Edition du 11-05-2021

Genticel: résultats positifs d’un essai de phase I sur ProCervix, son vaccin contre le HPV

Publié le vendredi 19 octobre 2012

Genticel, une société biopharmaceutique qui développe des vaccins contre le virus du papillome humain (HPV), a annoncé jeudi les résultats positifs de son essai clinique de phase I, évaluant la tolérance et l’immunogénicité de son premier produit ProCervix. Ce vaccin est conçu pour induire une réponse immunitaire thérapeutique chez des patientes déjà infectées par HPV de type 16 et/ou 18.

Ces deux types d’HPV à haut risque sont responsables respectivement de 50 pour cent et 20 pour cent des cancers du col de l’utérus. « ProCervix est développé pour des femmes déjà infectées par les souches virales HPV16 et/ou HPV18, avant l’apparition de lésions de haut grade ou de lésions cancéreuses. C’est le premier vaccin qui répond aux besoins médicaux de cette population à haut risque ; les vaccins HPV préventifs ne protégeant quant à eux les femmes non infectées », souligne Genticel.

L’essai est mené au Centre d’Evaluation des Vaccinations, au sein de l’Institut des Vaccins et Maladies Infectieuses de l’Université d’Anvers (Belgique), sous la direction du Professeur Pierre Van Damme. Il a pour objectif d’évaluer la tolérance et l’immunogénicité de ProCervix combiné avec un produit disponible sur le marché utilisé comme adjuvant. C’est une étude randomisée, menée en double aveugle, qui inclut des cohortes recevant une dose ascendante ainsi qu’un groupe placebo.

Les résultats indiquent que ProCervix, combiné avec un adjuvant, présente une bonne sécurité et une bonne tolérance locale jusqu’à la plus forte dose testée. Une réponse des lymphocytes T spécifiques pour l’antigène E7 du HPV a été observée chez la majorité des patientes vaccinées. Par ailleurs, la clairance virale a été largement supérieure dans le groupe de patientes traitées par ProCervix par rapport au groupe placebo.

« L’essai de phase I de ProCervix a atteint ses objectifs principaux, c’est-à-dire la sécurité et la tolérance locale, ainsi que son objectif secondaire, l’immunité cellulaire spécifique pour l’antigène », explique le Dr Benedikt Timmerman, Président du Directoire de Genticel. « De plus, les résultats indiquent que ProCervix, combiné avec un adjuvant, peut éliminer le virus chez des femmes infectées par les types HPV16 et/ou HPV18. »

« Cet essai est le premier à se concentrer sur des femmes infectées par HPV et ne présentant pas encore de lésions cervicales. ProCervix pourrait devenir le premier produit à s’inscrire entre les vaccins préventifs et les options thérapeutiques disponibles à un stade plus avancé de la maladie », précise le Dr Marie-Christine Bissery, Directrice R&D de Genticel. « Nous sommes en train de collecter des données à plus long terme, notamment la clairance virale chez les femmes vaccinées avec une version lyophilisée et reconstituée de ProCervix. »

Source : Genticel








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents