Edition du 26-01-2022

Genomic Vision : des résultats prometteurs dans le dépistage du cancer du col de l’utérus

Publié le mercredi 10 mai 2017

Genomic Vision : des résultats prometteurs dans le dépistage du cancer du col de l’utérus.Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests diagnostic pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires, a annoncé aujourd’hui des résultats intermédiaires prometteurs de son étude clinique mise en place en république tchèque dans le dépistage du cancer du col de l’utérus.

L’étude EXPL-HPV-002, initiée en juillet 2016 et menée dans deux centres cliniques renommés, le Centre de gynécologie ambulatoire de Brno (Dr. Vladimír Dvořák, investigateur principal) et le Centre Hospitalier Universitaire de Brno (Prof. Pavel Ventruba) a pour objectif primaire d’évaluer l’intégration du virus HPV (Papillomavirus humain) comme biomarqueur diagnostique des lésions précancéreuses à haut risque, nécessitant une prise en charge adaptée.

A ce jour, alors que 300 patientes, âgées de 25 à 65 ans, ont d’ores et déjà été recrutées, une analyse intermédiaire portant sur 126 d’entre elles permet de démontrer que l’intégration de 14 souches HPV à haut risque (HPV-HR) détectée par peignage moléculaire présente un indicateur pertinent de la progression des lésions précancéreuses et leur degré de sévérité.

Le Dr Vladimír Dvořák, médecin-chef du Centre de gynécologie ambulatoire de Brno (République Tchèque) et principal investigateur de l’étude HPV, a déclaré : « Ces premiers résultats démontrent le bien-fondé de l’utilisation du peignage moléculaire en vue d’améliorer le diagnostic précoce du cancer du col de l’utérus. La démonstration clinique de l’intégration de HPV-HR comme facteur évolutif vers la maladie fait ressortir une valeur pronostique très forte. Nous avons hâte de confirmer ces résultats prometteurs sur l’ensemble de notre cohorte. »

Aaron Bensimon, Cofondateur et Président du Directoire de Genomic Vision, a conclu : « L’infection par HPV, à l’origine du cancer du col de l’utérus dans certains cas, est l’une des menaces majeures pour la santé des femmes. Nous savons qu’une prise en charge adaptée grâce à un diagnostic précoce de la maladie augmente considérablement l’espérance de vie des patientes par le choix d’un programme thérapeutique adéquat. Les premières données collectées dans le cadre de l’étude EXPL-HPV-002 sont extrêmement encourageantes et devront être confirmées sur un nombre plus important de patientes. L’analyse fine des résultats, attendue d’ici à la fin de l’année devrait permettre de positionner notre technologie comme le nouveau standard de détection précoce de ce cancer, le 3ème le plus répandu au sein de la population féminine, à l’origine de 275.000 décès par an. »

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents