Edition du 30-09-2020

Genomic Vision : 1ers résultats de son test de détection HPV présentés à la conférence HPV 2014 à Seattle

Publié le mardi 26 août 2014

Genomic Vision, la « spin-off » de l’Institut Pasteur spécialisée dans le diagnostic moléculaire, vient d’annoncer que les premiers résultats de son programme de développement d’un test de détection du papillomavirus humain (HPV) dans le cancer du col de l’utérus ont été présentés sous forme d’un poster lors de la conférence HPV 2014 (International Papillomavirus Conference and Clinical & Public Health Workshops), dont la 29ème édition s’est tenue à Seattle (Etats-Unis) du 21 au 25 août 2014.

Le cancer du col de l’utérus suite à une infection du col par le HPV est le 2ème cancer le plus fréquent chez la femme, juste derrière le cancer du sein. Près de 500 000 nouveaux cas et 250 000 à 300 000 victimes sont recensés chaque année à travers le monde. Son développement peut être prévenu avec un bon pronostic (taux de survie de 90% à 5 ans) lorsque les lésions qui le précèdent sont détectées de manière précoce. A ce jour, le dépistage, le diagnostic et le suivi des patientes reposent essentiellement sur le frottis cervico-utérins, la colposcopie et la biopsie.

L’intégration de l’ADN viral HPV dans le génome de la cellule infectée constituant une étape importante dans la progression tumorale, le test en cours de développement par Genomic Vision vise à détecter de manière directe non seulement la présence de l’ADN viral, mais son intégration dans le génome de la cellule infectée. Cette intégration HPV n’est pas détectable directement par les tests existants.

Les résultats préliminaires ont montré que la technologie du peignage moléculaire permet la visualisation directe et à haute résolution de l’intégration de génomes HPV à haut risque (HPV16 et HPV18 uniques ou en tandem) dans des lignées cellulaires dérivées du cancer du col de l’utérus ainsi que dans les frottis cervicaux-utérins de patientes présentant des lésions à différents stades d’évolution de la maladie. Ces résultats montrent également la possibilité d’explorer l’intégration de génomes HPV à haut risque au niveau des loci particuliers, tels que celui de l’oncogène c-Myc, impliqué dans le contrôle de la prolifération cellulaire.

« Ces tout premiers résultats de notre test HPV nous rendent très confiants dans la poursuite de sa validation clinique. Ils montrent en effet que le peignage moléculaire peut améliorer le dépistage et participer à l’identification des infections HPV les plus à risque pour permettre une meilleure orientation des patientes et éviter ainsi des colposcopies inutiles, invasives et coûteuses. », conclut Aaron Bensimon, Cofondateur et Président du Directoire de Genomic Vision.

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Publié le 29 septembre 2020
Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Kymos et Prolytic viennent d’annoncer la finalisation d’une fusion stratégique par laquelle Prolytic rejoindra le groupe Kymos. Avec l’arrivée du CRO allemand au sein du groupe, Kymos renforce son activité sur le marché des médicaments biologiques et des thérapies innovantes et élargit son portefeuille, offrant ses services depuis trois sites en Europe.

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents