Edition du 23-01-2020

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le mardi 18 septembre 2018

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEPServier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

 » Servier a pris la décision de renoncer à cette option pour des raisons d’orientations stratégiques de R&D et de priorités de développement à l’international. Servier continuera à apporter son soutien à GeNeuro en tant qu’actionnaire », indique le laboratoire dans un communiqué.

En mars 2018, GeNeuro et Servier publiaient des données prometteuses à 12 mois de l’étude clinique de phase IIb CHANGE-MS. Celles-ci ont montré un impact positif et cohérent sur des marqueurs clés de la neuroprotection liés à la progression de la SEP. Ces résultats positifs chez les patients atteints de SEP rémittente récurrente encouragent le développement du GNbAC1 dans toutes les formes de SEP : potentiellement en monothérapie pour les patients atteints de formes progressives, et en association avec des médicaments existants pour les formes récurrentes. GeNeuro, qui avait conservé les droits pour les États-Unis, était déjà en discussion pour un partenariat de développement dans ce pays. Ayant repris les droits à l’échelle mondiale, GeNeuro étendra ces discussions à de nouvelles zones géographiques et de nouvelles combinaisons de traitement.

Jesús Martin-Garcia, directeur général de GeNeuro, commente : « Nous comprenons qu’il s’agit d’une décision stratégique pour Servier et nous respectons ce choix. À ce stade de notre développement, cela nous ouvre de nouvelles opportunités. Suite aux résultats prometteurs obtenus sur des mesures clés liées à la progression de la SEP, nous allons continuer à mettre en place de nouveaux partenariats afin d’apporter les bénéfices du GNbAC1 aux patients. Nous regrettons de perdre Servier, un partenaire expert du développement clinique, centré sur la science et les besoins des patients. Cela a été pour nous un privilège d’avoir parcouru ce chemin avec l’équipe Servier durant ces quatre dernières années ».

Emmanuel Canet, Vice-Président Exécutif de la Recherche et Développement du groupe Servier, déclare : « Pour des raisons d’orientations stratégiques de R&D, Servier a pris la décision difficile de renoncer à son option de licence du produit de GeNeuro dans la SEP. Nous sommes ravis de notre collaboration harmonieuse avec GeNeuro et fiers d’avoir contribué au développement d’une nouvelle approche thérapeutique ciblant la progression de la maladie, principal besoin médical à combler dans la SEP. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers les patients qui ont pris part à ce développement. GeNeuro possède une solide expertise en matière de leadership et de développement. Nous sommes convaincus du potentiel de cette approche et continuerons à offrir notre soutien à GeNeuro, en tant qu’actionnaire. »

L’étude d’extension ANGEL-MS, financée par Servier, sera écourtée. Son arrêt n’aura pas d’impact financier pour GeNeuro.

GeNeuro poursuit également son étude clinique de phase IIa avec le GNbAC1 chez 60 adultes atteints du diabète de type I récemment diagnostiqué. Les premiers résultats à 6 mois de cette étude de 12 mois sont attendus d’ici la fin septembre 2018.

Source : GeNeuro  / Servier








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents