Edition du 15-10-2018

Gilead : résultats intermédiaires de phase 2 sur GS-9973 pour la leucémie lymphoblastique chronique récidivante

Publié le mercredi 4 juin 2014

Gilead Sciences a annoncé les résultats intérim d’une étude de Phase 2 (Étude 102) évaluant le GS-9973, son inhibiteur oral expérimental tyrosine kinase de la rate (Syk), pour le traitement de patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC). Dans cette étude, le traitement à agent unique au GS-9973 a atteint un taux de réponse global de 49 %, avec un taux de survie sans progression (SSP) de 24 semaines pour 70 %.

Les résultats détaillés sont présentés dans le cadre de la 50e réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago (Résumé #7007).

« La plupart des patients atteints de LLC rechutent souvent après le traitement, ce qui souligne le besoin de nouvelles thérapies ciblant les voies de survie qui peuvent permettre aux patients d’obtenir le contrôle de leur maladie sans recourir à la chimiothérapie », a déclaré le docteur Jeff Sharman, auteur principal d’étude et directeur médical de recherche d’hématologie pour l’US Oncology Network. « Les taux de réponse élevés et le profil d’innocuité acceptable observés dans cette étude suggèrent que le GS-9973 a le potentiel d’offrir des avantages thérapeutiques pour les patients atteints de LLC récidivante ».

L’analyse d’efficacité s’est centrée sur un groupe de 41 patients atteints de LLC avec une exposition moyenne de 32 semaines (intervalle 1-53) dans l’étude 102. Dans ce groupe, la méthode de Kaplan-Meier a estimé le taux de SSP à 24 semaines de 70 % (95 % CI : 51-83 %). La SSP et la durée moyenne de réponse n’ont pas été atteintes. Au moment de la capture de données, 46 % des patients (n=19) continuaient le traitement au GS-9973. Il y a eu un taux de réponse global de 49 % (n=20), dont toutes ont été des réponses partielles. 95 % des patients évaluables (n=37/39) ont expérimenté une réduction de la tumeur, y compris tous les 25 patients présentant une délétion du chromosome 17p et/ou une mutation dans le gène TP53 ou d’autres anomalies génétiques liées à un mauvais pronostic. 62 % des patients évaluables (n=24) ont atteint au moins une réduction de la tumeur de 50 %.

La sûreté du GS-9973 a également été évaluée dans une population plus large de 145 patients atteints de LLC ou du lymphome non-Hodgkinien (LNH) avec une exposition moyenne globale de 13 semaines au moment de la capture de données. Effets secondaires de niveau ≥3 non-hématologiques (6,9 %) ; dyspnée (6,2 %) ; pneumonie (4,1 %) ; nausées (3,4 %) ; fibrillation auriculaire, douleurs de poitrine, déshydratation, neutropénie fébrile et hypoxie (2,8 % de chaque) ; et maux de dos, hypotension, fièvre et septicémie (2,1 % de chaque). Des hausses réversibles des concentrations de transaminase de degré ≥ 3 (une mesure de la fonction hépatique) ont été signalées chez 14 patients.

En se basant sur ces données, Gilead prévoit de lancer de nouveaux groupes d’étude de LLC pour inclure les patients ayant rechuté après un traitement avec d’autres inhibiteurs de la voie de récepteur de lymphocytes B (BCR).

Source : Gilead








MyPharma Editions

LNC Therapeutics acquiert les droits d’exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l’université de Cornell

Publié le 15 octobre 2018
LNC Therapeutics acquiert les droits d'exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l'université de Cornell

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé avoir conclu avec l’université de Cornell (Ithaca, NY, USA) un accord de license exclusif pour l’acquisition des droits d’exploitation sur sa famille de brevets Christensenella.

Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

Publié le 15 octobre 2018
Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

À la suite de la remise du rapport Villani, le Président de la république avait annoncé que la santé serait un des secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle. Le 16 mai dernier, Agnès Buzyn avait lancé une mission de préfiguration afin de créer un « Health Data Hub » et d’élargir le système national de données de santé.

Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Publié le 15 octobre 2018
Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé qu’un abstract sur des données précliniques démontrant que le GKT831, le produit candidat phare de la société, a fait régresser la fibrose dans un modèle de souris déficientes en MDR2, sera présenté lors du congrès annuel de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) (le « Liver Meeting® »), qui se tiendra à San Francisco du 9 au 13 novembre 2018.

Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Publié le 15 octobre 2018
Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, a annoncé la sortie d’un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde doublé en anglais et sous-titré en chinois, coréen, français et espagnol, célébrant la Journée mondiale de l’arthrite le 12 octobre.

Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Publié le 11 octobre 2018
Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 9 octobre 2018, à la cooptation de Michael Danon, Directeur Général Adjoint et Secrétaire Général du Groupe Pierre Fabre, dans la famille géographique des « moyens laboratoires français ». Il remplace Frédéric Duchesne.

Néovacs : poursuite du développement de l’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Publié le 11 octobre 2018
Néovacs : poursuite du développement de l'IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Néovacs a annoncé la poursuite du développement de son vaccin thérapeutique phare : L’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud avec la société coréenne CKD pharm, sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en décembre 2015 d’une valeur potentielle de 5M€ au total. Cet accord de licence vise le développement et la commercialisation de l’IFNalpha Kinoide dans les indications Lupus et Dermatomyosite, en Corée du Sud.

OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d’essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

Publié le 11 octobre 2018
OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d'essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

OSE Immunotherapeutics a annoncé la soumission d’une demande d’autorisation d’un essai clinique de Phase 2 de Tedopi® dans le cancer du pancréas avancé ou métastatique. Cet essai évaluera Tedopi®, 10 néoépitopes associés qui activent les lymphocytes T cytotoxiques, utilisé seul ou en combinaison avec nivolumab, inhibiteur de point de contrôle immunitaire qui lève les freins empêchant l’action des lymphocytes T, versus le traitement de maintenance standard par Folfiri*.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions