Edition du 23-05-2018

Genopole publie « Le Génie des gènes », un ouvrage pour comprendre la génomique

Publié le mercredi 16 mai 2018

Genopole publie « Le Génie des gènes », un ouvrage pour comprendre la génomiqueA l’occasion de ses 20 ans, le biocluster Genopole, pionnier de la recherche en génétique en France, publie « Le Génie des gènes », un ouvrage de vulgarisation pour comprendre les progrès des connaissances en génomique et ses impacts majeurs en matière de santé et d’environnement.

Alors que se prépare la révision des lois de bioéthique, afin de permettre un « réel consentement libre et éclairé » à la recherche biomédicale tel que prescrit par la Déclaration d’Helsinki en 1964, chacun doit avoir les moyens de mesurer l’ampleur des révolutions génomiques à venir.

« Le Génie des gènes » répond à cet objectif pédagogique. Préfacé par Hervé Chneiweiss, président du comité d’éthique de l’Inserm, l’ouvrage est illustré de nombreux schémas et photos. Il est ponctué de plusieurs interviews éclairantes, notamment de chercheurs et d’entrepreneurs, acteurs de Genopole. Il offre aussi le moyen de découvrir l’évolution du biocluster, berceau de la génomique en France, retracée par Jean-François Prud’homme, ancien chercheur à Généthon.

« Le Génie des gènes » explique les progrès considérables des connaissances en génomique. Depuis le séquençage du génome humain finalisé en 2003, après treize années de recherche d’un consortium mondial auquel a participé Genopole, les séquenceurs d’ADN augmentent leurs performances à une vitesse phénoménale. Il suffit aujourd’hui de quelques jours pour séquencer un génome humain et bientôt de quelques heures !

Un afflux vertigineux de données génétiques est attendu à des fins de diagnostics et de soins personnalisés pour une médecine plus efficace. L’agronomie et l’industrie seront également fortement impactées dans un futur proche. « Les biotechnologies vont verdir l’ensemble des activités industrielles humaines, offrir une alternative aux énergies fossiles, aux matériaux non biodégradables comme les plastiques… ».

Pour autant, les clés de compréhension du vivant, humain, animal, végétal et microbien, demeurent encore loin d’être maîtrisées. L’épigénétique qui étudie l’influence des facteurs environnementaux sur l’expression des gènes, les big data qui sans l’interprétation d’analystes spécialisés ne pourront être utiles au médecin, les thérapies géniques en attente d’industrialisation … montrent que de nombreux challenges sont encore face à nous. L’aventure génomique n’en est qu’à ses débuts…

. Venez à la rencontre de ses auteurs, Laurianne Geffroy, journaliste scientifique et Pierre Tambourin, fondateur et ancien directeur général de Genopole, ce vendredi 18 mai. Vous pourrez écouter l’histoire passionnante de la génomique qui a débuté en France à Genopole (Evry – Essonne) et poser toutes vos questions.
Vendredi 18 mai à 18h30, Café du gène au centre commercial d’Evry 2
(Place de l’Europe, devant la Fnac) organisé par l’association Sciences Essonne.

 « Le Génie des gènes », Ed. Cherche du Midi, 29 €

Source et visuel  : Genopole








MyPharma Editions

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions