Edition du 24-09-2019

Accueil » Industrie » Produits

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le mardi 18 septembre 2018

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaireActelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

Ayant fait l’objet d’une présentation orale de dernière minute à l’occasion de la réunion de la Société respiratoire européenne en France, PORTICO (PORtopulmonary hypertension Treatment wIthmaCitentan ─ a randOmized clinical trial – traitement de l’hypertension porto-pulmonaire avec macitentan ─ un essai clinique randomisé) a montré que l’innocuité du macitentan en cas d’HPP concordait avec celle observée lors de précédents essais cliniques.

L’HPP est une sous-catégorie de l’hypertension artérielle pulmonaire (HAP), associée à l’hypertension portale (augmentation de la pression sanguine dans la veine portale)1 souvent due à une cirrhose2. L’HPP est de plus en plus reconnue et les faits suggèrent qu’il s’agit de la quatrième forme la plus courante d’HAP3. Dans de nombreux cas, les patients atteints d’HPP ne sont diagnostiqués que lors d’un examen en vue d’une greffe du foie ; cependant, l’HAP grave est une contre-indication à une greffe du foie du fait d’un pronostic postopératoire défavorable4.

« Les conclusions de PORTICO sont pertinentes car, si les patients atteints d’HPP peuvent être traités pour réussir à abaisser la pression et la résistance vasculaires pulmonaires, davantage de patients pourraient être éligibles à une greffe du foie car ils auront potentiellement un meilleur pronostic pour cette intervention chirurgicale », a déclaré le chercheur principal, Olivier Sitbon, DM, PhD, professeur de médecine respiratoire à l’Université Paris-Sud. « Le fait que le profil d’innocuité hépatique du macitentan chez les patients atteints d’HPP soit conforme avec celui observé lors des précédents essais est particulièrement rassurant, car les patients souffrant d’HPP sont généralement exclus des essais cliniques pour l’HAP pour des raisons de sécurité. »

Les données étayant l’utilisation de thérapies HAP en cas d’HPP sont extrêmement limitées et proviennent essentiellement d’études ouvertes monocentriques5-7. À ce jour, aucun des traitements homologués pour l’HAP n’a montré une capacité à améliorer l’hémodynamique cardio-pulmonaire en cas d’HPP dans un essai clinique contrôlé randomisé.

Dans l’essai PORTICO8, les patients ont été randomisés pour recevoir 10 mg de macitentan (n=43) ou un placebo (n=42) une fois par jour. Après 12 semaines de traitement, le macitentan a permis d’améliorer significativement la RVP (critère d’évaluation principal satisfait, 35 % de réduction par rapport au placebo, p<0,0001), la pression artérielle pulmonaire moyenne (PAPm ; le macitentan a permis de réduire la PAPm de 5,99 mm Hg par rapport au placebo, p<0,0001) et l’index cardiaque (le macitentan a permis d’augmenter l’index cardiaque de 0,52 l/min/m2 par rapport au placebo, p=0,0009)9.

Il n’y a pas eu de différence significative entre les groupes sous macitentan et sous placebo pour la distance franchie à l’épreuve de marche de six minutes ou la classe fonctionnelle (CF) de l’OMS. Les effets indésirables les plus courants (macitentan comparativement au placebo) ont été l’œdème périphérique (25,6 contre 11,9 %) et les maux de tête (16,3 contre 16,7 %)9.

OPSUMIT est un antagoniste des récepteurs de l’endothéline actif par voie orale, actuellement homologué aux États-Unis et en Europe pour le traitement de l’HAP10,11.

1. Krowka MJ, et al.Chest 2012; 141:906-15.
2. Medarov BI, et al.Respir Med 2014; 108:943-54.
3. Humbert M, et al.Am J RespirCrit Care Med 2006; 173:1023-30.
4. Galiè N, et al.Eur Heart J 2016; 37:67-119.
5. Krowka MJ, et al.Hepatology 1999; 30:641-8.
6. Cartin-Ceba R, et al.Chest 2011; 139:109-14.
7. Savale L, et al.EurRespir J 2013; 41:96-103.
8. NCT02382016; PORTICO; https://www.clinicaltrials.gov.
9. Sitbon O, et al. Efficacy and safety of macitentan in portopulmonary hypertension: the PORTICO trial. European Respiratory Society International Congress 2018; OA267.
10. Résumé des caractéristiques produit pour OPSUMIT (macitentan). Actelion Pharmaceuticals Ltd. Février 2018.

Source : Actelion








MyPharma Editions

Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Publié le 24 septembre 2019
Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Unicancer et la Fondation ARC ont annoncé l’inclusion du premier patient dans la sous-étude gériatrique de son programme phare CHECK’UP : CHECK’UP Elderly. L’objectif principal de cette étude est de déterminer la relation entre les paramètres gériatriques et la réponse au traitement par immunothérapie (anti-PD-1 ou anti-PD-L1) chez les patients âgés de 70 ans et plus, dans 2 indications : cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC) et carcinome épidermoïde ORL (VADS).

Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Publié le 24 septembre 2019
Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir étoffé sa plateforme technologique avec un outil génétique de pointe, le système CRISPR-cas9, pour renforcer ses capacités d’optimisation de microorganismes variés.

Biogen : avis favorable du CHMP pour l’utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Publié le 23 septembre 2019
Biogen : avis favorable du CHMP pour l'utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Biogen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande une modification des autorisations de mise sur le marché des traitements à base d’interféron bêta disponibles, dont PLEGRIDY® (peg-interféron bêta-1a) et AVONEX® (interféron bêta-1a), afin de supprimer les contre-indications concernant la grossesse et, en cas de besoin clinique, d’autoriser leur utilisation pendant la grossesse et l’allaitement chez les femmes ayant une sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le 23 septembre 2019
Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l’allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Publié le 23 septembre 2019
Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l'allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Merck, le groupe de sciences et technologies, a annoncé que le Comité européen pour l’évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a émis un avis favorable pour la mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Rebif®, un interféron bêta-1a (IFNß-1a), permettant ainsi aux femmes atteintes de Sclérose en Plaques Récurrente (SEP-R) de poursuivre leur traitement pendant la grossesse, si nécessaire sur le plan clinique, et pendant l’allaitement.

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le 20 septembre 2019
Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le 20 septembre 2019
Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents