Edition du 21-08-2018

Gilead : résultats intermédiaires de phase 2 sur GS-9973 pour la leucémie lymphoblastique chronique récidivante

Publié le mercredi 4 juin 2014

Gilead Sciences a annoncé les résultats intérim d’une étude de Phase 2 (Étude 102) évaluant le GS-9973, son inhibiteur oral expérimental tyrosine kinase de la rate (Syk), pour le traitement de patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC). Dans cette étude, le traitement à agent unique au GS-9973 a atteint un taux de réponse global de 49 %, avec un taux de survie sans progression (SSP) de 24 semaines pour 70 %.

Les résultats détaillés sont présentés dans le cadre de la 50e réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago (Résumé #7007).

« La plupart des patients atteints de LLC rechutent souvent après le traitement, ce qui souligne le besoin de nouvelles thérapies ciblant les voies de survie qui peuvent permettre aux patients d’obtenir le contrôle de leur maladie sans recourir à la chimiothérapie », a déclaré le docteur Jeff Sharman, auteur principal d’étude et directeur médical de recherche d’hématologie pour l’US Oncology Network. « Les taux de réponse élevés et le profil d’innocuité acceptable observés dans cette étude suggèrent que le GS-9973 a le potentiel d’offrir des avantages thérapeutiques pour les patients atteints de LLC récidivante ».

L’analyse d’efficacité s’est centrée sur un groupe de 41 patients atteints de LLC avec une exposition moyenne de 32 semaines (intervalle 1-53) dans l’étude 102. Dans ce groupe, la méthode de Kaplan-Meier a estimé le taux de SSP à 24 semaines de 70 % (95 % CI : 51-83 %). La SSP et la durée moyenne de réponse n’ont pas été atteintes. Au moment de la capture de données, 46 % des patients (n=19) continuaient le traitement au GS-9973. Il y a eu un taux de réponse global de 49 % (n=20), dont toutes ont été des réponses partielles. 95 % des patients évaluables (n=37/39) ont expérimenté une réduction de la tumeur, y compris tous les 25 patients présentant une délétion du chromosome 17p et/ou une mutation dans le gène TP53 ou d’autres anomalies génétiques liées à un mauvais pronostic. 62 % des patients évaluables (n=24) ont atteint au moins une réduction de la tumeur de 50 %.

La sûreté du GS-9973 a également été évaluée dans une population plus large de 145 patients atteints de LLC ou du lymphome non-Hodgkinien (LNH) avec une exposition moyenne globale de 13 semaines au moment de la capture de données. Effets secondaires de niveau ≥3 non-hématologiques (6,9 %) ; dyspnée (6,2 %) ; pneumonie (4,1 %) ; nausées (3,4 %) ; fibrillation auriculaire, douleurs de poitrine, déshydratation, neutropénie fébrile et hypoxie (2,8 % de chaque) ; et maux de dos, hypotension, fièvre et septicémie (2,1 % de chaque). Des hausses réversibles des concentrations de transaminase de degré ≥ 3 (une mesure de la fonction hépatique) ont été signalées chez 14 patients.

En se basant sur ces données, Gilead prévoit de lancer de nouveaux groupes d’étude de LLC pour inclure les patients ayant rechuté après un traitement avec d’autres inhibiteurs de la voie de récepteur de lymphocytes B (BCR).

Source : Gilead








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions