité n’a été observé, et aucun anticorps dirigé contre le médicament n’a été détecté pendant l’étude. Ceci confirme la très bonne tolérance de GNbAC1 associé aux traitements standards dans cette nouvelle population de patients. L’absence de tout signal de sécurité à ce jour ouvre la voie à des études dans des populations plus larges de patients diabétiques, incluant potentiellement des patients pédiatriques, qui représentent 80% des nouveaux cas diagnostiqués et pour qui des traitements de fond font gravement défaut.

Tous les marqueurs pharmacodynamiques sont restés stables au cours du temps, sans distinction entre les groupes dans cette petite population de patients adultes avec un diabète bien contrôlé, caractérisé par des taux de peptide C résiduels élevés, des taux de HbAc1 modérés, et une consommation d’insuline faible. Quelques signaux encourageants ont été observés, tels qu’une réduction de 32% du nombre total d’événements hypoglycémiques dans le groupe traité comparé au placebo (p<0,0001). On note aussi une réduction de 21% des anticorps anti-insuline dans le groupe traité, contre une augmentation de 23% dans le groupe placébo (p<0,01). Mais étant donné la faible fréquence de ces événements dans une population au diabète bien contrôlé, et la petite taille de la cohorte de Phase IIa, les signaux positifs doivent être confirmés en étudiant des populations plus importantes avec un âge d’apparition du diabète plus récent.

« La réalisation de l’objectif principal de sécurité de cette étude de Phase 2a avec GNbAC1 chez des patients atteints d’un diabète de type 1 confirme le bien-fondé de notre approche ciblant pHERV-W Env en association avec des médicaments concomitants dans un nouveau cadre thérapeutique » déclare le Dr. François Curtin, Directeur Général Adjoint de GeNeuro. « Nous innovons dans le domaine de la biologie avec cette étude menée avec un médicament ciblant pHERV-W Env dans le diabète de type 1. Ces résultats ouvrent la voie pour étudier ce traitement de fond potentiel dans une population plus importante, incluant notamment des patients pédiatriques. »

GNbAC1 est un anticorps monoclonal qui neutralise une protéine d’enveloppe rétrovirale codée par un membre pathogène de la famille des rétrovirus endogènes humains HERV-W (pHERV-W Env). Cette protéine a été détectée post mortem dans le pancréas d’environ deux tiers des patients atteints d’un DT1. Sa toxicité sur le pancréas a été validée dans des modèles précliniques, et elle pourrait jouer un rôle clé dans l’apparition et le développement de cette maladie. La neutralisation de la toxicité induite par pHERV-W Env dans le pancréas pourrait constituer un traitement de fond spécifique et sans danger pour les patients atteints d’un DT1.

L’étude de Phase IIa randomisée contre placebo RAINBOW évalue GNbAC1 chez 64 patients adultes avec un diagnostic de DT1 datant de 4 ans ou moins, dans 12 centres en Australie. Le critère d’évaluation principal de l’étude est la sécurité de l’administration de GNbAC1 en association avec les traitements pour le DT1. Les critères d’évaluation secondaires mesurent des biomarqueurs du DT1, tels que HbA1c, la production d’insuline basée sur les taux de peptide C, la consommation d’insuline, la glycémie et la production d’auto-anticorps liés au diabète. Les résultats détaillés à 6 mois seront présentés lors du 3ème World Congress on Clinical Trials in Diabetes (WCTD2018) qui se tiendra du 3 au 4 décembre 2018 à Vienne, en Autriche. Les résultats à 12 mois seront disponibles au 1er trimestre 2019, et GeNeuro commencera à planifier des études cliniques complémentaires sur le DT1.

Source : GeNeuro








MyPharma Editions

OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

Publié le 17 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

OSE Immunotherapeutics a annoncé le départ d’Alexis Peyroles en tant que Directeur général de la société. Dominique Costantini, actuellement Présidente du Conseil d’administration d’OSE Immunotherapeutics et Directrice générale de 2012 à 2018, a été nommée Directrice générale intérimaire, avec effet immédiat. La recherche d’un nouveau Directeur général a démarré avec l’aide d’un cabinet de recrutement international de premier plan.

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Takeda en passe d’acquérir Adaptate Biotherapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Takeda en passe d'acquérir Adaptate Biotherapeutics

Takeda a annoncé l’exercice de son option d’acquisition d’Adaptate Biotherapeutics, une société britannique orientée sur le développement de thérapies à base d’anticorps pour la modulation des cellules T delta 1 (Vδ1) gamma delta (γδ) variables. Grâce à cette acquisition, Takeda obtiendra la plateforme d’engageurs de cellules T γδ à base d’anticorps d’Adaptate, notamment les programmes précliniques de candidats et de découverte en cours de développement.

NovAliX acquiert le site Sanofi de Strasbourg et crée le Campus de Recherche Guy Ourisson

Publié le 10 janvier 2022
NovAliX acquiert le site Sanofi de Strasbourg et crée le Campus de Recherche Guy Ourisson

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche préclinique, vient d’annoncer la première étape d’un projet de développement qui lui permettra d’offrir à ses clients un portefeuille enrichi de capacités nouvelles en biologie et en pharmacologie dans un environnement de grande qualité.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents