Edition du 29-11-2020

Gilead Sciences va acquérir YM BioSciences

Publié le vendredi 14 décembre 2012

Gilead Sciences va acquérir YM BioSciencesGilead Sciences a annoncé jeudi un accord définitif pour acquérir YM BioSciences pour 2,95 USD par action au comptant. Cette transaction évalue YM à près de 510 millions de dollars. La biotech américaine ajoute ainsi un inhibiteur sélectif de JAK à son portefeuille de produits en matière d’oncologie et de maladies inflammatoires. La conclusion de la transaction devrait avoir lieu au premier trimestre 2013.

CYT387, médicament candidat phare de YM, est un inhibiteur sélectif administré par voie orale une fois par jour et appartenant à la famille Janus kinase (JAK), plus précisément JAK1 et JAK2. Les enzymes JAK entrent en jeu dans un certain nombre de troubles, parmi lesquels les maladies myéloprolifératives, les troubles inflammatoires et certains cancers. YM a rapporté des résultats positifs concernant un essai clinique de phase 1/2 faisant intervenir le CYT387 chez 166 patients atteints de myélofibrose, une maladie myéloproliférative mortelle. Dans l’attente de la conclusion de cette acquisition, Gilead entend initier un essai clinique pivot de phase 3 relatif au CYT387 face à la myélofibrose, au cours du deuxième semestre 2013.

« Cette acquisition nous offre l’opportunité d’ajouter un programme clinique complémentaire dans le domaine des cancers hématologiques à notre gamme croissante dédiée à l’oncologie, » a déclaré Norbert W. Bischofberger, PhD, vice-président exécutif de Gilead, responsable Recherche et développement et conseiller scientifique en chef. « Au vu des données prometteuses de phase 2, nous pensons que le CYT387 pourrait apporter un avantage clinique important chez les patients atteints de myélofibrose, notamment des améliorations potentielles concernant l’anémie et une réduction de la dépendance en termes de transfusions sanguines. Nous sommes impatients de soumettre le CYT387 à une étude de phase 3 dès que possible, et d’explorer son potentiel face à d’autres maladies myéloprolifératives présentant un besoin médical significatif et non satisfait. »

La myélofibrose est un trouble chronique progressif de la moelle osseuse dans lequel la moelle est remplacée par un tissu fibreux cicatriciel, rendant difficile pour la moelle osseuse de produire suffisamment de globules, entraînant anémie (faible taux de globules rouges), thrombocytopénie (faible taux de plaquettes sanguines), symptômes constitutionnels sévères et gonflement de la rate. Les inhibiteurs JAK modulent les signaux intracellulaires stimulés par les cytokines, et réduisent les taux circulants de cytokines pro-inflammatoires associées à la pathogenèse de la myélofibrose.

Ces dernières années, Gilead a cherché à étendre son expertise en R&D dans le domaine de l’oncologie, grâce à la désignation de chercheurs et cliniciens reconnus en matière de cancer, à l’établissement de partenariats scientifiques externes, ainsi qu’à un certain nombre d’acquisitions stratégiques. L’idelalisib (anciennement connu sous le nom de GS-1101), composé phare de Gilead en oncologie, est un inhibiteur spécifique expérimental de pointe de l’isoforme delta de la phosphatidylinositol-3 kinase (PI3K). Cinq études de phase 3 de l’idelalisib face à la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et du lymphome indolent non hodgkinien (iNHL) sont en cours de progression.

Gilead mène également actuellement des essais cliniques de phase 2 concernant le simtuzumab (anciennement connu sous le nom de GS-6624), un anticorps monoclonal (AcM) candidat expérimental ciblant la protéine humaine de la lysyl oxidase 2 (LOXL2), face à la myélofibrose, au cancer colorectal, au cancer du pancréas et à certaines maladies fibreuses.

Source :  Gilead Sciences








MyPharma Editions

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents