Edition du 08-08-2022

IntegraGen : des résultats positifs de l’étude sur les biomarqueurs microARN présentés à l’ELCC 2018

Publié le jeudi 12 avril 2018

IntegraGen : des résultats positifs de l’étude sur les biomarqueurs microARN présentés à l’ELCC 2018IntegraGen, la société basée au Genopole d’Evry et spécialisée dans le décryptage du génome humain et en outils de diagnostic moléculaire pour l’oncologie, a annoncé jeudi avoir présenté des résultats concernant plusieurs biomarqueurs microARN lors du congrès annuel de l’European Lung Cancer Conference (ELCC).

Les biopsies liquides réalisées sur un sous-groupe de 133 patients atteints de carcinome épidermoïde avancé du poumon, inclus dans l’essai clinique de phase III Lux-LUNG 8, ont montré que le niveau d’expression de microARN spécifiques permet de prédire la réponse aux traitements par Erlotinib ou Afatinib et de détecter l’émergence de résistances à ces EGFR-TKI au cours du traitement.

« Etant donné l’importance des EGFR-TKI dans le traitement du cancer du poumon, ces marqueurs moléculaires, prédictifs de la réponse à ces traitements et de l’émergence de résistances, constituent un enjeu majeur pour les cliniciens », a déclaré le Professeur Jacques Cadranel, chef du service de pneumologie de l’hôpital Tenon à Paris et l’un des co-auteurs de l’étude. Il ajoute : « Les résultats de notre étude donnent un aperçu de l’utilité clinique potentielle de la mesure de l’expression sanguine de certains microARN spécifiques, et contribuent à faire progresser la médecine de précision dans le traitement du carcinome épidermoïde avancé du poumon, pour permettre le choix d’un traitement optimisé pour chaque patient, en évitant les thérapies inefficaces ainsi que les coûts et effets secondaires associés ».

« Ces résultats démontrent d’une part l’utilité clinique de nos biomarqueurs dans la personnalisation de la prise en charge des patients atteints d’un cancer du poumon, et d’autre part notre capacité à mesurer l’expression de ces microARN à partir de prélèvements sanguins (biopsie liquide), une approche moins invasive pour le patient que la biopsie tumorale », a commenté Bernard Courtieu, PDG d’IntegraGen. Il ajoute également : « Les données présentées au congrès concernant le miR-31-3p élargissent le champ des indications cliniques potentielles du test développé par IntegraGen initialement dans le cadre du cancer colorectal métastatique. Ces travaux de recherche confirment l’expertise d’IntegraGen dans le domaine du séquençage nouvelle génération et dans la découverte de nouveaux biomarqueurs ».

Détail des résultats présentés au congrès de l’ELCC :

. Yann Gaston-Mathe, Paul Fogel, Séverine Martin-Lannerée, et al., Le miR-31 circulant comme marqueur prédictif de l’efficacité des traitements par EGFR-TKI dans le carcinome épidermoïde avancé du poumon : une sous-analyse exploratoire de l’étude LUX-Lung 8 (link to abstract).

. Yann Gaston-Mathe, Paul Fogel, Séverine Martin-Lannerée, et al., Des microARNs circulants comme nouveaux marqueurs prédictifs de l’efficacité de l’afatinib dans le carcinome épidermoïde avancé du poumon : une sous-analyse exploratoire de l’étude LUX-Lung 8 (link to abstract).

Le cancer du poumon est la première cause de mortalité liée au cancer, responsable de près d’un cinquième des décès liés au cancer. L’ELCC est un congrès annuel multidisciplinaire, dans le champ de l’oncologie thoracique, co-organisé par l’European Society for Medical Oncology (ESMO) et l’International Association for the Study of Lung Cancer (IASLC) en partenariat avec d’importantes sociétés représentant des spécialistes en oncologie thoracique comme l’European Society for Therapeutic Radiology and Oncology (ESTRO), l’European Society of Thoracic Surgeons (ESTS), et l’European Thoracic Oncology Platform (ETOP).

Source : IntegraGen








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents